Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 1
Total : 22
· ode3117
13268 membres inscrits

Montréal: 19 jan 12:29:13
Paris: 19 jan 18:29:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Évasion onirique d'un prisonnier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
» Pancake

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
18 mars 2009
Dernière connexion
6 avril 2009
  Publié: 19 mars 2009 à 05:26
Modifié:  19 mars 2009 à 15:51 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Un rire, un seul
Qu'il se glisse à travers les murs
De ma sombre et désuète cellule
Et m'apporte un simple éclat de joie pure.

Sourd aux cris et aux pleurs
J'attends qu'un furtif rayon de lune
Transperce la nuit et éclaire la laideur
De ma prison d'infortune.

Dans son sillage se pose, inattendu,
Un gracile papillon déchu
Dont la silhouette chétive et nue
Choit sur les barreaux d'une liberté perdue.

Je l'ai tant espéré, ce messager du ciel,
Fragile sauveur de mon esprit muré,
Qu'il devienne mes sens, ma nouvelle,
et revête mon cœur de couleurs oubliées.

Entre mes doigts le corps ailé s'agite,
Peut-être aussi noir qu'un recoin de ma geôle,
Et d'un blanc nacré se couvre tout aussi vite
Alors qu'il reprend son impavide envol.

Mes pensées virevoltent dans un périple fleuri;
Et perdu loin d'ici, effleurant les rivages,
Je me raccroche à ces fragment de vie,
Promesses insavourables de mon dernier voyage.
______________________

C'est l'un de mes premiers poèmes, et donc... hum

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 19 mars 2009 à 05:56 Citer     Aller en bas de page

merci pour ce poème , j'ai beaucoup aimé ces vers

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
» Pancake

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
18 mars 2009
Dernière connexion
6 avril 2009
  Publié: 19 mars 2009 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Merci James
Amitiés à toi aussi

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 19 mars 2009 à 09:38 Citer     Aller en bas de page

Il y a beaucoup de moyens de s'évader
Et l'imaginaire reste à la portée de tous
J'ai beaucoup aimé ma lecture
Merci

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
» Pancake

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
18 mars 2009
Dernière connexion
6 avril 2009
  Publié: 21 mars 2009 à 04:50 Citer     Aller en bas de page

Merci Echo
Oui l'imagination est aussi une protection face à la réalité.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 903
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0217] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.