Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 37
· Meruem
13631 membres inscrits

Montréal: 28 jan 17:16:29
Paris: 28 jan 23:16:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Blue alarme Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
26 novembre 2021
  Publié: 7 nov 2008 à 17:00
Modifié:  11 juin 2014 à 07:50 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Blue alarme





A quoi me servent les mots ?
S’ils ne sont que préjugés abîmés
Etalés aux caprices des nuages étouffants
Pouvant à peine marcher droit
Au nom de quoi le poing se lève
Si ce n’est se dérober entre ses cils
Le sang lui n’attend pas, ni les larmes
Pour se marier aux scrupules…
A quoi me sert de parler ?
Quelle vérité jaillit donc de ces cernes
Qui ne se défont jamais
Et qui ne cessent de se regarder
En chien de faïence trop peu esquissés
J’ai jamais appris
A aller au couvent des murmures
La rédemption se défile
Alors que je m’appelle Solitude
Y a-t-il
Quelqu'un, quelque chose, ou un brin
De fragment d'existence
Pour me dire
Que mes réponses ne sont pas
Ces veines que l'on coupe
Pour mieux les tarir?
A quoi me sert d’être là
A regarder un monde tourner en rond
Pour le carré de nos existences trépassés
A l’Aube mouillée de mains qui tombent…



©Lunastrelle



(Ecriture automatique...)

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
HectorVigo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1680 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2008
Dernière connexion
4 juin 2016
  Publié: 7 nov 2008 à 17:11 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème, d'habitude je ne suis pas un grand fan de l'écriture automatique (difficile à comprendre parfois pour mon pauvre petit cerveau ), mais là j'aime beaucoup...une grande désespérance servie par le silence...un très grand texte

 
Alzire


Qui l'eût cru?!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
890 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2004
Dernière connexion
6 avril 2013
  Publié: 7 nov 2008 à 17:17 Citer     Aller en bas de page

Les mots, c'est du vent.
Et les écrire, c'est du vent qui reste.
Les écrire, c'est du vent qui ne cesse de changer de direction (selon les époques, on interprète différemment)

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 7 nov 2008 à 17:20 Citer     Aller en bas de page

(Continue en automatique... lâche-toi.. et délivre-toi des carcans.. comme l'a dit le "messager"... tu ne te perdras pas, bien au contraire.. tu vas te re-découvrir)...

À quoi servent les mots ? Peut-être à se faire du bien.. à offrir du plaisir aussi... à respirer .... même s'ils paraissent du vent... ce vent, c'est nous qui le soufflons...


ptit papillon

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 7 nov 2008 à 17:23 Citer     Aller en bas de page

un très beau texte, un cri du coeur

  Seirén - ©
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16148 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
24 novembre 2021
  Publié: 8 nov 2008 à 03:05 Citer     Aller en bas de page

l'automatique a cela de bien, à savoir que c'est l'auteur le premier surpris....

des systématiques

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Ashimati

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
355 poèmes Liste
7675 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 8 nov 2008 à 06:38 Citer     Aller en bas de page

Il faut savoir se lâcher, et là, tu l'as fait.
Les mots servent toujours à quelque chose.
Il m'a touché ton texte
Bisous
Thierry

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 8 nov 2008 à 06:46 Citer     Aller en bas de page

très joli texte avec des mots bien réels

A quoi me sert d’être là
A regarder un monde tourner en rond
Pour le carré de nos existences trépassés
A l’Aube mouillée de mains qui tombent

.... une question bien posée .....


amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15617 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 8 nov 2008 à 08:06 Citer     Aller en bas de page

Coucou, petite Etoile...tes mots venant d'ailleurs sont des messages...et en cela, ils servent à quelque chose...
une douce mélancolie s'échappe de ce texte...délicat...
Alex ....

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 8 nov 2008 à 08:10 Citer     Aller en bas de page

Wha!
Ton poème est très beau.
Les mots sont bien trouvés et le rythme est super.
J'aime beaucoup.
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 8 nov 2008 à 18:56 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir lunastrelle, vraiment très beau en libre, fais parler ton coeur tu en as besoin. Les vers sont puissants et les images très belles car on ressens tes émotions. Prends soin de toi. Okana tendresse...

