Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 20
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 16:35:08
Paris: 19 oct 22:35:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: Les Prénoms Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Melchior DEMEST
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
29 avril
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 8 mai à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Les prénoms sont vivants, ils s'usent, se corrodent
Ils font râler les vieux et rire les enfants
Disparaissant un peu, ils retrouvent la mode
Pour un jour s'en aller définitivement

Qu'ils aient accompagné nos plus illustres reines
Qu'ils se soient confondus en nos plus grands héros
Aliénor restera toujours en Aquitaine
Et seul à Bergerac survivra Cyrano

Que nos rois, au nom de leur vénérable Église
Les firent encenser dans des mondes lointains
Aujourd’hui comme de leur première chemise
Les hommes les oublient pour de biens tristes saints

Qui, d’un nom de bateau ou d’un nom voiture
Par simple coup de foudre, affuble son enfant
Avant que ce prénom ne meure par usure
Le voue aux gémonies pour une vie durant

Que revienne le temps des Guillaume et des Pierre
Des Jeanne et des Alix, ces noms universels !
Si donc le mondialisme apaise nos frontières
Pourquoi les remplacer par des tours de Babel ?

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
600 poèmes Liste
26144 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 9 mai à 10:47 Citer     Aller en bas de page

Ben! moi je suis fière du mien. Sainte Odile, patronne de l'Alsace c'est aussi bien que de s'appeler Prune, Pomme Capucine et j'ai même entendu un prénom masculin, Clafoutis.
De nos jours on américanise les prénoms, restons français.
Dans l'antiquité et au moyen âge, c'est vrai il y avait de drôles de prénoms, ça fait sourire.
Toutefois j'ai apprécié ton poème
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10965 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 9 mai à 11:03 Citer     Aller en bas de page

bonjour MELCHIOR et ODE,
les prénoms ou alias,
semblent avoir toujours existé.
avant même les nom de familles.
ils semblaient être attribués, en fonction de continuités, en fonctions de rappelles à des évènements, "sourire bondissant", Bernard de l'allemand "un petit ours", et pour des sourires bondissants, "faussaires" pour "berner l'art".

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10965 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 9 mai à 11:05 Citer     Aller en bas de page

ah oui MELCHIOR sois le bienvenu dans notre famille virtuelle de LPDP.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 243
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0146] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.