Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 12
· Hubix-Jeee
13186 membres inscrits

Montréal: 27 nov 09:44:33
Paris: 27 nov 15:44:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: pourquoi 65 % Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 29 juin à 06:26 Citer     Aller en bas de page

1
Depuis la PANGIE,
A maintenant,
Les vies évoluent.
Les choix des humains,
Vivent ce chemin.
Cet aperçu,
Vit en ce moment,
Et change nos vies.
2
Les choix des anciens,
Faits d’équilibres,
Qui n’ont plus de cours...
De contestations,
Et de défections,
Changent de parcours,
Devenant libres,
Des choix des anciens.
3
Démocratie meurt.
Seulement l’ancienne.
Vivre ensemble,
Doit se négocier,
Et se transformer.
Les bases tremblent,
D’autres conviennent,
En faisant très peur.
4
La révolution,
Reconnaissante,
D’inégalités,
Est violente,
D’autres libertés,
Voudraient exister.
La démocratie,
Vit dans l’abstention.
5
De ce séisme,
Médias vomissent,
Des absurdités,
Sans trop comprendre,
Ces entreprendre,
Ces nouveautés,
Où vies se glissent,
En optimismes.
6
Soixante-cinq pour cent,
Faits de variétés,
Très différentes.
Médias s’affolent,
Les choix désolent,
Qui se contente,
Des inexpliqués,
Vécus maintenant.
7
Qui va réagir,
Pour la sixième,
Conception d’élus,
Pour des principes,
Qui anticipent,
Pour nous nos vécus,
Cette ultième,
Qui peut réunir.
8
Il faudra cinq ans,
Aux législateurs,
Pour tout repenser,
Dans l’anonymat,
De nouveaux contrats,
Pouvant compenser,
Mieux régulateurs,
Des abus présents.

CONCLUSION
C’est utopique ?
Est-ce logique ?


La fin d’époque,
De ces soixante-cinq pour cent,
Sera nouvelle ?



 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 30 juil à 03:45 Citer     Aller en bas de page

- milles excuses envers et pour les regards qui ne comprennent pas ces genre de partages.
- ces notions dites politisées, peuvent être des moments d'amours déguisés, ou de simples partages d'amitiés.
- oui c'est vrai, ces formes de marginalités, peuvent être dérangeantes.
de SAM

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 5 août à 06:05 Citer     Aller en bas de page

- je suis désolé de constater, que les notions d'amours, d'amitiés, de textes d'opinions, et de lettres ouvertes restent des lieux d'individualismes.
- intérêts et formulations refusant les espérances d'horizons du plus grand nombre.
je m'en ferais une raison. SAM

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
7473 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 5 août à 06:14 Citer     Aller en bas de page

Cher Sam, l'individualisme est devenu monnaie courante, même ici, où beaucoup ont tendance à simplifier leur choix en allant lire toujours les mêmes, sans chercher à connaître d'autres poètes, susceptibles de les emmener ailleurs (dommage!), voulant rester à tout prix dans leur zone de confort, ou conformisme...

L'éclectisme, la différence, la richesse de la découverte d'autres univers, le panel des couleurs infinies dans l'écriture poétique, la diversité, cela ne semble pas les intéresser et ils restent (cucul et planplan), dans leur petit dé à coudre visuel, mental etc...

On ne peut pas changer, comme ça, d'un coup de baguette magique, la mentalité des gens ordinaires, que veux-tu!

Bonne journée tout de même...

Amitiés...

Hubix.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 10 août à 04:24 Citer     Aller en bas de page

- ce n'est pas ce que voulais partager.
- pour mes textes c'est la même chose. (ouai ! et puis l'oublie.)
- beaucoup y trouvent des résonances, (trop peu formulées.)
trop peu acceptent de s'en faire l'écho,
ou d'oser nous manifester leurs propres existences et soutiens réels.
- les sondages et les bouches à oreilles, laissaient penser à d'autres soutiens.
- en ne voulant pas donner vie à autres choses que ce qui existe, les abstentions sont un cheminement de facilité.
"La fin d’époque,
De ces soixante-cinq pour cent,
Sera nouvelle ?" ils attendent que nous leur disions comment y parvenir. mais qui, qui soient dans les réseaux sociaux.
- c'est un peu comme ces contestations qui attendent des obligations à réaliser, qui soient critiquables, en se trompant de responsabilités et d'objectifs, pour les vaccinations et les envies de râler, en prétendant avoir des motivations non formulées.
- si un leader médiatisé émerge, nous pouvons espérer pouvoir espérer.
Il faudra cinq ans, (à partir de quant)
Aux législateurs, (choisi par qui)
Pour tout repenser, (39-45 était un apprentissage de rond points)
Dans l’anonymat, (cela semble être impossible, avec les ingérences et les abusifs, sans assumer les dégâts, en criant les droits de la presse)
De nouveaux contrats, (j'ai essayé d'envisager de tels cheminements)
Pouvant compenser, (les financiers seront toujours les premiers)
Mieux régulateurs, (en mots et peu probables en actions)
Des abus présents. (qui reviendront)
- merci de vos passages.


 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 13 nov à 05:33 Citer     Aller en bas de page

- pour que les abstentionnistes en parties reviennent remplir les urnes,
- ce serait pourtant simple.
- reconnaitre les votes blancs et qu'à 50,01 % de ceux-ci, refaire les élections avec de "nouveaux candidats", de nouveaux programmes, et surtout des votes à un tour, avec des proportionnelles pour éviter d'avoir des menteurs qui s'associent au lieu de se retirer.
- mais les rétributions et les honneurs d'apparences deviennent des raisons d'être pour ces organismes politiques.
- alors levons les yeux au ciel, et faisons taire pour les périodes de campagnes, les médias avides de polémiques.
et à

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 261
Réponses: 5
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0208] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.