Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· Jolynn · Fried
13381 membres inscrits

Montréal: 15 juin 00:42:40
Paris: 15 juin 06:42:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes par thèmes : Rubrique exceptionnelle : "13 novembre" :: La Gardienne de Paris Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 16 nov 2015 à 12:19
Modifié:  8 déc 2015 à 13:03 par Ava55
Citer     Aller en bas de page

Je me dresse encore fièrement
Mais mes pieds sont rouge sang
Des pétales de rose noir tournent autour de moi
Il me faut rester forte, non je ne pleurerai pas !

Tous les drapeaux en berne,
Comment autant de haine
A pu s'abattre sur Paris
Dérobant tellement de vies ?


Ce n'étaient pas des immortels
Ils souhaitaient vivre tranquillement
Était-ce le bruit de la grêle ?
C'était plutôt le goût du sang
Tant d'existences dans le néant
Tant de peines et de tourments
Des cris s'élèvent dans la nuit
Dans le ciel, plus rien ne luit
Même les étoiles se sont cachées
Leurs larmes déforment La Voie lactée
Pourquoi une telle monstruosité ?
Comment peut-on être sans pitié ?


Je me dresse encore fièrement
Je tiens bon, je résiste au vent
Et si je tremble de terreur
Ce n'est rien à côté de ma fureur
Le sol tangue sous mes pieds
Toutes mes pensées sont tournées
Vers les victimes infortunées,
Et les familles qui les ont aimés
Rien n'effacera ce qu'ils ont été
Rien ne prendra leur Liberté !


Une lumière brille dans le noir
Un drapeau symbole d'espoir
Trois couleurs sont ravivées
Alors je me prends à rêver
Que le Mal soit éradiqué


Je me dresse encore fièrement
Je m'élève jusqu'au firmament
Des bougies réchauffent mon cœur
Gardienne de Paris, ils ne me font plus peur
Je ne tomberai pas, je me relèverai
Ensemble, nous lutterons pour la paix
Ces meurtriers ne nous vaincrons pas
Moi, la Tour Eiffel, je serais toujours là !


S'il vous prend l'envie d'abandonner
Je comprends, mais il faut vous rappeler
Cet hymne qui résonne dans le monde
D'Australie, aux Etats-Unis, jusqu'à Londres
« Le jour de gloire est arrivé... »
Contre eux, nous serons des milliers
Pour qu'ils comprennent enfin que notre volonté
Repoussera les ténèbres, pour l'éternité !

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
*bulle de mer*
Impossible d'afficher l'image
Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
379 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2009
Dernière connexion
8 septembre 2020
  Publié: 16 nov 2015 à 15:32 Citer     Aller en bas de page

Merci Ava

  Bulle de mer bulle d'océan
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 8 déc 2015 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

Laure, Bulle de mer,

Merci à vous deux pour votre passage

Bonne soirée

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 589
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0409] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.