Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 34
· pluriels · Avraham
Équipe de gestion
· Ashimati
13357 membres inscrits

Montréal: 19 oct 11:35:02
Paris: 19 oct 17:35:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Sentiers battus Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
436 poèmes Liste
4955 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
4 octobre
  Publié: 24 sept à 03:50 Citer     Aller en bas de page

J’ai voulu déposer les statuts d’une association dont la vocation aurait été de prendre la défense des sentiers battus … On m’a gentiment envoyé promener en me disant de passer mon chemin.

  Pichardin
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6204 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 24 sept à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Cher Pierre

Je me sens complètement abattu par cette terrible nouvelle que tu colportes jarretelles jusqu’ici: des pauvres sentiers seraient battus , mais que fais la police, du moins les gardes champêtres ou forestiers!
Moi aussi Pierre j’avais créé une association de défense de la terre battue( à Rolland Garros mais ailleurs aussi il paraît) je n’ai eu que des revers d’ailleurs le dernier fut sur une balle perdue que je reçus en plein milieu du front, on dut me trépaner de la dernière pluie vu que j’étais plus vieux !
Si tu es d’accord Pierre on pourrait créer une association à but très lucratif pour défendre tous ceux qui sont battus ou courbatus:
Ça en fait des clients potentiels, entre les œufs et la chamade , le fer et les femmes, la campagne et le pavé, les cartes et la terre
PS: par contre, je refuse de défendre le PSG c’est normal qu’il soit battu !
JC( avec sa mine de chien battu)

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
600 poèmes Liste
26144 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 24 sept à 10:16 Citer     Aller en bas de page

Normal, ils t'ont conseillé un chemin de " pierres " vu ton prénom.
Va boire avec ce cher RIMARIEN à la mémoire de ces pauvres sentiers, vous deux vous avez les arguments pour des sentes praticables le chemin du gosier, la descente est facile.
Mais que vous êtes formidables. Vous tenez bien la route. Vous êtes sur la bonne voie pour les battues à tous les bataillons d'idiots de ce monde.
Bisous à tous deux ODE et Tite ODE

  OM
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 26 sept à 04:20 Citer     Aller en bas de page

Moi j'ai essayé autrefois pour la crème fouettée, on m'a dit, en buvant du petit lait, de ne pas en faire un fromage.
Indignée !

Bibises
MP

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
600 poèmes Liste
26144 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 26 sept à 07:27 Citer     Aller en bas de page

Pour les carottes râpées, de même, les pauvres, on leur enlève leur peau. ainsi que les bananes flambées qui elles passent au chalumeau.
ODE 31 - 17

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10965 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 26 sept à 08:09 Citer     Aller en bas de page

bonjour PICHARDIN,
J’ai voulu déposer les statuts d’une association (loi 1901 ou 1905)
dont la vocation aurait été de prendre la défense des sentiers battus (pour les emprunter à chaque pas, on perçois l'étalon), pourquoi ces sentiers se plaindraient-ils, tous ces passages empêchent l'herbe des sauvageries de la nature de faire de ces sentiers des friches. d'où l'anecdote d'Attila pour son cheval.
On m’a gentiment envoyé promener en me disant de passer mon chemin. (ça dépend du tamis employé, en le faisant les coups d'apparences disparaissent)
LPDPaimant compréhensifs.

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
436 poèmes Liste
4955 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
4 octobre
  Publié: 27 sept à 02:06
Modifié:  27 sept à 02:09 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour JC,
tu as raison, ne faisons pas le mort, prenons les choses en main et courons "brides abattues" (normal vu le contexte) créer une multitude d'associations de défense contre tous ces abus (car tout ce qu'on a bu n'est plus à boire) mais avant laisse moi le temps de prendre un bon café frappé.
Amicalement

Bonjour Ode,
avec ce changement climatique, les gosiers deviennent de plus en plus secs et comme il faut économiser l'eau, il nous reste que le pinard pour épancher notre soif de justice. Il faut battre le fer tant qu'il fait chaud.
Bises

Bonjour MP,
idem pour moi, j'ai voulu intervenir contre les faiseurs de crème au beurre...noir mais peine perdue, on m'a dit de fermer les yeux et d'aller me faire mousser ailleurs.
Bises

Rebonjour Ode,
nous vivons dans un monde de brutes, épaisses comme la crème, les carottes râpées, les bananes flambées, les citrons givrées, les choux farcis, etc, etc la liste est longue, même en cuisine la violence est présente.
Rien que d'en parler ça me donne un air de chien battu. mais je continuerais le combat car, de toute façon, je n'ai pas d'autres chats à fouetter en ce moment.
Rebises

Bonjour Sam,
moi au contraire je pense qu'il faut défendre tout ce qui ne se plaint pas. Il y a trop longtemps que les sentiers sont battus, que ce soit par les Huns ou par les autres.
Amicalement

Pierre

  Pichardin
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10965 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 27 sept à 04:48 Citer     Aller en bas de page

sens tu y es
- j'ai vu des sentiers battus (en terre juste foulés) qui supportaient des réserves de flaques d'eau, dont les dépôts se seraient facilement mis en associations, attendant ta démarche, hélas ces mots passèrent leurs chemins.
- des décideurs t'ont entendu, maintenant ils sont bitumés. de cette couleur de terre ocre, c'est devenu de l'humour noir.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
600 poèmes Liste
26144 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 3 oct à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Oui et aussi pourquoi battre la campagne plutôt que la ville ?
ODE

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10965 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 3 oct à 12:24 Citer     Aller en bas de page

à cause de "la fontaine" avec ses deux rats.
- tu devines pourquoi ?
Sentier Avec Messages.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
600 poèmes Liste
26144 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 3 oct à 13:58
Modifié:  3 oct à 14:01 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Oui SAM on en a fait même une chanson
Le rat des villes et le rat des champs que ma mère me chantait quand j'étais petite.
Bises ODE
Dommage pour la campagne, où ses petits chemins qui sentent la noisette, en rapport des villes où l'on respire autre chose.

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10965 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 4 oct à 11:08 Citer     Aller en bas de page

la poudre de noisettes issue des pollutions.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 138
Réponses: 11

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0222] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.