Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 50
· ode3117 · guy Olivié
13743 membres inscrits

Montréal: 4 août 14:42:17
Paris: 4 août 20:42:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Ecoute le vent Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 14 févr 2010 à 18:20 Citer     Aller en bas de page

Ecoute le vent


Amie, entends-tu le vent ?
Ecoute son murmure
Ecoute son bruissement
Amie, voici ses blessures..

Amie, entends-tu le vent ?
Ce soir, il gémit, il pleure
Des larmes de sang,
On dirait qu’il a peur …

Amie, entends-tu le vent ?
Il chante pour toi, écoute….
On dirait un air d’antan
De tristesse, de doutes…

Amie, entends-tu le vent ?
Ce murmure du lointain ?
Il cherche le beau temps
Donne-lui encore ta main

Amie, entends-tu le silence ?
Le vent est parti, sais tu
Ecouter son absence ?
Il ne reviendra plus….

Amie, vois cette rose ici
Elle fut belle, il l’a aimée
Maintenant qu’il est parti
Elle est à toi, à jamais….

JP 14/02/10

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 14 févr 2010 à 18:23 Citer     Aller en bas de page

une bien belle fraîcheur !!

léger et beauté !!!

voilà un vent à qui je confierais bien mon intime sort !

amitiés JP !

  Seirén - ©
saby

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1167 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2009
Dernière connexion
3 avril 2019
  Publié: 14 févr 2010 à 22:18 Citer     Aller en bas de page


Salut Pierre!
j'ai beaucoup aimé cette lecture...
Amitiés

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15598 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
4 août
  Publié: 15 févr 2010 à 05:59 Citer     Aller en bas de page

Un vent si doux et si triste ...j'aime cette nostalgie et ce vent qui souffle la valse des regrets...Alex

 
Perhaps


Le suicide est une pathétique quête d’oxygène dans une atmosphère jugée irrespirable.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
53 commentaires
Membre depuis
1er février 2010
Dernière connexion
20 décembre 2010
  Publié: 15 févr 2010 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

Ton poème m'a donné des frissons partout. Vraiment très beau.
Au plaisir de te relire,
Perhaps

  Le jour où elle partira, ce sera avec mon âme, la vie s'enfuira de mon corps, et, tel un Ange Déchu, je rejoindrais l'enfer de tout homme démunis... La Solitude... || La clé de la poésie, est, pour moi, la mélancolie.
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 15 févr 2010 à 08:09
Modifié:  15 févr 2010 à 08:11 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

Clovis

Une bien belle poésie sous le vent, c'est doux, embuée d'une mélancolie et un souffle de nostalgie ...

J'aime

Sélé Duchesse Mac Cain

Bizzzzzzzzzz Pierre

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 15 févr 2010 à 08:22 Citer     Aller en bas de page

j'ai entendu le silence et écouter le vent disparaître en une magnifique poésie ! merci beaucoup james

  Membre de la Société des poètes Français.
*bulle de mer*
Impossible d'afficher l'image
Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
379 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2009
Dernière connexion
8 septembre 2020
  Publié: 15 févr 2010 à 09:29 Citer     Aller en bas de page

...sais-tu écouter son absence, il ne reviendra plus...
c'est...j'aime, vraiment
amitiés
*bulle de mer*

  Bulle de mer bulle d'océan
Segopepito


L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent; il éteint le petit, il allume le grand. Bussy-R
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
305 commentaires
Membre depuis
16 janvier 2010
Dernière connexion
6 janvier 2013
  Publié: 15 févr 2010 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de clovis67
Amie, entends-tu le vent ?
Ecoute son murmure
Ecoute son bruissement
Amie, voici ses blessures..
(...)
Amie, entends-tu le vent ?
Il chante pour toi, écoute….
On dirait un air d’antan
De tristesse, de doutes…

Amie, entends-tu le vent ?
Ce murmure du lointain ?
Il cherche le beau temps
Donne-lui encore ta main



Qu'est-ce que ce vent? Le souffle d'une vie, au passé douloureux, un passé lourd à porter, parsemé de doutes, qui cherche à éloigner cette souffrance auprès de cette "Amie"...
Mais c'est aussi un vent de nostalgie... "un air d'antan", c'est joli...

Citation de clovis67
Il ne reviendra plus….

Amie, vois cette rose ici
Elle fut belle, il l’a aimée
Maintenant qu’il est parti
Elle est à toi, à jamais….



On dirait qu'il lègue son amour, cette rose, à cette amie, il a eu le temps d'Aimer, maintenant c'est à elle de profiter de l'Amour...

Qu'est ce que c'est beau!
Merci, sincèrement, pour ce magnifique partage...

Avec toute mon amitié, ségopépito

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 15 févr 2010 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

@ Idou : merci infiniment pour ton passage sous ce poème… un peu d’inspiration nostalgique de ce qui fut une période heureuse…
Gros bisous

@ Ismael : oui, nostalgie et doutes, un soir où le vent murmurait sa complainte …
Un grand merci pour le passage sous ma plume
Bien à toi….

