Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 30
· Avraham
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 05:42:14
Paris: 29 juin 11:42:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Petite fille-fleur vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 30 sept 2008 à 13:58 Citer vertical_align_bottom

Petite fille-fleur

Petite fille-fleur cachée dessous tes cils,
Lolita de la joie ; cible des prédateurs,
À distiller ton rire aux fronts des imbéciles,
Tu brûles les odeurs de pulsions dictateurs.

Lolita de la joie, cible des prédateurs,
La douceur en fardeaux, le pur en bandoulière,
Tu brûles les odeurs de pulsions dictateurs
Hors des barreaux trop fins de corbeaux en volière.

La douceur en fardeaux, le pur en bandoulière
Qui dira que le beau peut engendrer l'abysse ?
Hors des barreaux trop fins de corbeaux en volière
Où les méchants en rut attendent que tu glisses.

Qui dira que le beau peut engendrer l'abysse ?
Sous les pavés trop froids de l’enfance qui meurt
Où les méchants en rut attendent que tu glisses
Guettant sur ton effroi qui compte pour du beurre.

Sous les pavés trop froids de l’enfance qui meurt
Ton hymen profané insulte tous les Dieux !
Guettant sur ton effroi qui compte pour du beurre,
Les restes d’un amour qui brillait merveilleux.

Ton hymen profané insulte tous les Dieux
Laissant sans châtiment ton rivage souillé.
Les restes d’un amour qui brillait merveilleux
Éteignent peu à peu ton visage mouillé.

Ton rivage souillé…
Petit ange de vie aux allures graciles
Ton visage mouillé…
Petite fille-fleur cachée dessous tes cils.

 
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 30 sept 2008 à 14:14 Citer vertical_align_bottom

Ah il me touche beaucoup celui là. Beau, émouvant et superbement écrit comme toujours ! Bravo. Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19416 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 30 sept 2008 à 14:22
Modifié:  30 sept 2008 à 14:23 par Bestiole
Citer vertical_align_bottom

"Qui dira que le beau peut engendrer l'abysse ?"

Qui peut oser croire le contraire surtout?
Magnifique encore une fois


Merci Toi

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre 2018
  Publié: 30 sept 2008 à 16:27 Citer vertical_align_bottom

c'est absolument magnifique....

Je n'en lirais point d'autre ce soir car je veux rester avec ces mots et les sensations ressenties après avoir lu ce poème

Un immense merci,
je suis charmée

Luna

Au passage je le happe ds mes favoris

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15622 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 30 sept 2008 à 17:32 Citer vertical_align_bottom

Superbement écrit et touchant... Alex

 
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 30 sept 2008 à 18:09 Citer vertical_align_bottom

Tout à fait ravissant ... et superbement bien écrit ... C'est un enchantement de te lire ...

Bravo et au plaisir de te lire encore ...

Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 1er oct 2008 à 08:17 Citer vertical_align_bottom

Oh, il fait mal, lui. Mais il est magnifique.

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 1er oct 2008 à 12:28 Citer vertical_align_bottom

Un poème bien d'actualité, qui est un reflet de notre si belle et si parfaite société...


Et l'effet pantoum du début, qui se brise à la fin, est bien trouvé... Et accentue le poignard, les coups de vers...


J'aime!


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Ashimati

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
367 poèmes Liste
7737 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 1er oct 2008 à 20:21 Citer vertical_align_bottom

Sujet délicat.
Très bien mené
Un très beau poème vérité
Amitiés
Thierry

 
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 2 oct 2008 à 12:37 Citer vertical_align_bottom

Alors il est utile Athénéa
Merci

Oui ! Et pourtant… Bestiole
Merci

Je suis content, Jacques, de n’avoir suscité de colère…
Amitié aussi
Merci

C’est absolument gentil !
Mille mercis Luna

Merci beaucoup Alphonse Blaise

C’est un plaisir partagé Douce Emeraude
Merci

J’imagine que tu parles du poème… ! Quoi d’autre !?!?!
Merci Eliawe

Oui Lunastrelle… Sinon ce serait le jardin d’Eden…
Ta remarque me plait bien (même si c’est venu davantage tout seul que recherché !)
Merci

