Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 35
13546 membres inscrits

Montréal: 26 jan 17:33:37
Paris: 26 jan 23:33:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Le bon côté Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ozner

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
469 commentaires
Membre depuis
18 juin 2008
Dernière connexion
24 novembre 2021
  Publié: 9 juil 2010 à 12:13
Modifié:  9 juil 2010 à 12:23 par ozner
Citer     Aller en bas de page

Gare de Sevran-
Beaudottes, un
jeune homme noir -23 24 ans- le genre
épileptique du dancefloor roule un
joint, lorsque un
groupe d’une dizaine de
types débarque et l’aborde. L’ambiance
s’installe assez rapidement, ça
sent les
battements de cœurs tapageurs, vulgaires et le
manque de
salive. Très vite les
mecs ne tiennent plus en place hormis mon
jeune homme et certains
jettent leurs yeux dans
tous les coins possibles, puis un
premier coup part, un second, suivi
d’une pluie de poings et de
jambes. Mon
jeune homme noir -23
24 ans- le genre
épileptique du
caniveau s’écroule et le
lynchage se
précise. La bande danse
comme
à la Saint-Jean et je
me surprends à vouloir les
accompagner de
quelques pas, puis l’instant de
cette pensée fugitive et tout
s’arrête, les
mecs s’éparpillent comme une nuée de
mouches à merde après le
passage du camion nettoyeur. Mon jeune
homme noir
-23 24
ans- le genre
épileptique de pogroms git quelques temps
au sol et enfin se
redresse, chancelant. Il saigne
un peu, signe que
tout
va bien. Il aurait presque l’air
d’être heureux de
s’en être tiré et je pense
que dans deux jours ou moins il
cherchera probablement à
baiser toutes les gonzesses
de la discothèque.
C’est
comme ça parfois la
vie me file la
nausée.

Le bon côté des
choses c’est qu’on
évitera les affiches photo à
l’appui, avec ce slogan : « Plus
jamais ça. » et les fleurs et… les
fleurs encore.

Mais
même accidentelle
la
survie arrive à
m’écœurer.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
6117 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 11 juil 2010 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Il y a deux courages Ozner.
Celui d'intervenir, mais ce n'est pas si simple...
Celui de l'écrire, et c'est compliqué...
Tu as le second alors que moi je ne sais même pas si j'en ai un.
Merci pour ce texte.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ozner

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
469 commentaires
Membre depuis
18 juin 2008
Dernière connexion
24 novembre 2021
  Publié: 12 juil 2010 à 11:08
Modifié:  20 mai 2011 à 13:18 par ozner
Citer     Aller en bas de page

un grand merci, Lacase

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1503
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0200] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.