Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 368
Invisible : 0
Total : 369
· guy Olivié
13184 membres inscrits

Montréal: 1er déc 03:35:35
Paris: 1er déc 09:35:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Froidure du coeur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 19 déc 2008 à 03:18
Modifié:  19 déc 2008 à 03:35 par Amie plume
Citer     Aller en bas de page

Assise sur les marches de pierres taillées,
Je souffle sur mes doigts gourds pour en chasser le froid.
Mes mains se crispent sur mon écharpe de laine
Le vent, tel un couteau de glace, lacère et siffle
Du toit, perlent des larmes diamant qui glissent dans mon cou.
Fonte du temps qui passe… impitoyable. Cicatrices.
De ce paysage hivernal, je ne vois qu’un prisme blanc
Au travers de mes yeux noyés, fatigués.
Et j’entends mon cœur qui bat, sourd et régulier
Malgré le froid, malgré moi, malgré tout…

Le 19/12/08
Thérèse C.B. Texte protégé

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 19 déc 2008 à 04:46 Citer     Aller en bas de page

des vers endoloris ... reflétant l'humeur d'un coeur qu'on aimerait rendre plus gaïe ...

un beau texte !

merci

  Seirén - ©
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23744 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 19 déc 2008 à 05:14 Citer     Aller en bas de page

Le vent, tel un couteau de glace, lacère et siffle


sublime !

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 19 déc 2008 à 06:13 Citer     Aller en bas de page

Et j’entends mon cœur qui bat, sourd et régulier
Malgré le froid, malgré moi, malgré tout…

La tristesse m'a envahie à la lecture et surtout un souffle de grande solitude.

Paysage d'hiver pour un coeur malheureux.

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15610 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 19 déc 2008 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Triste est ton coeur et ce poème...mais il est très beau.... Alex

 
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 19 déc 2008 à 08:29 Citer     Aller en bas de page

Mes très chers amis poetes, vous me manquiez tous beaucoup. Parfois la vie est difficile, et il faut toujours garder le sourire, même quand il fait froid "dedans".
Ce que je ne dis pas, je l'écris et ça fait du bien.
Merci à vous, merci infiniment. Vos mots sont comme des baumes bienfaisants.

Ma Véro : merci à toi ma douce. Les gens comme toi sont si rares... ne change pas surtout... je t'embrasse.
Ne t'inkiet pas, je regarde toujours droit devant moi et j'espère toujours en la vie car il finit toujours par y avoir un rayon de soleil.

Idou : le reflet d'une peine qui s'exprime par les mots pour mieux sourire après... merci à toi.

Cher Dominique : je te remercie. Ton MP m'a beaucoup touché... toutes mes amitiés

Mon James : Merci. Ce couteau de glace est un symbole, ce paysage également, comme un paysage intérieur. Gros bisous à toi.

L'insoumise : Oui je sais bien. Ton amitié me fait du bien. Merci... mille fois.

Athénéa : Comme un coeur en hiver.... bises affectueuses.

Rihab : je suis très heureuse que mon poème te plaise.
Merci à toi pour tes mots.

Ma fée : Tristesse du coeur mais espoir toujours. Les mots m'aident souvent. Comme pour beaucoup de poetes d'ailleurs.

Amitiés à tous.

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 19 déc 2008 à 09:02 Citer     Aller en bas de page

S'il bat encore, malgré... c'est qu'il a encore beaucoup d'émotions à battre, à vivre.... même sous la froideur de ces hivers qui le ralentissent parfois... Il est... et il s'entend..

Il m'a beaucoup touchée..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Ashimati

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
350 poèmes Liste
7630 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 19 déc 2008 à 17:43 Citer     Aller en bas de page

Ben hormis la beauté tristesse de ton texte, moi je suis content de te revoir, tu nous manquais
Bisous
Thierry

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 19 déc 2008 à 18:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Thérèse ... j'étais ravi ce soir de te revoir et quand j'ai lu ton poème, mon coeur s'est attristé en le lisant.... que de douleur à travers tes mots ! j'aimerai tant faire quelque chose pour t'aider, mais je ne sais pas quoi .....

Je t'embrasse très fort

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 20 déc 2008 à 05:30 Citer     Aller en bas de page

Vous me manquiez tous beaucoup aussi Thierry... j'avais pas beaucoup de temps pour moi, mais je venais quand même quelques minutes vous lire de temps en temps pour me réchauffer le coeur. Et ça fait du bien !!!
Merci pour tes mots Thierry. Je t'embrasse
Thérèse

Mon Pierre. Tes mots déjà m'aident beaucoup et ton message aussi.... Je t'embrasse bien fort aussi.

Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 23 déc 2008 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Thérèse,

Enfin te revoilà, certes triste mais sublime de poésie sous cette douleur.

Tant que la vie nous anime pointe à l'horizon l'espoir.

Je t'embrasse très très fort,


Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 23 déc 2008 à 09:58 Citer     Aller en bas de page

Merci Mariesarah, tu as raison, il y a toujours l'espoir qui nous tiens chaud quand tout est froid même au dedans...
Je t'embrasse bien fort également.
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16148 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 11 févr 2009 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Et il continue de battre même quand on voudrait qu'il nous oublie totalement...un coeur c'est fait pour ça !

amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 11 févr 2009 à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Et heureusement tout compte fait.... car un jour, c'est sur, la paix revient et on repart...
Toutes mes amitiés
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 13 mai 2009 à 10:56 Citer     Aller en bas de page

Merci Amendine. Gros bisous tout plein.

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 1er sept 2009 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ton poème..
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 1er sept 2009 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Angitia.
Bien amicalement
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1726
Réponses: 16
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0313] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.