Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 55
Invisible : 0
Total : 57
· zouzou31 · Alain06
13388 membres inscrits

Montréal: 7 déc 13:38:27
Paris: 7 déc 19:38:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Concours Mars/Avril 2008 - Duo sur la relation parentale :: 4ème Gagnant : Coeur de pierre...par Saldday et 1mod Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2356 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 26 avr 2008 à 17:15
Modifié:  9 juin 2008 à 16:05 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Coeur de pierre...


J'ai appris que j'étais père
C'était en juillet
Il s'appelait Pierre
Comme le coeur
La mère avait quitté le lit conjugal
Banal
C'était en Février
Il neigeait

Il neige aussi
En ce moment
Dis moi où se trouve ce demi-frère
Qui, dans mes rêves d'enfant solitaire
A comblé ma solitude
Mes jeux, mes habitudes
Mes sourires devant la glace

Lorsqu'on est heureux
à deux
Pourquoi fait-on des enfants ?
Demi-frère, demi-père
Le mystère...
On en prend pour longtemps
La clef de la prison
Qui s'ouvre sur le fond

Comme un galop de mon cheval
en carton
Ta main de père, qu'il n'a pas eue...
Moi, je pleure cette jalousie
Je suis né avec toi
Lui, il est né seul
D'un soupir, d'un frisson
Instant de vie

Que veux-tu
Qu'attends-tu ?
J'ai décidé d'être un mauvais
Je veux me vautrer dans la médiocrité
C'est mon droit, je suis un dépravé
Je hais la nécessité, je hais le populo
Le jour se lève pour faire briller les faux
À chier !
La vie est une misère qui se drape de bonté

Quand j'étais enfant...
Je rêvais...
Les yeux grand ouverts
De tendresse, d'amour
J'avais à la place, des jouets
Des voyages.
Toute cette peur qui te faisait dire
Le pire,
Le mauvais.
Mais je sais, que dans mes nuits de loups
Tu était là.
Père, écoute-moi !
Nous allons essayer de fermer ta blessure
Tu n'est pas seul !
Nous serons deux !

pierre dans le coeur
Je hais le bonheur
Quand il a des relents de pasteur
Pierre de cœur
Prédateur
Je scrute mes poches sous les yeux
J’y trouve des immondices
je ne sais qui je suis
Je cherche son oubli
Je trouve de la folie
Pierre, où es-tu ?

Gustavo, tu m'aideras, dis-moi,
à le retrouver ?
Dis-moi ?
Oui, papa !



Saldday&1mod

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 26 avr 2008 à 17:27 Citer     Aller en bas de page

"La vie est une misère qui se drape de bonté"

Merci à vous deux, belles plumes ...

Poétiquement, votre lecteur

 
GaB

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
12 avril 2008
Dernière connexion
6 juillet 2009
  Publié: 27 avr 2008 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

La vie est un mystère de contradictions d'adultes qui se déchirent et qui pourtant créent le plus beau des cadeaux : les enfants... Est-ce les parents qui enfantent ou les enfants qui qui font naître des parents ?

Très beau poème, doux et déchirant, bravo à tout les deux.

GaB



  GaB
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2356 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 12 mai 2008 à 05:19
Modifié:  12 mai 2008 à 05:20 par saldday
Citer     Aller en bas de page

Sirene....

Hé bien...Je suis ravie!!
et dom1 aussi!
Merci de tes mots
et à !

dom et Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2356 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 28 mai 2008 à 16:45 Citer     Aller en bas de page


Caelie
Merci de nous avoir lu...ici
dans ces vers difficiles, c'est vrais.

dom1 et Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
GaB

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
12 avril 2008
Dernière connexion
6 juillet 2009
  Publié: 11 juin 2008 à 03:20 Citer     Aller en bas de page



4 eme Bravo Saldday et 1mod.... juste récompense pour un poème très humain ...

GaB




Saldday en panne de connexion internet pour le moment, me charge de remercier 1mod pour cette oeuvre commune, un grand remerciement également à tous ceux qui ont appréciés ce poème et lui ont apporté leur voix !!

  GaB
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2356 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 23 août 2008 à 06:21 Citer     Aller en bas de page


Merci dom1 cela fut en plaisir!
amitié
Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2067
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0192] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.