  Nicole chaput. *Okana *...
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 9 nov 2008 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

C,est un petit chef-d'oeuvre de l,automatique, moi je trouve qu'il sait très bien où il va .............!

Bravo ! Il fait laisser les mots exister pour eux-mêmes, il faut aussi se laisser être soi avec les mots.........

Chantal

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
coeursolitaire62


L'école de la vie n'a point de vacances
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
720 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2006
Dernière connexion
13 novembre 2020
  Publié: 9 nov 2008 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

Salut Justine

Merci pour ce sublime écrit, tu viens de me refaire découvrir pourquoi les mots existaient. Et tu te demande encore pourquoi tu étais là, tu ne te contente pas de regarder le monde tourner. C'est toi qui le fait tourner rond grâce à tes mots et l'émotion que nous fais passer par leur intermédiaire.

Voilà continue sur cette voie, moi j'adore!

  La vie c'est comme une balle de Ping-Pong.Il faut savoir rebondir, afin de retrouver le sourire, avant que ne retentisse le gong!
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1048 poèmes Liste
16902 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 9 nov 2008 à 15:51 Citer     Aller en bas de page

très intéressant l'écriture automatique : on a l'impression de ressentir le fait que tu as écrit en un souffle !...ça se discerne lors de la lecture !
on est emporté par ce style et ce jusqu'à la fin !
quand en plus, la qualité des mots, des images est la, alors que demander de plus ?
bises à toi, chère justine !
et sincères amitiés.
pyc.

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
26 novembre 2021
  Publié: 9 nov 2008 à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous, pour vos mots, pas le courage de faire des réponses individuelles, je vous dirai juste que pour le moment seule l'écriture automatique me vide...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
26 novembre 2021
  Publié: 10 nov 2008 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

C'est de l'écriture automatique, je n'ai pas réfléchi en étalant les vers, ce qui parfois peut paraître incompréhensible, mais après j'arrive à trouver pourquoi j'ai mis ça...


Merci beaucoup

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 10 nov 2008 à 05:26 Citer     Aller en bas de page

Parfois , j'ai les memes questionnements, à quoi bon les soirs de blues

Mystic

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
26 novembre 2021
  Publié: 11 nov 2008 à 05:39 Citer     Aller en bas de page

C'est sûr, et à quoi bon s'exorciser si c'est pour recommencer?


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
26 novembre 2021
  Publié: 11 nov 2008 à 15:35 Citer     Aller en bas de page

Oui???


(Pas tout suivi là !)

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
26 novembre 2021
  Publié: 12 nov 2008 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Aaaaah ^^

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
-LarmesDeNuit-


She's not a bad girl... Just a dreamer ... ♥
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
438 commentaires
Membre depuis
9 juin 2013
Dernière connexion
13 août 2020
  Publié: 10 juin 2014 à 15:09
Modifié:  10 juin 2014 à 15:11 par -LarmesDeNuit-
Citer     Aller en bas de page

Vraiment très beau texte !!! J'aime beaucoup!
Moi aussi j'aimerai avoir autant de vue Hahaha !
Plein de bisous et de Pensées pour toi

  ♥-Le silence me fait peur il me laisse trop de temps pour penser-♥LBP
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2809
Réponses: 21
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Je ne suis plus... (Tristes)
Auteur : Catalina
Te souviens-tu...alphonse Blaise .& galaad (Collectifs)
Auteur : Galaad
Vivre ou pas (Tristes)
Auteur : Ashimati
Laquelle Des Deux Aura L'esprit Serein (Amour)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
O ma solitude (Tristes)
Auteur : clovis67
Kaissyyssiak...duo youyoubenz & Alphonse Blaise. (Collectifs)
Auteur : Alphonse BLAISE.
J'ai vu pleurer les hommes (Autres)
Auteur : Ashimati
La musique des Anges...(modifié) (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
un autre temps (Autres)
Auteur : angetine au sol
Je t'ai aimée (Tristes)
Auteur : clovis67
L'appel de la tombe (Tristes)
Auteur : Idou
Ne jugez pas (Tristes)
Auteur : clovis67
Une Fleur Une Inspiration (prose) (Amour)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline

 

 
Cette page a été générée en [0,0478] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.