Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 357
Invisible : 0
Total : 360
· Boualem · Laur'Ha
Équipe de gestion
· Catwoman
13195 membres inscrits

Montréal: 6 déc 04:12:45
Paris: 6 déc 10:12:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: Réactivité, de Franck-samamuse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1]
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 15 juin 2019 à 09:28
Modifié:  15 juin 2019 à 17:33 par Jean-Baptiste Cilio
Citer     Aller en bas de page

Là, pour faire suite, au texte outrageant*,
Ecureuil, comment as-tu perçu, ces vécus ?
De tes vues, qu'as-tu trouvé de plus outrageant ?
Subir mes destructions* ? Ou mes vécus reçus* ?

Naïveté d’écureuil* n’aura pas survécu.
Pensées profondes, sacrifiées par les outrés,
Morale et l'enfant, condamnés de ces abus,
Voyeurisme, non-assistance, des dangers ?

Les abusés*, sans recours pour les protéger*.
Le curé s'en sortira, en procédurier.
Une télé d’apparence, fera des commentaires.
De scoops, proposant que des dits réglementaires.

D’autres que l’écureuils, utilisent les glands.
Dénonciations deviennent faits, d’un culte.
À coup de com. (m’en taire) censures, leçons, et règlement,
Sauvons les bonnes consciences, dans des chutes.

Les perçus, d’amour, amitié, et tristesse,
Mots de Sensations, réflexions, le confesse.
………………………………………….
Au texte outrageant* qui est donc accompagné d’invisibilité, sauf pour les plus rapides en sauvegardes avant l’invisibilité.
Les destructions* de l’enfant en déféquant sur les glands, et du gland du notable pour certaines gravures en mémoires.
Les vécus reçus* pour plus de glands nourriciers, ainsi que pour l’incompréhensible et l’inacceptable de certains abus.
Naïveté d’écureuil* c’est vrai, c’est dur d’être témoin, en vécus et en lectures, mais ça existe, même pour une autruche la tête dans le sable.
Les abusés* ici il y a ; les glands, l’écureuil, l’enfant, et la conscience du curé. Ça sera très vite oublié, pas si sûr, il y a des mémoires.
Sans recours pour les protéger*, je sais certaines convictions d’outrés, diront ; il y aura des sanctions contre les abus, les médias diffuseront des formes de vengeances, oui mais pour les victimes ? Et celles qui le seront à venir ? Ces textes outrageants, sont peut-être des formes de vaccinations mentales, comme pour les diabétiques qui devaient se cacher pour se faire leurs piqures d’insuline en cachette, pour ne pas être jugés de drogués. Ces genres de textes sont des voyages, que permet la poésie, en prise de conscience versifiée. Lire des moments amoureux pour ceux qui en sont privé, c’est aussi révoltant. Et puis ces textes sont signalés, donc ils peuvent être zappés pour les lectures.
Ce texte peut surprendre, merci de lui laisser vie.

 
Page : [1] :: Réponses non permises

 

 



Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1070
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0157] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.