Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 109
Invisible : 0
Total : 110
· Flora Lynn
13208 membres inscrits

Montréal: 29 sept 20:56:26
Paris: 30 sept 02:56:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Confinement vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 28 mars 2020 à 07:58 Citer vertical_align_bottom

Chic ! A partir de cette nuit nous avons 1 heure de confinement en moins

  Pichardin
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
13471 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 28 mars 2020 à 08:34 Citer vertical_align_bottom

Hihihi Voilà ce qui s'appelle P O S I T I V E R !!!

Merci Pichardin pour ça

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
688 poèmes Liste
27998 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 28 mars 2020 à 10:40 Citer vertical_align_bottom

je ne sais jamais s'il faut reculer ou avancer.
C'est la pendule qui va râler une fois de plus, elle qui est confinée dans son coffre depuis la nuit des temps. On va encore lui triturer les aiguilles et le coucou de se marrer. Cela nous montre le côté ras le bol de cet évènement.
Bises ODE 31 - 17

  OM
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
6508 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 28 mars 2020 à 10:55 Citer vertical_align_bottom

Salut Pichardin
Le confit ne ment jamais , c’est le canard qui le dit!

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
688 poèmes Liste
27998 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 29 mars 2020 à 12:22 Citer vertical_align_bottom

Mais la cane otage, elle, sait nager, contrairement à ce que l'on croit. Elle ne fait pas partie du confit, quand cane prend la parole c'est en conflit.
ODE 31 - 17
Je dis n'importe quoi, mais je protège mes amis oiseaux

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 582
Réponses: 4

Page : [1]

 

 
Cette page a été générée en [0,0185] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.