Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 111
Invisible : 0
Total : 112
· Flora Lynn
13208 membres inscrits

Montréal: 29 sept 18:59:55
Paris: 30 sept 00:59:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Télétravail vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 21 avr 2020 à 12:13 Citer vertical_align_bottom

J'admire ceux qui font du télétravail à la maison. Moi je ne sais pas faire deux choses à la fois (à part dormir et ronfler) et je serais plutôt télé que travail.

  Pichardin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 22 avr 2020 à 05:32
Modifié:  22 avr 2020 à 06:24 par Chlamys
Citer vertical_align_bottom

Ah, un admirateur, je suis flattée !
Il n'y a vraiment pas de quoi, en fait, je n'ai pas le choix et comme beaucoup, je télétravaille contrainte et forcée. Quand je lève le nez pour reposer mes yeux au loin***, sur la ligne des Pyrénées qui me narguent ("héhé, c'est pas demain que tes semelles Vibram reviendront nous chatouiller !"), c'est avec une pensée un peu envieuse vers toutes celles et tous ceux qui rangent pour la énième fois leur penderie, leurs photos et leurs tiroirs. Et quand à 17 heures 30 pétantes, je referme "Teams" et claque enfin la porte au nez de mes collègues de travail, je regarde tout ce retard ménager qui s'accumule mais reste en bas de la liste de mes priorités du soir ...

***Parfois c'est pour les poser, avec grand bonheur, sur LPDP .

Profite, Pichardin !
Et, au risque de me répéter, n'oublie pas, entre 2 siestes, de nous mijoter une recette pour dimanche

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
829 poèmes Liste
23105 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 22 avr 2020 à 06:42 Citer vertical_align_bottom

Citation de Pichardin
Moi je ne sais pas faire deux choses à la fois (à part dormir et ronfler)



Normal, tu es un homme.


Citation de Chlamys
………Et quand à 17 heures 30 pétantes, je referme "Teams" et claque enfin la porte au nez de mes collègues de travail...



Je déteste cet outil, je le honnis, je le conspue, je l'abhorre. Berk

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
6508 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 22 avr 2020 à 12:42 Citer vertical_align_bottom

Réunion de deux mots que je déteste.😩

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
3037 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
25 avril
  Publié: 22 avr 2020 à 15:07 Citer vertical_align_bottom

Pierre

Tu te contredis toi-même, bien sûr que si tu sais ! J'explique : la sieste dans le midi... c'est un travail comme un autre ( tu penses à ce qui sera bien fait ou pas, etc... vois les méninges un peu ! ) en plus tu ronfles, autre travail ! (du au gonflement des tissus dans les muqueuses... bref on s'en fout on va pas faire un cours de médecine sinon ça va en faire trois ! )

D'où, dormir+ronfler=2 travaux ! Tu n'as rien à envier à ceux qui font du télétravail !

En plus, tu les croies toi quand ils te disent qu'ils travaillent devant la télé ? Depuis quand... tu parles, ils s'amusent mais ne veulent pas le dire ! HIHIHI... je vais me faire plein d'amis ! Sans rancune et télétravaillez bien !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 23 avr 2020 à 02:59 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Chlamys,
Avoir pour champ de vision la ligne des Pyrénées, il y a pire comme panorama.
Je ne connaissais pas les semelles Vibram, je connais les semelles Chmol (ou Duchmoll ... je ne sais plus).
Moi je dirais qu'à chaque semelle il y a sa chaussure.
Parfois ma voisine se mêle de savoir où j'ai traîné mes guêtres dans la journée, je crois qu'elle veut savoir si j'ai trouvé chaussure à mon pied.
Bon courage à toi

Bonjour Aude,
"les femmes pensent avec leur tête et les hommes pensent avec leur ..." tu connais l'adage !
Pour faire simple moi je dirais "les femmes sont compliqués et les hommes sont pratiques".

Bonjour Rimarien,
des tests ? ben oui il en faudrait en faire des tests en ce moment.

Bonjour Mawr,
je me contredis toujours c'est pour ça que parfois je suis fâché avec moi-même.
Quand je fais la sieste, j'évite de rêver (si, si, j'y arrive) que je suis en train de travailler sinon lorsque je me réveille je suis épuisé.
Mes ronflements parfois me réveillent, c'est un comble. Il faudra que je pense à mettre des boules Quiès (pas de pub, pas de pub !).

Amicalement à vous
Pierre

  Pichardin
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19467 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 2 mai 2020 à 08:43 Citer vertical_align_bottom

C'est pas évident en effet, et pourtant ma vie est très casanière au départ.

Il y a les obligations et la tentation de faire autre chose. J'avoue que parfois quand il n'y a rien à faire au boulot - mon travail dépendant de l'activité des clients - je vaque à mes propres occupations. Mes collègues font de même y compris les chefs hein , ça déculpabilise. C'est par contre beaucoup plus dur de me lancer dans une série en même temps, ça serait trop compliqué pour moi de devoir couper en plein milieu de l'action .

N'empeche, j'apprécie le télétravail autant quand un collègue t'agace et que d'habitude tu peux le voir entre 4 yeux mettre les points sur le I les barres sur les T, là tu peux pas . Bon après lui non plus te voit pas ruminer

Enfin autre point important c'est quand tu télétravailles mais pas seul... Avec mon mec la cohabitation de nos deux jobs dans la même pièce occasionne parfois quelques disputes. Mais cela permet aussi de mieux voir ce que l'autre subit notamment avec ses collègues. Bon par contre il parle toujours chinois pour moi (il est chef de projet dans l'informatique assurancielle) et je me tape parfois des fous rires tellement j"y comprends rien

Pour Mawr, à force d'etre enfermés je trouve de moins en moins d'amusements, pour moi c'est plus de l'occupation en fait

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 3 mai 2020 à 07:00 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Bestiole,
en ce moment nous avons changer nos habitudes par obligation. Ce sont des situations nouvelles pour lesquelles nous devons nous adapter. Dans le cas de confinement à deux ou à plusieurs les relations avec l'autre ou les autres sont à réinventer. Les disputes ne sont pas trop préjudiciables si elle sont contrebalancées par des moments de bien être ensemble.
Moi qui suis confiné seul, je m'en prend parfois à mon chat, pas méchamment bien sûr, mais il m'arrive de pester contre lui lorsqu'il est toujours dans mes pattes. J'ai de la chance car lui ne réplique pas.
Un confinement avec des enfants est encore une autre situation à gérer différemment, pas toujours facile. Mes enfants m'en parlent souvent à propos de leurs enfants mais en général ça se passe pas trop mal car l'amour et la tendresse sont présents;
Merci à toi d'être passée par ici.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 723
Réponses: 7

Page : [1]

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.