Je préfère parler des victimes Thierry
Merci

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 3 oct 2008 à 07:01 Citer vertical_align_bottom

magnifique poème,

de images pleines de grande sensibilité... merci pour ce partage

amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 6 oct 2008 à 14:27 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ce passage, Pierre
Amitiés à l’idem

J’aimerai(s) juste avoir le pouvoir d ‘apaiser les victimes, Re-Création… C’est trop facile de haïr les coupables…

C’est ton humanité de lectrice qui rend cet écrit vivant…
Merci

 
Claire de lune


Chacun de nous est une lune avec une face cachée que personne ne voit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
985 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2007
Dernière connexion
6 janvier 2021
  Publié: 8 oct 2008 à 08:32 Citer vertical_align_bottom

................( )

désolée, suis en manque d'inspiration aujourd'hui

Dark M.

 
*Alexis*


parce que la fraternité est plus forte que les tremblements de terre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
526 commentaires
Membre depuis
26 juillet 2008
Dernière connexion
1er novembre 2013
  Publié: 8 oct 2008 à 20:25
Modifié:  11 oct 2008 à 03:41 par *Alexis*
Citer vertical_align_bottom

Je reconnais cette forme (la même que Baudelaire a utilisée pour «Voici venir sur sa tige...») On appelle ça aussi un pantoum (dans la littérature haïtienne).

Le texte est magnifique. Les répétitions renforcent l'idée générale et donnent une cohérence à l'ensemble du poème. Quant à l'aspect classique, je ne suis pas sûr que j'y embarquerais, mais pour le reste: la musicalité, le rythme, la force des émotions, etc., J'embarque volontiers et invite les autres à le faire.

Mes amitiés créoles, Alexis.

  Si je connaissais l'Italie/Où Raphaël fit ses tableaux (Oswald Durand, poète du terroir haïtien))
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 13 oct 2008 à 08:48 Citer vertical_align_bottom

Ne le soit pas Dark Moon, c’est un coucou agréable et encourageant !

Le poème que tu cites Alexis1 est un faux pantoum, inventé par Baudelaire lui-même puisqu’il y a comme différences qu’il est sur deux rimes et ne se termine pas par le premier vers…
« Qu’importe le flacon… »,
C’est tout à ton honneur que de ne pas t’arrêter sur le contenant… En acceptant méthodes et sensibilités différentes... Bravo !
Merci
Amitiés réciproques

L’idéal serait qu’il soit sans tireur…
Merci Inegale_(ment)

 
Racyne


Cacher son âge c'est effacer ses souvenirs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
199 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2008
Dernière connexion
30 décembre 2010
  Publié: 13 oct 2008 à 17:00 Citer vertical_align_bottom

Quelle force dans l'écriture !
Je suis sous le charme...

Bravo

  Sait-on vraiment qui on est ? L’essentiel est le plaisir de se découvrir.
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 14 oct 2008 à 13:18 Citer vertical_align_bottom

La forme en est la cause essentielle… Racyne
merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2276
Réponses: 16
Réponses uniques: 13
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Crépuscule (Nouvelles littéraires)
Auteur : Anchentria
Sur le chemin d'arbocos (Contes fantastiques)
Auteur : mahdinet81
Ne viens pas ... (Tristes)
Auteur : Bestiole
Assassiner la nuit (Amour)
Auteur : silence.
La bête épaule (Autres)
Auteur : Tizen
Collection Automne Hiver (Tristes)
Auteur : Lacase
Et si ? (Autres)
Auteur : Valetrivages
Alice a la poésie des merveilles (Loufoques)
Auteur : Mystic4Ever
Au delà de la rivière... (Amour)
Auteur : PAPEMICH
État critique (thomas, Leviath & Billie) (Collectifs)
Auteur : Billie
Une journée ordinaire (selon Nina) : 7ème jour (Contes d'horreur)
Auteur : Anchentria
Eukaristy (Autres)
Auteur : Malice
Bleus (poésie libre) (Autres)
Auteur : Bestiole
Ma lady (Autres)
Auteur : Amandarine

 

 
Cette page a été générée en [0,0408] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.