Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 88
Invisible : 0
Total : 91
· zouzou31 · Niamor Drarig · Jean-Claude
13357 membres inscrits

Montréal: 18 oct 15:18:08
Paris: 18 oct 21:18:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Le rayon vert (allantvers & Le Passant) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 28 oct 2020 à 01:25
Modifié:  28 oct 2020 à 14:10 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

Le rayon vert

Sur le bleu de la mer le ciel est dépouillé.
Quand le soleil se mêle à l’onde ensommeillée
Transfigurant l’instant en flamboyante union
L’ardente vibration prête à la communion.

Chacun est à l'affût, guettant le rayon vert.
Leur petit doigt pointé et les yeux grands ouverts
Mes deux petits-enfants, qui sondent l’invisible
Attendent la fusion que l’on dit impossible.

Attentifs ils sont là, visages déformés.
-On n'a rien vu papy ! se sont-ils exclamés.
-Je sais bien mes enfants, je sais bien, moi non plus.
-On fait quoi maintenant ? Question inattendue...

Qu’on pardonne aux enfants leur joie, leur innocence
Dans ce monde funeste, en dégénérescence.
Le passé, le présent ne sont que sabotages.
Mais toi, petit bonhomme, voudras-tu l'héritage ?

Notre devoir d'anciens est de semer l'amour
Que germe dans leur cœur la tendresse en retour
Leur ouvrir un chemin, lumineux, pour qu’au soir
Ils brandissent, confiants, l’étendard de l’espoir.

Offrons à la jeunesse, en lui montrant la route
La force de rêver, de surmonter le doute.
Chaque regard aimant, le moindre souffle importent
Pour fortifier la flamme, et qu'ensemble on la porte.

Vouloir sauver le monde, un dessein illusoire.
Mais partager la joie serait-il dérisoire ?
Gouttes d’or dans l’amer font gonfler l’océan
Pour se fondre au soleil, rencontre de géants.

- Je suis vieux, mes petits, mais encor bien vivant.
L'amour au fond de moi brûle toujours autant.
Puissiez-vous, chers enfants, garder vos coeurs ouverts
À l’infini désir du précieux rayon vert.



Inspiration musicale : La vie c'est quoi ?



  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1163 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
5 août
  Publié: 28 oct 2020 à 07:10
Modifié:  28 oct 2020 à 07:14 par Jacques-Marie JAHEL
Citer     Aller en bas de page

Bonjour MariePaule,

Vieux dites-vous ? Non ! vous ne l'êtes pas tout comme moi non plus puisque nous avons gardé notre âme de quinze ans. Rimbaud aurait dit : " On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans." La poésie est un filtre d'amour, un baume salvateur pour nos esprits toujours en quête du meilleur de soi-même, du meilleur pour nos proches, du meilleur pour l'indigent qui frappe à notre porte, du meilleur dans la recherche poétique.
S'il est très difficile, voire impossible à discerner l'instant du rayon vert, il est toujours magique, quand l'orage et son rideau de pluie ont cessé de bénir la terre assoiffée, de contempler au ciel, quand le soleil revient câliner l'espace d'une lumière diaphane, le divin arc-en-ciel et de se souvenir qu'il est pour nous humains le signe d'une alliance entre le ciel et la terre, entre le coeur et l'âme, entre l'esprit et le créativité.

Merci MariePaule de m'avoir enchanté par cet écrit subtilement profond
avec la plume jointe de LE PASSANT qu'aussi je remercie.
Amitiés.
JMJ

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
600 poèmes Liste
26144 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 28 oct 2020 à 10:46 Citer     Aller en bas de page

Touchée, merci à tous deux
Bises amicales ODE 31 - 17
Tellement bien écrit

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
17141 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 28 oct 2020 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Merci à vos deux
belles plume

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10600 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 28 oct 2020 à 13:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Joliment dit. En espérant que cette déliquescence ne nous rende pas trop neuneu-rasthenique.

