Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 141
Invisible : 0
Total : 142
· Jean-Claude
13494 membres inscrits

Montréal: 23 oct 23:40:10
Paris: 24 oct 05:40:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Le Gouddha et l'aspirante de bonne volonté... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
824 commentaires
Membre depuis
17 mai
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 15 sept à 00:30 Citer     Aller en bas de page

Voici la réponse du Gouddha à une inaspirante sincèrement aspirée par le gouddhisme, le vrai, s'entend... Cette réponse à été retrouvée par Xuyozi dans son Journal ésotérique de l'année -510 de l'ère gouddhique moderne. Xuyozi a pu la publier grâce au commanditaire suivant : Les Fromages Gouddha Inc., que nous tenons mordicus à remercier ici très chaleureusement... (Merci, Les Fromages Gouddha Inc., ici très chaleureusement.)

Chère aspirante sincère à la fondaison totale dans l’état de gouddhéité absolue et définitive, soit le Grand Éveil de son petit nom, vous me posez la question suivante :

J'ai bien envie de me convertir au gouddhisme.
En suis-je digne, ô grand fromage ? Suis-je assez fondue ?


E_X_C_E_L_L_E_N_T_E question ! Je n'y aurais pas pensé moi-même, et Brahma sait si je pense dans une journée, beaucoup plus que je ne dépense, et ça fait de foutues bonnes économies !

Avant de pouvoir répondre à votre question, il me faut jeter quelque lumière transcendantale sur le fondement psycho-métaphysique du concept bio-spirituel de la fondaison dans la ligne de pensée la plus évoluée sur le gouddhisme fondamental que mes nombreuses heures de loisir (appelées perte de temps par certains faux penseurs jaloux…) m’ont permis d’élaborer dans ses linéaments les plus essentiels et les plus abordables par les esprits occidentaux incultes et obtus (il faut leur pardonner, car ils ne savent pas qui est le vrai Gouddha, car s’ils le savaient, s’ils l’avaient rencontré, ils sauraient que c’est bien lui le Gouddha, un grand type brun barbu et dégingandé à l'hygiène approximative qui mesure 1 m 80 avant le petit déjeuner environ, parfois un peu avant, parfois un peu après…)

D’abord, ou, si vous préférez, pour commencer, votre question s’inscrit dans la moyenne, finalement, il y en a des pires, mais aussi des encore moins pires, ce qui est certainement de nature à vous réconforter. Vous demandez si vous êtes assez fondue, c’est exactement là l’exemple parfait de l’aspect subjectif de la fondaison ; vous auriez pu, mais vous ne l’avez pas fait, vous demander si vous étiez assez fondante pour être initiée aux grands et saints mystères de l’Éveil absolu… manifestement vous deviez être endormie en posant votre question, au mieux immédiatement après le petit déjeuner, ou dans les environs...

Quoi qu’il en soit, si le Gouddha venait à remarquer que vous êtes assez fondante pour faire fondre le Grand Fondeur en personne (bibi), soyez assurée que je vous placerais illico sur une liste d’initiation prioritaire pour la modique somme de 250€ , taxes non incluses.

Nous venons de distinguer, au cas où vous n’auriez pas suivi, (je ne m’en souviens plus très bien moi-même, ou peut-être que oui/non, finalement), le concept de fondaison dans son aspect subjectif fondamental en le distinguant de son apparence* objective radicale. Je ne vous en dis pas plus, vous devrez trouver le reste toute seule (parce que là, franchement, je n'ai pas le temps, désolé, mon cheval m'attend pour une randonnée pédestre — non, je n'ai pas dit pédé ! — en tête à tête , et si vous trouvez la bonne réponse, votre initiation sera immédiatement déductible d’impôts ; c’est un pensez-y-bien… à condition de rendre votre copie dans les temps...

