Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 158
Invisible : 0
Total : 158
13494 membres inscrits

Montréal: 23 oct 23:17:37
Paris: 24 oct 05:17:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Gouddha sur Facebook (journal gouddhique) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
824 commentaires
Membre depuis
17 mai
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 4 sept à 23:21
Modifié:  5 sept à 21:56 par Xuyozi
Citer     Aller en bas de page

Tranche du Journal de Xuyozi lors d'une incarnation précédente dans la peau du Gouddha. Ces pages sont authentiques et ont été scrupuleusement vérifiées, et non moins scrupuleusement autorisées par la Guilde des Gourous Gouddhiques Inc. (GGGI).



Pour tous ceux qui l’ignoreraient, le Gouddha est maintenant sur Facebook. Par souci d’humilité, le Gouddha a réduit son cercle d’admirateurs-trices (ami(e)s) à zéro. Ça fait plus silencieux, car, en effet, c’est commode pour méditer, et on n’a pas à se casser la tête pour répondre n’importe quoi aux ami(e)s Facebook importun(e)s. Remarquez, ce n’est pas si grave, puisque le Gouddha, dans sa grande sagesse, dit toujours n’importe quoi de toute façon — c’est très commode ça aussi, ça fait fuir ceux qui ne comprennent rien, et ça chasse ceux qui ne comprennent que trop bien.

Pourtant, le langage du Gouddha est très clair, il ne comporte que des mots assemblés en phrases plus ou moins longues, selon le genre d’absurdités que le Gouddha désire transmettre à ses ami(e)s Facebook, phrases elles-mêmes compactées en paragraphes constitués de blocs paragraphiques légers et faciles à digérer comme de bons carrés au chocolat, carrés de sagesse prêts à emporter au cas ou une fringale spirituelle surprendrait le disciple Facebook en route, car le Gouddha a toujours souhaité pour ses disciples Facebook la plus grande autonomie possible, que ce soit pour un court trajet en bus, en train, ou à cheval — il suffit de faire un Copier/Coller des dires gouddhiques du Gouddha sur Facebook et de les transférer directement dans sa tête. Ainsi, ô ghikkhous, nous contribuons à sauver la planète en préservant les arbres de l’Amazonie qui n’en peuvent plus de se faire abattre — un arbre a beau être patient, il y a toujours des limites !!! À bas le papier et vive les neurones mémoriels gouddhiques !!! Certains disciples Facebook ont confié au Gouddha qu’ils préféraient ne pas lire ses billets afin de quitter sa page Facebook l’esprit vide et tranquille. Le Gouddha reconnaît que ce n’est pas bête, mais il les invite cependant à revenir à l’occasion pour refaire le plein de vide.

Cela dit, le Gouddha part se reposer un peu à l’ombre de sa vaste bibliothèque gouddhique, mais il reviendra bientôt, promesse de Gouddha, il a encore des tonnes de livres spirituels à vendre sur le plan matériel… ce pauvre plan matériel, il faut bien l’éclairer un peu… tiens, si on se livrait à quelques autodafés endiablés, ça pourrait nous éclairer et nous réchauffer en même temps, et, qui sait, nous illuminer pour le même prix ? J’y penserai, et dès qu’une sainte pensée viendra allumer mes neurones illuminés, je passerai le flambeau aux ghikkhous les plus ardents qui se laisseront enflammer par l’idée pour réchauffer l’atmosphère, parce que les ghikkhous commencent à se refroidir dans la sainte pratique gouddhique que j’ai initiée un jour de pluie et d'ennui en lançant la Roue de bon Aloi au diable Vauvert dans le Cosmos ! Le Gouddha ne se souvient plus très bien si c'était à Kerpipiche, à Perpète-les-Oies, à Pétaouchnok, à Trifouilly-les-Oies, ou à Perpète-les-Olivettes... Je demanderai à Lola, tiens, c'est une mordue de sainte géographie gouddhique...

Méditons, ô ghikkhous, il se fait tard et j’ai rendez-vous avec la sainte Lola demain, je dois me lever tôt pour me pomponner comme il se doit en pareille rencontre spirituelle... Et comme elle est très propre de sa personne elle aussi et qu'elle adore baiser méditer avec le sage et chaste Gouddha, je ne voudrais pas la décevoir et qu'elle parte se faire sauter illuminer par un quelconque bonze concurrent, inculte, chauve, boutonneux, bedonnant, et qui, contrairement à moi, le Gouddha en personne (bel homme, paraît-il...), serait sans réel mérite spirituel et impuissant par dessus le marché... pauvre Lola, prions, ô ghikkhous, pour qu'elle ne quitte pas le Gouddha qui n'aurait plus de raisons pour se pomponner les dimanches matin de pleine lune impaire... Les pauvres Lola de ce monde, qui ne comprennent pas qu'aucun Gouddha digne de ce nom ne s'intéresse à elles, pourtant elles sont jolies les Lola en général, j'en ai même vues qui, à 64 ans, étaient encore des bombes de sexe vertu gouddhique indéniable... et bien maquillées on n'y verrait que du feu... feu sacré, s'entend...

Daignez recevoir, ô ghikkhous, ma sainte bénédiction gouddhique, qu'elle puisse vous accompagner sur le dur ($) chemin de la vie spirituelle ; c'est gratuit ($*) (aujourd'hui), profitez-en !

* Symbole de la kundalini escaladant l'échelle des chakras des ghikkhous en pleine percée dans le Virnana tant espéré !

  Je dis vague, donc je suis poète. ~Xuyozi
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10965 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 5 sept à 10:08 Citer     Aller en bas de page

merci de cette continuité.

 
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
824 commentaires
Membre depuis
17 mai
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 5 sept à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Monsieur Sam,

Je vous remercie aussi de la continuité de vos remerciements. Mais à qui s'adressent-ils au juste, à Xuyozi ou au Gouddha ? Quoi qu'il en soit, je vous fais remarquer que le Gouddha, dans son état permanent de transcendance absolue, est insensible à toute forme de remerciements, fussent-ils les plus sincères au monde.

Quant à moi, Xuyozi, je me sens immensément flatté, et vous encourage par conséquent à réitérer vos remerciements à la première occasion, s'il vous en reste en réserve, bien entendu.



X.

  Je dis vague, donc je suis poète. ~Xuyozi
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10965 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 10 sept à 05:16 Citer     Aller en bas de page

oh je croyais que cela semblait évident que c'était à XOYUZI.

 
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
824 commentaires
Membre depuis
17 mai
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 12 sept à 08:59 Citer     Aller en bas de page

Oui, mais Xuyozi, ça pourrait être Gouddha aussi, non ?

X. (G.)

  Je dis vague, donc je suis poète. ~Xuyozi
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 106
Réponses: 4

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0168] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.