Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 42
Invisible : 1
Total : 45
· ***Béné***
Équipe de gestion
· Bestiole
13387 membres inscrits

Montréal: 24 jan 15:52:10
Paris: 24 jan 21:52:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Muni d’un don du partage Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 28 nov 2020 à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Avec les fêtes qui approchent le problème des animaux abandonnés resurgit ;
Par bonté donc, j’adopte dinde ou toute volaille ayant le goût de la farce et de la fête !

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26774 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 28 nov 2020 à 12:28 Citer     Aller en bas de page

Et le chapon dirait "Cher RIMARIEN , si tu as le goût du partage, je te propose de t'allier à mon sacrifice, par les farceurs réunis qui eux ne se Trump pas.
Bisous bisous Tite ODE

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
5046 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 28 nov 2020 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir J.C,

Je mesure toute la générosité et la finesse ( Hummm !) de cette proposition. On voit tout de suite un protecteur de la gente gallinacée, puis à bien relire ce texte, apparaissent les mots dinde, volaille, goût, farce ...

Amicalement (malgré tout)
jlouis

  Poésie, la vie entière
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 28 nov 2020 à 15:21
Modifié:  28 nov 2020 à 15:23 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

M’enfin tite Ode comment peux-tu au chapon t’y fier, à la rigueur papoter avec lui mais pas pote à moi, ça jamais.
Une poule finit à poêle, le chapon ce pilate s’en lave les mains enfin les pattes 🐾
Quant au Trump cette amère loque humaine même pas comestible voire même vénéneux - noeud gordien!
Bises tite Ode merci d’être venue caqueter avec moi!

Jean Louis, je suis déçu voire sang déçu de sous par tes arrières pensées d’arrière-arrière grand-père ! Qui sous entendraient que je n’ai pas des intentions nobles en voulant adopter quelques gallinacés!
Sache donc que même si elle était basse, j’ai été prince sans rire à la cour!
D’ailleurs je vais te prouver toute la considération que je porte à cette gente avec cette ptite histoire qui prouve qu’une poule c’est pas si con que ça :
Un homme qui se vantait devant une poule de pouvoir faire un huit avec sa bouche celle ci lui répondît : ben moi je peux faire plus: un œuf avec mon cul!
Amicalmement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
5046 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 28 nov 2020 à 15:31 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai que la poule ou le poulet, bien soigné et bien considéré dans un milieu familial est beaucoup plus intelligent qu'on veut bien le laisser croire .

JLOUIS

  Poésie, la vie entière
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er janvier
  Publié: 29 nov 2020 à 03:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour JC
une petite histoire en passant :
Une femme dit à son mari :
- Notre fils veut un chat pour Noël ...
Le mari lui répond :
- D'habitude on fait une dinde. Mais bon si ça peut faire plaisir au petit ...

Passes un bon dimanche
Amicalement
Pierre

  Pichardin
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26774 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 29 nov 2020 à 04:16
Modifié:  29 nov 2020 à 05:05 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Pichardin, ton histoire est digne d'un Landru animal. Attraper un pauvre chat, c'est une véritable course et là le chat cale devant tant de cruauté.
A force de parler de dinde on va finir par glousser, glouglouter pareillement, mais que l'on ne se farcisse pas de marrons quand même. On peut faire de l'humour.
Je tiens à dire à RIMARIEN, que je n'encense pas ce Trump de malheur, mais je suis contente que la dinde soit libre.
Pour répondre à ton histoire, " Une poule qui ne fait pas des oeufs ovoides, c'est qu'elle souffre d'hémorroides

JEAN-LOUIS, je me suis battue contre ces élevages en batterie et autres procédés qui font souffrir les animaux. merci pour ton soutien.
Bises ODE 31 - 17

  OM
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 13 déc 2020 à 06:56
Modifié:  13 déc 2020 à 07:01 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Bonjour JeanLouis, Pierre et tite Ode

Oh oui oui JL l’équilibre du milieu familial est primordial pour une poule ou un poulet surtout s’ils se prétendent fermiers🤪

C’est comme ça qu’arrivent les pandémies pis surtout faudra pas s’étonner S’ils se plaignent d’avoir un chat dans la gorge hein !

Y’a pire condition inhumaine qu’une dinde qui morfle surtout à Noël mais le cochon-dinde, lui c’est toute l’année !

Allez dindes et dindons réveillonner en paix😘

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 369
Réponses: 7

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0244] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.