Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 689
Invisible : 0
Total : 693
· Galatea belga · patrick dabard · PapillonMystere · Lou Malou
13387 membres inscrits

Montréal: 7 déc 04:57:03
Paris: 7 déc 10:57:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Misère et cordes (avec Ode3117) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 16 juil 2020 à 07:50 Citer     Aller en bas de page


Misère et cordes


L'amour à la rue,
Est-ce un encombrant
Tel un détritus
Déposé au vent ?

Le vent qui transporte
des âmes perdues
comme feuilles mortes
sur terre répandues.

Et pendues aux gestes
De nombreux passants
Qui lâchent du lest
Qu'en donnant donnant.

On ne choisit pas
on ne choisit rien
suffit d'un faux pas
n'reste que le chien.

Ou cet amour vrai
Qui veut toujours croire
Malgré les rejets
À sa belle histoire.

Mais aucun regard
n'semble s'attendrir
Quand il se fait tard
où aller dormir.

La chambre en carton
Par manque d'aumône
Finit sous un pont
Ou dans un bac jaune.

Ah ! fuir les grands froids
se trouver un gîte
s'enlever le poids
d'la non réussite.

L'amour est un lien
amis de misère
un souffle de bien
partagé en frères.

Plus d'amour perdu
pour des lendemains
espoir d'inconnus
se joignant les mains.

Mauvais temps sur terre
En derniers recours
Les coeurs en galère
Se ruent sur l'amour.


 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17216 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 16 juil 2020 à 12:25 Citer     Aller en bas de page

Bravo à vos deux
plume

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 16 juil 2020 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido, de ton passage sous nos mots, ceux de Ode et de moi-même. Ode, dont je remercie l'enthousiasme avec lequel elle a participé à ce collectif. J'ai vu l'implication qu'elle a avec ce thème, à l"étonnante facilité qu'elle a eu de trouver les mots et les souffrances qui vont avec.
A bientôt Mido !

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26426 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 16 juil 2020 à 17:18 Citer     Aller en bas de page

Et ODE de répondre que l'idée première fut celle de JEAN-CLAUDE qui a suggéré ce sujet aussi vaste que nous aurions pu en écrire des pages et des pages.
Un grand merci à toi JEAN-CLAUDE, ce fut un plaisir pour moi.
Un grand merci à MIDO pour avoir apprécié
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15063 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 17 juil 2020 à 03:03 Citer     Aller en bas de page

Deux poètes que j'affectionne qui co-écrivent un collectif !
Ah... l'amour... il est vrai qu'on pourrait écrire sur ce sujet pendant des heures ! Merci pour ce moment de lecture.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 17 juil 2020 à 04:47
Modifié:  17 juil 2020 à 04:54 par Jean-Claude Glissant
Citer     Aller en bas de page

Merci Ode d'avoir accepté l'invitation. Le plaisir est pour moi. Bises !

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 17 juil 2020 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

Merci Magali, d'être venue par ici. et pour cette touche d'affection à notre égard. L'amour est un vaste sujet. La misère aussi. Ici, on a voulu mêler les deux. Mais je ne sais pas si l'on peut dire : tant qu'on a l'amour, qu'importe la misère.
A bientôt Magali ! Bise !

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26426 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 17 juil 2020 à 04:56
Modifié:  17 juil 2020 à 05:04 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci ADAMANTINE, JEAN-CLAUDE partagera je pense ton commentaire qui me touche beaucoup, le sujet est sans cesse remis en question on ne peut rester insensible à ce qui chaque hiver, chaque été et chaque jour se déroule sous nos yeux sans que l'on ne puisse réagir comme on le souhaiterait.
Merci ADAMANTINE pour tes sentiments partagés
Bises ODE 31 - 17
Ah ! JEAN-CLAUDE m'a devancé.
On dit "on ne peut pas vivre d'amour et d'eau fraîche"
Que peut on penser réellement de cela.
L'amour réchauffe, l'eau fraîche désaltère, manque le pain pour se nourrir et un toit et du travail pour vivre dignement.

  OM
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
761 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 17 juil 2020 à 10:54 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé vos deux plumes
L'amour réchauffe le cœur mais le ventre à besoin de nourriture. l'amour est aussi vital dans la misère.
Si nous pouvions vivre d'amour et d'eau fraiche alors il n'y aurait plus de misère (là l'utopie prends tous son sens
Amitié a vous deux et bravo

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
443 poèmes Liste
5029 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 18 juil 2020 à 02:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode et Jean Claude,
un sujet dramatique traité avec beaucoup de talent et d'humanité.
Bravo à vous deux
Amicalement
Pierre

  Pichardin
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26426 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 18 juil 2020 à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Merci PAPILLON, tout se tient dans une vie, amour nourriture eau fraîche et tout serait merveilleux, à la portée de tous, mais ce n'est pas demain la veille que tout cela pourrait être vécu par tous.
Bises amicales ODE 31 - 17

Coucou PIERRE, merci de te joindre à nous deux.
Merci de ta présence.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 18 juil 2020 à 14:45 Citer     Aller en bas de page

Merci PapillonMystère, merci Pierre pour votre arrêt sous nos mots, à Ode et à Moi.
A mon avis, la misère devrait être une affaire d'Etat. Nos impôts devraient aider à l'éradiquer. Il n'en est rien. Les gouvernements successifs ont été corrompus pour le Capital qui lui, utilise la misère comme un épouvantail.
Merci les ami(e)s et à bientôt !

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26426 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 10 août 2020 à 03:20 Citer     Aller en bas de page

Merci LUCAS, le titre a été fort bien trouvé par JEAN-CLAUDE, ce qui a permis de trouver les mots qu'il fallait pour essayer de troubler les âmes sensibles et faire découvrir la réalité des choses que beaucoup savent trop bien malheureusement.
Bises LUCAS
ODE 31 - 17

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 18 août 2020 à 15:02 Citer     Aller en bas de page

je suis jaloux.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 19 août 2020 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Merci LUCAS, pour être passé sous nos mots et pour avoir laissé ce commentaire élogieux. A bientôt !

Rassure-toi Samamuse, moi aussi je suis jaloux de la partie du texte qu'a élaboré Ode. A bientôt ! Bises

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26426 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 28 août 2020 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Pas de jalousie, une communion de bons sentiments que nous avons partagés entre nous tous.
Bisous, bisous
ODE 31 - 17

  OM
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4357 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 22 nov 2020 à 16:02 Citer     Aller en bas de page

Un duo où les mots se succèdent pour le meilleur et pour le pire.
Bravo pour cette belle réussite !

Belle soirée,
Bernadette

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 30 déc 2020 à 10:22
Modifié:  30 déc 2020 à 10:25 par Jean-Claude Glissant
Citer     Aller en bas de page

Merci Bernadette pour ton passage sous nos mots et pour cet agréable commentaire.
A bientôt !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 878
Réponses: 17
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0310] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.