* Expliciter ici dans son détail le plus pointu la question de la distinction cruciale et absolument essentielle entre aspect subjectif fondamental et apparence objective radicale nous prendrait trop de frappes sur le clavier, je la renvoie donc à un moment plus propice au coupage de cheveux en quatre philosophique…

Voilà, chère aspirante perdue fondue, mais peut-être pas encore tout à fait fondante à mon goût (quoique… entre deux méditations infructueuses et ô combien frustrantes... ça soulagerait, peut-être...), mais ce n’est qu’une question de goût, ne vous en formalisez pas… Pour vous consoler, il se trouve certainement un aspirant peu regardant pour complètement fondre devant votre fondance de bonne volonté… Ne perdez pas espoir… tout est permis pour ceux qui croient que le Gouddha est bien celui qu'ils croient qu'il est... (C'est une énigme, pour ajouter un peu de piquant au plat quelque peu fade (diront certains...) que vous venez d'avaler... non, ce n'est pas de la fondue, mais une nourriture saine, bio, très légère, de santé, et gratos par-dessus le marché !)

Veuillez accepter mes plus tendres frhommages,

— Gouddha.

  Je dis vague, donc je suis poète. ~Xuyozi
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
1116 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 15 sept à 03:53
Modifié:  15 sept à 03:56 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

Merci, ô grand Gouddha d'avoir pris le temps de me répondre. Il est si précieux, votre temps...

Au moins reconnaissez-vous la sincérité de mon aspirateurtion, ce qui m'encourage à poursuivre dans cette quête.

Malheureusement, et vous vous en doutez bien, je n'ai pas tout compris, n'ayant su que me con-fondre en vaines conjectures. Je ne pourrai donc pas déduire de mes impôts l'initiation que vous proposez pour la très modique somme de 250€, mais au fondu est-ce bien grave, sachant que je ne suis pas imposable.

J'ai bien compris en revanche que je ne suis pas assez fondante à votre goût, mais en droit d'espérer trouver un aspirant à faire fondre, s'il est peu regardant. C'est pourquoi je m'en vais de ce pas tenter ma chance auprès du Nain Sectaire, un grand (mais qu'importe sa taille) fromage AOP (Aspirant d'Obédience Pastrèsnette) bien de chez nous.

Avec mon respect le plus sincère pour votre infinie sagesse.
Le bonjour à votre cheval.

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
824 commentaires
Membre depuis
17 mai
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 15 sept à 16:51 Citer     Aller en bas de page

Chère AV,

Concernant « mon » temps, vous vous trompez, j'ai dépassé le temps depuis belle heurette, et maintenant, c'est pratique, c'est moi qui fait perdre le temps des autres... parce que franchement, c'est à peu près tout ce qu'ils ont à perdre...

Oui, j'ai bien connu votre aspirateur, un bon bougre, qui pourra vous ainspirer si vous veniez à perdre votre asinspiration, tout ce qu'il y a à faire, c'est de l'allumer et de l'observer travailler... il gobe tout, ainsi devez-vous faire et tout absorber de la sainte doctrine gouddhique, aveuglément, car, en vérité, à quoi sert de penser, il suffit de croire et vous serez sauvée... Parole de Gouda Gouddha...

Pas imposable, dites-vous, dans ce cas je vous impose l'obligation de ne pas être imposée pour être initiée... Pas imposable... mon œil !

Méfiez-vous du Nain Sectaire, il est très vicieux, il ne cherche qu'à s'attaquer à votre foi... Son vrai nom est Affreux Ogre Psychopathe, il se nourrit des croyances d'autrui en les détruisant, il est insatiable...

Mon cheval vous salue aussi, mais il ne vous avait pas reconnue, vous étiez dans son angle mort... Essayez d'éviter les angles morts, et tout ce qui est mort en général... Comme... non, je ne peux pas le nommer... désolé....

— Gouddha.

  Je dis vague, donc je suis poète. ~Xuyozi
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
289 poèmes Liste
6501 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 16 sept à 16:08 Citer     Aller en bas de page

M'est avis que la gouddhitude a du plomb (fondu ?) dans l'aile. Ses fondaisons manquaient de fermeté.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
824 commentaires
Membre depuis
17 mai
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 16 sept à 16:26 Citer     Aller en bas de page

M'est avis que la gouddhitude a du plomb (fondu ?) dans l'aile. Ses fondaisons manquaient de fermeté.

Au contraire, cher I. P., nous (un nous souverain...), le Gouddha, avons réussi à recruter une nouvelle aspirante inspirante l'année dernière... seriez-vous vous-même interessé ? Nous avons des prix avantageux pour les sceptiques, justement... Vous tombez bien... essayez de fondre avant de tomber, ça vous fera moins mal...



X.

  Je dis vague, donc je suis poète. ~Xuyozi
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 123
Réponses: 4

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0172] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.