😊

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 28 oct 2020 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir MariePaule

Je tiens tout d’abord à te remercier de cette belle collaboration ou j’ai pu apprécier ton talent, tu es assurément une belle personne, tes poèmes en sont le reflet, et concernant “LE RAYON VERT” où nous avons pu rejoindre nos plumes, furent pour moi une très belle expérience qui, je l’espère pourra se reproduire…

Encore mille mercis pour ce moment de complicité…

Yvon

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 28 oct 2020 à 18:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de LE PASSANT
Bonsoir MariePaule

Je tiens tout d’abord à te remercier de cette belle collaboration ou j’ai pu apprécier ton talent, tu es assurément une belle personne, tes poèmes en sont le reflet, et concernant “LE RAYON VERT” où nous avons pu rejoindre nos plumes, furent pour moi une très belle expérience qui, je l’espère pourra se reproduire…

Encore mille mercis pour ce moment de complicité…

Yvon



Je tiens également à te remercier, Yvon. C'est ma première expérience de duo, et je ne regrette pas de m'y être essayée avec toi. D'ailleurs j'ai déjà envie de remettre ça ! Je pense en effet que nos plumes s'entendent bien, pourquoi se priver ? Merci pour tes compliments, je sais que tu es une personne sincère, qui plus est très riche et sensible.

A bientôt pour de nouvelles aventures poétiques !

Bonne fin de soirée

Citation de Jacques-Marie JAHEL
Bonjour MariePaule,

Vieux dites-vous ? Non ! vous ne l'êtes pas tout comme moi non plus puisque nous avons gardé notre âme de quinze ans. Rimbaud aurait dit : " On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans." La poésie est un filtre d'amour, un baume salvateur pour nos esprits toujours en quête du meilleur de soi-même, du meilleur pour nos proches, du meilleur pour l'indigent qui frappe à notre porte, du meilleur dans la recherche poétique.
S'il est très difficile, voire impossible à discerner l'instant du rayon vert, il est toujours magique, quand l'orage et son rideau de pluie ont cessé de bénir la terre assoiffée, de contempler au ciel, quand le soleil revient câliner l'espace d'une lumière diaphane, le divin arc-en-ciel et de se souvenir qu'il est pour nous humains le signe d'une alliance entre le ciel et la terre, entre le coeur et l'âme, entre l'esprit et le créativité.

Merci MariePaule de m'avoir enchanté par cet écrit subtilement profond
avec la plume jointe de LE PASSANT qu'aussi je remercie.
Amitiés.
JMJ



Merci Jacques-Marie de la part d'Yvon et de moi-même, pour votre commentaire si charmant.


Citation de ode3117
Touchée, merci à tous deux
Bises amicales ODE 31 - 17
Tellement bien écrit


Merci ODE, l'écriture à deux est très stimulante.

Citation de mido ben
Merci à vos deux
belles plume



Merci à toi, mido ben !


Citation de Catwoman
Bonjour,

Joliment dit. En espérant que cette déliquescence ne nous rende pas trop neuneu-rasthenique.

😊


Impossible de tomber dans la neurasthénie lorsqu'on est entouré d'enfants !
Merci Catherine


  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19088 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 30 oct 2020 à 17:11
Modifié:  30 oct 2020 à 17:12 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Un très beau message d'espoir. Je crois que c'est de ce genre de transmission dont le monde a besoin. J'en ai cruellement manqué étant jeune et je vois parfois l'écart que cela fait adulte. Vos enfants ont beaucoup de chances de vous avoir et moi ce plaisir de lire l'alliance de deux plumes que j'apprécie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 1er nov 2020 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Merci Bestiole pour ton message, je peux dire avoir eu la chance de créer ce poème d'espoir avec MariePaule qui est une poétesse de talent, elle a su harmoniser les mots ce qui n'est pas toujours facile, ce fut pour moi un agréable moment qui j'espère se reproduira...

Bonne soirée à toi

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10960 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 4 nov 2020 à 03:37 Citer     Aller en bas de page

merci à vous deux, que dire de plus.
jules verne à traité de ce rayon vert.
avec beaucoup de patience, et de tentatives infructueuses, je crois l'avoir entraperçu au Croisic en 44, l'espace de quelques secondes.

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 4 déc 2020 à 00:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
merci à vous deux, que dire de plus.
jules verne à traité de ce rayon vert.
avec beaucoup de patience, et de tentatives infructueuses, je crois l'avoir entraperçu au Croisic en 44, l'espace de quelques secondes.


Tu en as, de la chance §
Merci, sam !

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4357 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 25 mars à 17:05 Citer     Aller en bas de page

Un joli duo rempli d'espoir et d'amour, dont nous avons tant besoin.
Merci pour cette lecture.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 27 mars à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bernylys
Un joli duo rempli d'espoir et d'amour, dont nous avons tant besoin.
Merci pour cette lecture.



Merci à toi !

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 646
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0401] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.