@ Lilania : Très comblé par ton sympathique commentaire sous mon poème … mille mercis …
Gros bisous

@ Hello Saby, merci à toi également pour ton passage sous ma plume, j’en suis enchanté qu’il t’ait bien plu..
Gros bisous

@ Demone : également ravi que mon petit poème t’ait bien plu… ce fut effectivement un vent d’un temps passé, un soir de pluie délavant une brève période de ma vie…
Gros bisous

@ Vénusia : un profond merci et particulièrement de reconnaissance à toi Vénusia, pour m’avoir encouragé de publier ce poème.
Je suis très flatté de le voir ainsi aimé par des poètes ici présents et spécialement de le voir figurer parmi tes favoris… je t’en remercie du fond du cœur.
Je t’embrasse

@ Alex : Merci à toi pour ton gentil commentaire qui me flatte beaucoup. Oui, nostalgie, regrets certainement aussi à travers le souffle de ce vent qui s’éteint en silence…
Je t’embrasse

@ Dominique Bouy : merci à toi aussi pour ta lecture de ce poème, dont ton commentaire est très juste… on a tous parfois au fond du cœur beaucoup de solitude que l’on confie au doux bruit de la brise, un soir de déprime…
Bien à toi

@ Perhabs : merci grandement pour ton passage sous ce poème… je suis bien flatté par ton sympathique commentaire…
Bien à toi

@ Selena : merci infiniment pour ton passage sous mes mots et également pour ton gentil commentaire qui m’a fait très plaisir…
Gros bisous

@ James : un grand merci à toi ami poète pour ta lecture ainsi que ton commentaire qui m’a flatté par sa grande gentillesse …
Dans le silence il y a les réponses à tous nos maux, c’est la musique de l’âme que seul le cœur entend…
Bien à toi

@ Bulle de mer : merci infiniment pour ta lecture, et pour avoir commenté ce poème par cette métaphore…
Gros bisous

… et avec toute mon amitié à vous tous…

Pierre



  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 15 févr 2010 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ségopepito, merci infiniment pour ton passage sous mes mots…
Oui, après une saison où fleurissait une rose au nom « amitié » le temps a effacé ses refrains laissant au vent seul cette fleur... Celle-ci est le souvenir d’un passage ensoleillé assombrie par un épais nuage aux couleurs de nostalgique… et le vent a apaisé ses tourments, et il en est resté que cette rose aux couleurs inoubliées…

Gros bisous
Et avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Segopepito


L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent; il éteint le petit, il allume le grand. Bussy-R
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
305 commentaires
Membre depuis
16 janvier 2010
Dernière connexion
6 janvier 2013
  Publié: 15 févr 2010 à 15:51 Citer     Aller en bas de page

Pierre, tes mots sont magnifiques, à la hauteur de ton poème...
Merci pour ces précisions, il me semble que j'avais mal interprété, bien sur, une amitié achevée mais qui a laissé ses traces : une rose aux couleurs splendides, toutes révélatrices des moments de bonheur qui ont fait vivre cette amitié...
C'est encore plus beau, il va dans mes favoris, merci
Mes amitiés les plus sincères
Ségopépito

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 15 févr 2010 à 16:33 Citer     Aller en bas de page

mille merci Ségopepito....

Gros bisous

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 16 févr 2010 à 06:53 Citer     Aller en bas de page

Il est beau ton poème, tous léger, comme le vent je le trouve magnifique
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 16 févr 2010 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Angitia, merci infiniment pour ta fidélité sous ma plume et pour ton gentil commentaire sous ce poème...

Avec tout mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 16 févr 2010 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Stephan, un grand merci pour la lecture de ce poème et je suis ravi que tu ait bien aimé cette petite strophe...

Avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 17 févr 2010 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

des vers très doux mais très émouvants qui ont réussi à me faire entendre ce vent, ce silence... au rythme de ta plume... c'est très beau
merci de ce partage

amitiés

Ma

  ma971
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 17 févr 2010 à 16:47 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci Marie Ange pour ton passage et ton gentil commentaire ...

C'est un grand plaisir pour moi que tu l'aies bien aimé lire

Sincères amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 22 févr 2010 à 06:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tselano, un grand merci pour ton passage sous ce poème et également pour ton gentil commentaire...

amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
744 poèmes Liste
15881 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 août
  Publié: 24 févr 2010 à 03:41
Modifié:  24 févr 2010 à 05:36 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

[size=5][/size]Cher J.P ce poeme ...mais d'autres aussi, ont une brise qui le traverse et qui fait arriver tes mots doucement sur le coeur de qui te lit...

Ecoute son murmure
Ecoute son bruissement
Amie, voici ses blessures..

Amie, entends-tu le vent ?
Ce soir, il gémit, il pleure
Des larmes de sang,
On dirait qu’il a peur …

Amie, entends-tu le vent ?
Il chante pour toi, écoute….
On dirait un air d’antan
De tristesse, de doutes…

Amie, entends-tu le vent ?
Ce murmure du lointain ?
Il cherche le beau temps
Donne-lui encore ta main

Amie, entends-tu le silence ?
Le vent est parti, sais tu

Ecouter son absence ?
Il ne reviendra plus….


Beau!




Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 24 févr 2010 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

bonjour Galatéa, un grand merci à toi d'être passée et avoir lu mon poème, également pour ton gentil commentaire qui m'a bien fait plaisir...

Avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3990
Réponses: 36
Réponses uniques: 19
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0627] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.