Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 40
· ode3117 · Avraham
Équipe de gestion
· Nitrox
13516 membres inscrits

Montréal: 19 juin 01:27:59
Paris: 19 juin 07:27:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Coeur en tourbillon Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 26 avr 2010 à 17:14
Modifié:  4 mai 2010 à 02:49 par Corwin
Citer     Aller en bas de page



Cœur en tourbillon



Les feuilles d'automne s'envolent,
Le froid mord, c'est déjà l'hiver,
J'ai perdu mon amour d'hier
Adieu doux souvenirs frivoles.

La neige cache le chemin,
Le vent a soufflé sur nos pas.
Que reste-t-il hors le trépas?
Qu'espérer encore de demain?

Il ne reste qu'un souvenir,
Le chemin vers ton cœur n'est plus,
Cette dernière page lue
Il ne reste aucun avenir.

Finie la danse des saisons,
Janvier sans fin campe à ma porte
Sombre caveau des amours mortes
Où mon pouls bat au diapason.



Image Morguefile libre de droits.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 26 avr 2010 à 18:26 Citer     Aller en bas de page

Il reste le printemps qui mm part magie souffle les gelées hivernales tant que le coeur est bon rien n est jamais mort....

amitié

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
741 poèmes Liste
15804 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 27 avr 2010 à 00:46 Citer     Aller en bas de page

Corwin...ma sensibilité télévisé... m' a habituée à ressentir un moment de hors saison en lisant ton poème, aux couleurs et tons de l'hiver..

C'est un peu comme regarder un film de Noël le 15 Août!
Je crois qu'on peut trouver des images de printemps triste...
Ton poème , saison à part , est beau.


galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 27 avr 2010 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Galaad, Galatéa, vous avez raison, alors que le printemps est enfin là, mon texte est un peu décalé. Mais, j'ai besoin que les choses mûrissent pour prendre forme.

Merci de votre passage.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 27 avr 2010 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Mon mètre Etalon

Alors il faut espèrer que ton cœur mûrisse et y revoir ce printemps et l'été à ta porte, je te le souhaite de tout mon cœur ....

J'ai aimé te lire toujours

Sélénaé Amitiés plein de

 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 29 avr 2010 à 07:45 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ton poème, il est très doux..
Amitiés

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 29 avr 2010 à 09:14 Citer     Aller en bas de page

Chère louve,

Va savoir pourquoi ce poème a attendu le printemps pour sortir? Je n'ai pas d'explication particulière...

Merci de me lire et plein de .


Naig,

Je suis toute douceur , même si les sujets ne sont pas d'une gaieté folle.

Amitiés

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4191 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 29 avr 2010 à 17:05 Citer     Aller en bas de page

Un bien beau poème que j'ai aimé lire ,merci bien

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 1er mai 2010 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Merci ladysatin, tes compliments me font plaisir

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15582 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 6 mai 2010 à 08:29 Citer     Aller en bas de page

" Finie la danse des saisons,
Janvier sans fin campe à ma porte
Sombre caveau des amours mortes
Où mon pouls bat au diapason."

j'aime la nostalgie qui entoure ce poème et un vrai coup de coeur pour cette strophe...Alex

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 6 mai 2010 à 17:10 Citer     Aller en bas de page

Alex, merci de me comprendre si bien.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1559
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0309] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.