Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 1
Total : 30
· naroic
13640 membres inscrits

Montréal: 28 jan 18:03:25
Paris: 29 jan 00:03:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Tendre constat Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 30 nov 2021 à 05:26 Citer     Aller en bas de page

Alors que chaque fibre de mon corps se refuse à bouger et ne cherche qu'à prolonger la caresse de ta peau enveloppée d'une douce chaleur veloutée, mon esprit vagabonde et s'arrête sur l'image d'une tête marquée par les fils du temps ayant déposé sur ma tête cette toison couleur neige.
Le regard posé sur la blancheur immaculée qui recouvre le pré, je n'ai envie d'esquisser le moindre geste, simplement suivre le tendre va et vient de ta main sur mon torse...
Fermer les yeux...
Ecouter le murmure de tes doigts et entendre l'amour...!
S'il est vrai que l'homme en vieillissant redevient un enfant...
En cet instant je suis redevenu cet enfant.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
16135 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 30 nov 2021 à 08:26 Citer     Aller en bas de page



Tendrement beau...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 30 nov 2021 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Ilia

C'est avec plaisir que je te retrouve sous mes lignes.
Après 5 années d'une absence involontaire je suis heureux de retrouver tes commentaires
Amicalement de la part d'un Belge, comme toi expatrié.
Origami

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 30 nov 2021 à 11:51 Citer     Aller en bas de page

C'est tendre, c'est beau, profites en le plus longtemps possible.
Bises amicales ODE

  OM
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 1er déc 2021 à 00:57 Citer     Aller en bas de page

Ode

L'amour et l'amitié, pour autant que les deux sentiments soient sincères, sont les plus beaux cadeaux que l'on puisse offrir.
Il suffit pourtant d'un rien pour les perdre.
Amicalement
Origami

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er janvier
  Publié: 1er déc 2021 à 01:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Origami,
revenir en enfance ça a du bon parfois !
Amicalement
Pierre

  Pichardin
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
798 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 1er déc 2021 à 02:29 Citer     Aller en bas de page

origami
Moi qui ne sait rien de la tendresse de l'enfance (du moins de la mienne) Tout en ayant passé une bonne partie de ma vie à donner de l'amour, de la tendresse et de la chaleur à des enfants, je suis touchée qu'un homme puisse y puiser tant de tendresse en repensant à son enfance. Tout en se blottissant dans les bras d'une femme aimée( enfin c'est ce que je crois comprendre) .

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
13276 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 1er déc 2021 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Tes mots sont d'une douceur que l'on peut toucher du doigt...

Merci pour cela !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 05:57 Citer     Aller en bas de page

Pierre

D'accord avec toi Pierre, c'est bon de temps en temps de retrouver une âme d'enfant mais lorsque nous y sommes, pourquoi ne pas profiter du temps pour retrouver le bon sens et l'innocence de l'enfant qui nous manquent tant en vieillissant.

Papillon

Ta jeunesse, je le sais n'a pas été très heureuse, la mienne, bien que plus confortable, a manqué, comme à toi, de la chaleur des bras d'une mère. Etait ce l'époque qui voulait ça (période après guerre) ou déjà les prémices du monde moderne, je ne le sais pas. Par contre, avoir la tête qui repose contre la poitrine ce celle que l'on aime et sentir la chaleur d'une caresse dans les cheveux, homme ou femme qui n'en rêverait pas. L'épouse, la compagne, l'amante ou peu importe le nom qu'on donnera à celle ou celui qui partage nos jours et nos nuits, est le plus beau cadeau pour l'autre lorsqu'il peut y trouver ce qu'il lui a manqué dans sa jeunesse.
Oui tu avais bien compris !
Amitiés.

Maschoune

Nos mots français sont la richesse de notre poésie française et c'est ce qui la rend si belle. Peu importe le nombre de pieds ou le sexe des rimes...
Merci de ton passage
J'ai apprécié.

Mes amitiés poétiques à vous trois.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 153
Réponses: 8

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0241] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.