Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 34
Invisible : 1
Total : 36
· naroic
13640 membres inscrits

Montréal: 28 jan 18:01:01
Paris: 29 jan 00:01:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Novembre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
2584 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 8 nov 2021 à 02:46 Citer     Aller en bas de page

Il me semble que chaque année le mois de novembre est le moins agréable de tous. On y mesure bien le froid déjà venu, tout en le comparant à la douceur de l'été récemment évanouie. On y perçoit fortement ses couleurs de boue, alors que les feuilles n'ont pas encore pris leurs éclats dorés.
Ainsi va le onzième mois de l'année, travailleur sombre parmi les jours qui tournent autour du soleil.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 8 nov 2021 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

C'est une façon de découvrir Novembre différemment en le nommant travailleur sombre et quand il apporte un deuil, et la venue de la Toussaint en plus, il est vraiment terni.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
2584 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 9 nov 2021 à 05:19 Citer     Aller en bas de page

Je n'avais pas pensé à cet aspect des choses, mais maintenant que tu le dis ça devient une évidence.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 10 nov 2021 à 02:42 Citer     Aller en bas de page

Oui mais novembre c’est un mois en r d’ions avec des bonnes huîtres sur un plateau avec un bon sancerre ou un pouilly.
Amicalement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
2584 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 10 nov 2021 à 04:17 Citer     Aller en bas de page

Certes, pourtant les huitres et les vins ne sont pas spécifiques à novembre. Mais quand même, comme tu le dis, vive les mois en "r" pour les oysters !

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
11230 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 10 nov 2021 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci DIDIER
novembre une appellation que les grands romains ne nous ont pas transformé.
c'est toutes fois un mois des attentes, noël n'est pas loin, il faut économiser.
de SAM

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
2584 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 11 nov 2021 à 02:39 Citer     Aller en bas de page

Oui, après novembre, bientôt Noël, ça c'est sympa !

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 11 nov 2021 à 06:39 Citer     Aller en bas de page

Mais on bouscule tout, en octobre déjà, on parlait de Noêl, de ce fait ça passe trop vite.
ODE
Pour les huitres, et le petit verre de vin, RIMARIEN, n'a pas de préférence en mois.

  OM
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
2584 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 12 nov 2021 à 02:54 Citer     Aller en bas de page

Je suis d'accord, parler de Noël en novembre est un peu tôt, mais c'est comme ça depuis déjà quelques décennies.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
11230 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 13 nov 2021 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

bonjour DIDIER et ODE, RIMARIEN,
- les médias télévisés, n'avaient pas assez de scandales, pour meubler les ondes. ils (avec la mondialisation) ont détruit "l'avant" de noël, en incitant les parents, à mettre chez eux des jouets, sous les yeux des enfants, dés octobre. (avec les virtualisations et les réseaux sociaux, il serait facile d'expliquer que le père noël a besoin de faire livrer avant la date, les jouets pour lesquels les parents sont obligé de participer, plus facile d'expliquer pourquoi certains enfants n'ont pas de jouets)
- novembre à perdu ses côtés magiques.
- "macron" a du continuer, avec des redressements suivis de chantages, les désirs de % de Élysée, des privilégiés mondialistes, qu'il faudrait renouveler, pour que les vivres ensembles des résidents (autochtones et les nouveaux arrivants) en France, voient revenir avec les autres richesses, qui faisaient la France.
- novembre va devoir se reconstruire des richesses calendaires.
- des idées?
de SAM

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 173
Réponses: 9

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0236] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.