Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 45
Invisible : 0
Total : 46
· Luciole321
13546 membres inscrits

Montréal: 26 jan 17:42:21
Paris: 26 jan 23:42:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Covid-grenier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 22 avr 2020 à 06:25 Citer     Aller en bas de page

Ce dimanche aura lieu esplanade des nains valides
Un vide grenier géant sponsorisé par Corona qui précise que la mise en bière se fera à la pression.
Venez nombreux
port du masque interdit, port du poncho obligatoire
Entrée gratuite pour toutes les Maria chics!

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
822 poèmes Liste
23030 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 22 avr 2020 à 06:42 Citer     Aller en bas de page

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
13267 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 22 avr 2020 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Et pour l'achat de 2 Corona, on a droit à une Mort Subite ?

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 22 avr 2020 à 12:41 Citer     Aller en bas de page

M’enfin Mme Mashoune, on court la gueuze?
je croyais que cela était réservé à la gente masculine😛
En tout bien que guilleret je trouve votre esprit quelque peu alambiqué ce soir!

Merci Ode et Mashoune d’avoir participé à ce premier covid19 grenier !
😘

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er janvier
  Publié: 23 avr 2020 à 01:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rimarien,
il y aura aussi le Covid tes poches quand le gouvernement nous taxera davantage pour redresser le pays.
Amicalement
Pierre

  Pichardin
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 23 avr 2020 à 04:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pichardin
Oui ça c’est sûr : ils vont nous vider les poches et nous bourrez le crâne du bien fondé de leurs actions.
Amicalement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26782 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 23 avr 2020 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

De l'ODE hissée sur l'esplanade, elle le vit ce con de virus, alors le con d'or passa. L'habit hier ( le masque) sera défunt à des fins plus valables . On va nous bourrer le carafon
Bises ODE 31 - 17

  OM
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
3 juin 2021
  Publié: 23 avr 2020 à 07:09
Modifié:  23 avr 2020 à 07:46 par Nuages
Citer     Aller en bas de page

À la tienne, santé.
Un peu de poudre pimentée réveille mes papilles
Bises

  Eve Lindep
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 23 avr 2020 à 07:17 Citer     Aller en bas de page

Ah l’Ode hissée sur l’esplanade une escalade homérique je présume, je t’aime toi tu as toujours le mot pour venir faire joujou avec les mots, avec moi Merci rien que pour ça 😘

C’est pas vrai, qui vois-je à travers les nuages mon R’Eve du Costa Rica quel plaisir depuis tout ce temps .
Gros 😘

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
4312 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 23 avr 2020 à 14:49
Modifié:  23 avr 2020 à 14:50 par Myo
Citer     Aller en bas de page

Ah ce fameux Covid.... s'ils en poussent certains dans la tombe .... il en fait ressusciter d'autres
L'ennui du confinement a ces avantages

NUAGE .... quel plaisir de te retrouver

Mais vous verrez que malgré tout ça, on sera covid demain ( je sais mais je fais ce que je peux )



Myo

 
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
6733 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 26 avr 2020 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Hein !? ça rime à quoi ces histoires de mousses ?
La pression, suis pour, surtout le fût de rousse covid entre amis.

Les nains valides, c'est pas le troc à zéro...

Allez, bonne fin de dimanche encloisonné.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 5 mai 2020 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Oui Myo c’est vrai que c’est le virus ou plutôt le confinement qui m’a ramené ici mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, je vais bientôt retourner dans mon antre, tu sais que pour moi le net c’est à dose homéopathique là ça fait déjà deux mois que je traîne ici alors il me faut prendre l’air. Je viendrai faire un ptit coucou de temps en temps aux gens que j’apprécie
Prends soin de toi et bonne continuation 😘

Ah JB donc toi c’est plutôt la rousse qui mousse bien et ne rouspete jamais! Moi c’est plutôt la blonde mais pas légère ou alors ambrée et qui ne se fait pas trop mousser!

A bientôt

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 5 mai 2020 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Oui Myo c’est vrai que c’est le virus ou plutôt le confinement qui m’a ramené ici mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, je vais bientôt retourner dans mon antre, tu sais que pour moi le net c’est à dose homéopathique là ça fait déjà deux mois que je traîne ici alors il me faut prendre l’air. Je viendrai faire un ptit coucou de temps en temps aux gens que j’apprécie
Prends soin de toi et bonne continuation 😘

Ah JB donc toi c’est plutôt la rousse qui mousse bien et ne rouspete jamais! Moi c’est plutôt la blonde mais pas légère ou alors ambrée et qui ne se fait pas trop mousser!

A bientôt

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 805
Réponses: 12

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0310] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.