Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 86
Invisible : 0
Total : 90
· Bombadil · Avraham · ode3117 · Orangina
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 11:32:33
Paris: 3 déc 17:32:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (novembre 2014) : "Il était une île" :: Il est une île (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
818 poèmes Liste
23004 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 10 nov 2014 à 15:00
Modifié:  18 nov 2014 à 10:51 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page




Caraïbe, ton corps est une île
Dont les sombres côtes affolantes
Se soulèvent au rythme subtil
De tes effluves enivrantes

Au flanc de tes beaux paysages
Amoureuse, je t'escalade
Je rapproche nos deux visages
Puis je plonge dans ta cascade

Des langueurs créoles me prennent
Soumise à ta main patiente
Je savoure ta pulpe d'ébène
Quand à ta bouche je farniente

Dans ton archipel excité
Par mes promesses haletantes
Je guette la félicité
De nos éruptions ruisselantes

Car j'aime quand je me baigne
Dans ces coulées pyroclastiques
Et je prie pour que rien n'éteigne
Nos embrasements volcaniques


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15063 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 10 nov 2014 à 15:32
Modifié:  10 nov 2014 à 15:34 par Ishtar
Citer     Aller en bas de page

Ô mon île au soleil
Paradis entre terre et ciel
Où le flot, tout au long des jours
Chante au sable fin sa chanson d'amour

Henri Salvador

Ton île semble paradisiaque, tu as raison de t'y allonger et de l'aimer autant.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 10 nov 2014 à 18:18 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Aude,

Iles des Caraibes

Qui depuis peut de temps, j'ai appris que j'avais du sang de la Martinique, j'ai aimé voyagé au travers de tes vers Caraïbes

Bisous James

  Membre de la Société des poètes Français.
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
4745 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 10 nov 2014 à 19:03 Citer     Aller en bas de page

Attention avec cette déferlante
Le tsunami n'est pas loin
La tension va être virulente
Au risque d'être mal en point

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15026 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
2 août
  Publié: 10 nov 2014 à 20:25 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Aude,

L'île des Caraîbes est si joliment peinte par tes vers que plonger en ta poésie est un réel plaisir de lecture !
Merci de ce très beau partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
6331 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 11 nov 2014 à 04:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude

Les Caraïbes, je ne connais pas, mais j'ai remplacé le mot Caraïbes, par AUDE et curieusement tes vers m'ont fait voyager d'une bien belle manière...
Alors merci pour ce bon moment

Yvon

  YD
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
818 poèmes Liste
23004 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 11 nov 2014 à 12:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ishtar
Ô mon île au soleil
Paradis entre terre et ciel
Où le flot, tout au long des jours
Chante au sable fin sa chanson d'amour

Henri Salvador

Ton île semble paradisiaque, tu as raison de t'y allonger et de l'aimer autant.



Oui mon île est délicieuse et accueillante.

Citation de Chris Charmeur
Oh moins, tu ne t'es pas trop foulée... Mais oh combien je sais que tu es une fille qui s'est se défouler...
Bises à Aude, Muse, Sam et Bernard...

Chris



Tu sais le tempérament créole est réputé indolent et puis je suis chez lui en quelques foulées.
Bisous à Chris et à P

Citation de James
Bonsoir Aude,

Iles des Caraibes

Qui depuis peut de temps, j'ai appris que j'avais du sang de la Martinique, j'ai aimé voyagé au travers de tes vers Caraïbes

Bisous James





Saint James priez pour moi !


Citation de Quoiquoije
Attention avec cette déferlante
Le tsunami n'est pas loin
La tension va être virulente
Au risque d'être mal en point



Tss, tss, c'est du volcan que vient le danger.

Citation de Sybilla

Bonsoir Aude,

L'île des Caraîbes est si joliment peinte par tes vers que plonger en ta poésie est un réel plaisir de lecture !
Merci de ce très beau partage !


Mes amitiés

Sybilla



Merci de ta lecture, mais attention, cette île là je ne la partage pas !

Citation de YD
Bonjour Aude

Les Caraïbes, je ne connais pas, mais j'ai remplacé le mot Caraïbes, par AUDE et curieusement tes vers m'ont fait voyager d'une bien belle manière...
Alors merci pour ce bon moment

Yvon



Si le voyage a été agréable, j'en suis ravie. L'Aude est plus proche que les Caraïbes...

Citation de Heak1924
Superbe, sensuel et chaleureux voyage poétique...

Amitiés...

Hubix.



Merci Hubix

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
5023 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 14 nov 2014 à 02:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,
Avec ton île Caraïbe
Indolente tu t'exhibes
Plus rien ne t'inhibe
Tu en deviens le scribe
Bien loin de la diatribe

Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
818 poèmes Liste
23004 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 14 nov 2014 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonjour Aude,
Avec ton île Caraïbe
Indolente tu t'exhibes
Plus rien ne t'inhibe
Tu en deviens le scribe
Bien loin de la diatribe

Amicalement
Pichardin



Merci toubib !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4093 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 18 nov 2014 à 05:25 Citer     Aller en bas de page

Tout a été dit, c'est sensuel et enivrant
Merci pour ce partage plein de frissons
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
818 poèmes Liste
23004 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 18 nov 2014 à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de Emme
Tout a été dit, c'est sensuel et enivrant
Merci pour ce partage plein de frissons
Amitiés.
Emme



Tel un Haroun Tazieff au féminin, j'adore son tempérament volcanique.
Merci de ta lecture, Emme

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
608 poèmes Liste
26396 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 28 nov 2014 à 16:28
Modifié:  28 nov 2014 à 16:29 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Très sensuel, j'ai apprécié le sens des mots, une île de la passion en quelque sorte
Le petit verre de rhum n'est pas à exclure.
Une lave de jolis mots...Ça réchauffe
Bises ODE 31 - 17

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
818 poèmes Liste
23004 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 28 nov 2014 à 16:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Très sensuel, j'ai apprécié le sens des mots, une île de la passion en quelque sorte
Le petit verre de rhum n'est pas à exclure.
Une lave de jolis mots...Ça réchauffe
Bises ODE 31 - 17



Guadeloupe, rien que le mot fait danser. Merci Ode

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2350
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Lexique (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
Création (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Femme-enfant (Autres)
Auteur : Barbara
Cinq manières de faire l'amour (Loufoques)
Auteur : Pichardin
(Autres)
Auteur :
Les fausses modestes par Aude Doiderose et Adamantine (Collectifs)
Auteur : Ishtar
Ton empreinte sur moi (Poèmes par thèmes)
Auteur : cancer69
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Chemin de vie entre autres (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Passionnata (sybilla et James) (Collectifs)
Auteur : Sybilla
Le vent fera-t-il mon chemin? (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rousselaure
La fin de leur chant (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lily96
Ton visage (Poèmes par thèmes)
Auteur : Eadlyyn
Il était une île (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman

 

 
Cette page a été générée en [0,0327] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.