Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 7
Invisible : 0
Total : 8
· Jean-Claude
13678 membres inscrits

Montréal: 27 oct 23:55:22
Paris: 28 oct 05:55:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: 365 jours - une seconde Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19098 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 15 jan à 17:43 Citer     Aller en bas de page

Il y a un an déjà - il y a un peu plus d'un mois déjà

365 jours, peut être parmi les plus éprouvants de ma vie et pourtant ...

Je me sens plus vivante qu'avant. On ne réalise ce qu'on a que quand on l'a perdu ou comme moi au bord de le perdre.
Par le passé j'ai souvent attendu que les autres soient là pour moi, et par ces autres j'entends mes proches.
Cette année j'ai appris à ne plus me reposer sur eux, tout en disant tout haut ce que je ressens et ce que je vis.
Alors certes je suis de base quelqu'un d'assez émotif. Et un gros coeur d'artichaut au fond qui se soigne en mettant de la distance. Je peux m'attacher vite et je ne me détache jamais vraiment de quelqu'un. Ou de poésies d'une certaine façon.
Même ceux que j'ai foutu en dehors de ma vie sont toujours là au fond, je suis bien obligée de reconnaître que parfois leurs souvenirs me grattent sacrément fort fort.... surtout la nuit.
J'ai retrouvé maintes fois dans ces nuits solitaires, souvent sans me connecter réconforts en vos mots, éprouvant mes humeurs à l'expression des vôtres.
D'humaines à humains, quoi. Merci à ce site d'exister vraiment ...

Par bien des manières, le site a été une de mes bouées. Deux inconnues en ont été d'autres.
C'est fascinant comment de parfaits inconnus peuvent vous cerner si rapidement, se caler au tempo de vos besoins, vous cerner tout de suite, quand certains de vos proches ne font que vous frôler ... Pour moi, il s'agit d'une assistante sociale pour ma mère et d'une prof d'anglais pour une certification professionnelle. La dernière m'a fait l'un des plus beaux compliments hier quand je lui expliquais que j'avais du prendre une décision très importante en fin d'année. Elle m'a dit "c'est très mature, bravo".

Je crois que ça veut dire que je suis adulte maintenant ?

Il y a un an déjà - il y a un peu plus d'un mois déjà

Si peu de jours pour tant de chemin.
Merci la vie



  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
1119 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 15 jan à 17:48 Citer     Aller en bas de page

Merci la vie, bien sûr... mais as-tu pensé à te remercier toi-même ?

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19098 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 15 jan à 17:55 Citer     Aller en bas de page

C'était un peu l'idée oui .... je suis déjà un peu plus fière de moi c'est déjà ça

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10970 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 16 jan à 04:25 Citer     Aller en bas de page

bonjour BEST bonne année si ce n'est pas fait.
la vie, notre vie, ne nous appartient pas.
vouloir tout abandonner (dans les incompréhensions des autres)
c'est un tissu d'illusions. (à travers les constats qui s'en suivent)
se resociabiliser c'est très difficile. (sauf en devenant hypocrite, et faux cul)
avoir des présences qui le soient réellement. (ça semble reconstructible)
sur LPDP elles sont virtuelles. (en étant des veilleuses de redépart)
dans les quotidiens ce sont des icebergs. (en évitant le Titanic)
des apparences, quand les profondeurs semblent nécessaires.
je n'est jamais eu la chance de te rencontrer.
le wazap ne serait pas suffisant.
des rassemblements sur "paris" ou ailleurs,
ce serait pour moi des retours de motivations.
grosses bises de SAM

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15975 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 16 jan à 08:50 Citer     Aller en bas de page

Oh, Vinie nous avons tous de champs d'enfance infinis

Et puis des jours arrivent qui nous forcent à prendre dans nos mains notre vie et nous commençons le chemin tout à nous...sans protection.


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10609 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 19 jan à 00:21 Citer     Aller en bas de page

Quel beau témoignage, Vinie. Certains événements nous précipitent dans la vie. On ne pense plus à soi. Ensuite, l'on se rend compte que ces actions nous ont libérés en même temps que grandis. Quoi de plus magnifique ?
J'imagine que tu garderas ton coeur d'enfant, c'est réjouissant.

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 19 jan à 23:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole
C'était un peu l'idée oui .... je suis déjà un peu plus fière de moi c'est déjà ça


Et c'est déjà beaucoup...you deserve it....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19098 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 15 sept à 04:06 Citer     Aller en bas de page

Merci pour les échos

15 septembre et j'aimerais retrouver cet état d'esprit en ce moment, je crois qu'il faut repasser par un cycle de déconstruction pour y revenir .... qui vivra verra

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10970 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 15 sept à 06:22 Citer     Aller en bas de page

moi non plus je n'ai pas de solutions.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19098 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 18 sept à 16:43 Citer     Aller en bas de page

Il paraît que l'important n'est pas la destination mais le chemin, alors je chemine

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10970 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 16 oct à 02:57 Citer     Aller en bas de page

bonjour BEST
le long du parcours des présences font les vies de ce voyage virtuel et neuronique. je te les souhaite nombreuses, pleines de positivités, et capables de faire vivre des souvenirs.
de SAM

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 269
Réponses: 10

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0270] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.