Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 23
13328 membres inscrits

Montréal: 20 jan 05:06:59
Paris: 20 jan 11:06:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Ce n'était pas écrit. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19221 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 6 déc 2020 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

D'autres que moi penseraient que c'est le destin qui me rattrape.
Mais je n'y crois pas, ce qui nous arrive résulte de certains choix, pire de non choix.

Je suis la spécialiste pour ne rien faire et me brûler au bûcher. Il doit y avoir une part en moi qui aime ça, c'est la seule explication sensée.
J'ai pris ce poids sur moi, il m'a d'abord découpé de parts en parts, m'étonnant à demi. C'est le coeur qui a parlé d'abord. Mettons ça sur le compte de ma fragilité cette année particulièrement à cause du reste. Et puis la raison a pris le dessus. De toute façon cette décision était déjà prise depuis longtemps.

L'inverse finalement de la première fois où la raison avait vite pris le dessus, alors que je sortais de l'adolescence. La jeunesse pétrie de certitude, fauchée plus tard par des remords me tordant régulièrement....
Je revis chaque minute de cette première fois, j'essaye de ne pas répéter les mêmes erreurs. On me serre, on me parle, on me rassure, là où avant j'avais gardé tout cela secret. J'ai mis très vite les mots et ajusté les étapes comme une maniaque chef de projet. Tout est calé maintenant.

Au fond ça sera pareil, j'ai bâti une muraille de leurres pour ne pas sombrer. J'ai juste pas d'excuse.
Je n'arrête pas de me demander s'il faut vraiment que je me pardonne...




  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
531 poèmes Liste
10734 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 9 déc 2020 à 14:12
Modifié:  9 déc 2020 à 14:17 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Hello,

Des erreurs, on en fait. Parfois, on est juste négligent. Est-ce qu'il faut se flageoler ? S'en vouloir, se pardonner ? Pas de quoi fouetter un chat, même si je les adore. On pourrait faire autrement ? Je ne sais pas, il y a certainement quelque chose à comprendre de son choix, de son non-choix. Evidemment, tout événement génère une conséquence.
Je pourrai raconter le même type de faits. Est-ce que je m'en veux ? J'accepte ce qui est. Quoi faire d'autre. le réslutat : j'accepte et ne regrette pas.


Bisous, copine

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
6117 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 9 déc 2020 à 18:21
Modifié:  9 déc 2020 à 18:23 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Rien n'est jamais écrit où tout y est ! Finalement quelle importance ?
Sans cesse on se trouve nu avec ce qui est advenu, ce qui se passe.
Fidèle de ce journal je ne sais jamais trop vraiment ce qui s'y passe.
Je ne veux même pas savoir juste être là ce soir.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
1142 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 11 déc 2020 à 03:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole

Je n'arrête pas de me demander s'il faut vraiment que je me pardonne...



Qui sommes-nous, lorsque nous ne nous pardonnons pas ?
Le pardon n'est-il pas la condition de l'amour, y compris pour soi ?
Qui es-tu pour te condamner ?

Bises

MariePaule

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 20 déc 2020 à 20:32 Citer     Aller en bas de page

On fait tous des erreurs, mais il faut se laisser du temps pour s'en remettre

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19221 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 28 déc 2020 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous, je jette souvent des bouées à la mer dans cette rubrique... Mine de rien vous me sauvez souvent.

Pas encore guérie mais si je reviens ici c'est qu'il y a du mieux

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 321
Réponses: 5

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0225] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.