Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 7
Invisible : 0
Total : 8
· Luciole321
13216 membres inscrits

Montréal: 29 nov 20:36:57
Paris: 30 nov 02:36:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La danse du faux vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 20 mars 2009 à 15:03
Modifié:  20 mars 2009 à 15:05 par bonjour
Citer vertical_align_bottom

Il danse aux bras du vide et la douleur l’enlace
Sur la piste du temps s’écroule un pas de deux,
Le déluge fœtal agenouille sa trace
Agglutine à l’espace un relent cafardeux.

Il danse et son aura salit la bleu cadence
Un délit d’harmonie ouverte sur l’errant
De son âme évidée à son cœur d’élégance
Privé du tempo doux d’un vol itinérant.

Il danse sur l’absence et l’amour lui fait face,
Ceint de mémoire bis il joue aux amoureux,
Son corps craint le silence alors le jour s’efface
En cruelle insomnie, en rêves douloureux.

Il danse, sans essence, il invite un factice
Reflux de connivence en son cuisant désert
L’oasis est en lui par la foi subreptice ;
Un mensonge de plus né d’un élan disert.

Il danse…En vrai : Il sombre en son navire des sens !
Pour se sentir aimer d’illusion parfaite
Le sablier vidé des grains à contresens
Pour que sa transparence efface la défaite.

 
§Mélinda§


Une personne exceptionnelle bouleverse votre vie et vous met en cage face à un dilemne.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
339 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2009
Dernière connexion
21 juin 2011
  Publié: 20 mars 2009 à 15:11
Modifié:  20 mars 2009 à 15:12 par §Mélinda§
Citer vertical_align_bottom

Quel beau poème bien triste ! Je sens cet homme bien seul dans sa vie. Je lui souhaite de trouver rapidement une cavalière pour l'accompagner dans la danse de la vie.
Un coup de coeur ton poème

Amicalement.

  Lis dans mes yeux, entre dans mon coeur, alors tu verras qui je suis.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 20 mars 2009 à 16:46 Citer vertical_align_bottom

un poème triste mais bien écrit , j'aime beaucoup

toutes mes amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 21 mars 2009 à 08:02 Citer vertical_align_bottom

Des mots qui dansent, dansent, sans s'arrêter ni s'essouffler...
Qu'elle est belle et triste cette danse
Et comme elle nous entraîne dans son sillage...
Merci

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 21 mars 2009 à 14:28 Citer vertical_align_bottom

Les mots, tes mots sont là pour nous dire combien la danse exprime bien des solitudes, des incertitudes que l'on ne voit pas, tant elles semblent dissimulées...

Son corps craint le silence alors le jour s’efface

comme c'est vrai

du bel ouvrage, bien sur....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 21 mars 2009 à 14:34 Citer vertical_align_bottom

Merci Melinda, ta compassion m’enchante, cependant ce n’était qu’une réminiscence…

Pas si bien écrit que ça James, y’a quelques boulettes
Merci

Elles sont les compagnes de beaucoup d’entre nous, Katia, on les connaît bien, c’est pour ça !
Merci

Je vois la colombe
Je lis ton pseudo
Et je ne peux m’empêcher d’avoir dans la tête :
«J’ai dans les bottes des montagnes de questions…
où subsiste encore ton écho »…
Pardon d’être un peu à coté
Et merci

Oups ! Mon Guido J’étais en train de répondre…
Merci d’être là

 
» Pancake

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
18 mars 2009
Dernière connexion
6 avril 2009
  Publié: 22 mars 2009 à 13:25 Citer vertical_align_bottom

Un beau poème, à la cadence légère.
J'aime.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1610
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0245] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.