Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 84
Invisible : 1
Total : 87
· zouzou31 · André
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 14:01:46
Paris: 3 août 20:01:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: Modeste présentation Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
DeviousF
Impossible d'afficher l'image
Aimes toi et les autres t'aimeront.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
177 commentaires
Membre depuis
5 mars 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 23 août 2018 à 18:07 Citer     Aller en bas de page

Je voyais pas trop au départ à quoi pouvait servir le journal. Alors j'ai décidé d'exprimer quelques idées et requêtes....

La poésie est une passion toute nouvelle chez moi. Pas plus de six mois à la date de cette entrée. Une passion qui est arrivée comme un cheveu sur la soupe. Sans savoir où ni pourquoi s’immisçait dans mon esprit cette envie d'écrire. Du coup, il restait à savoir comment écrire. Ce que je connaissais de la poésie remonte aux années du bac de français, à une époque où ces choses m’intéressaient moins que l'amour, les sorties et l’insouciance. A tort....

Au point de départ, je ne savais, et me contentais juste des strophes en rimes pour mes premiers textes. A mon humble avis, tout artiste qui se respecte se doit d'apprendre la règle, pour ensuite la maîtriser avant de la sublimer ou la briser. J'ai donc décidé d'arpenter le long chemin du perfectionnement.

Après quelques recherches et moult-es réflexions, je me suis donné un standard de poésie respectable. Raconter une histoire, une idée, un souvenir avec des rimes le plus riches possibles. Une métrique avec un nombre pair de pieds. 12, 10 et 8 souhaitées. L'emploi de figures de styles, dont les six plus répandues il me semble en poésie. La métaphore bien sûr, ses proches cousines comparaisons et personnifications, anaphore assonance et allitérations. Évidemment, les autres sont les bienvenues. Enfin le jeu des rimes mâles et femelles.

Il va de soi, que cette conception est mon fruit, et que les autres fruits ne sont pas toxiques. Si vous voulez me faire goûter vos fruits, ou discuter des miens, l'espace commentaire est à vous. Je me fais pas de soucis quant à la constructivité de vos propos.

J'essaie donc de faire pousser mon fruit dans des textes abordant les voyages, un peu d'érotisme et de choses diverses. Si je devais faire mon autocritique en reprenant les points cités deux paragraphes plus haut, je dirais que la richesses des rimes est à peu près acquises quoi que j’avoue transgresser cette règle pour conserver le sens de mon texte. La métrique est bien maîtrisée, merci l'outil informatique de découpe des syllabes. Des béquilles dont j'ai du mal à abandonner. Les figures de styles, c'est encore moyen, en fonction de l'inspiration. Quant au jeu des rimes mâles et femelles, alors là y'a eu aucun progrès. Avec un peu de recul, je m'aperçois que mon standard est encore loin !

Le chemin du perfectionnement est long ! Et tout voyage est plus agréable à plusieurs. A ce propos, je tiens à remercier Maschoune, Samamuse et Amanda qui ont fait quelques pas à mes cotés lors de ces premiers mois. Je vous ouvre grand mes bras pour faire un petit bout de chemin avec moi pour un texte collectif ou plusieurs si vous le souhaite. C'est comme cela je pense, que l'on s'enrichit. Je suis un peu timide, alors s'il vous plaît, ne le soyez pas !

Au plaisir de vous lire, bien à vous tous ! DeviousF

  Plume déviante
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
14988 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 24 août 2018 à 03:13 Citer     Aller en bas de page

C'est un beau cheminement. Peut-être que cette passion de la poésie deviendra un amour profond et durable. Je vous le souhaite.

Merci pour cette présentation

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
10561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 août
  Publié: 24 août 2018 à 03:51 Citer     Aller en bas de page

la poésie, ou du moins pour en obtenir une sorte de satisfaction, c'est comme faire du vélo.
au début il faut des roulettes, pour faire comme les habitués qui n'en ont plus.
puis il faut se lancer, avec des erreurs plus ou moins grossières, des auto censures, et des satisfactions que l'on peut proposer aux partages. les commentaires ne sont guère dans des accompagnements, mais plutôt dans des louanges.
ensuite arrive un style, qui a généralement ses originalités, à ne pas trop adapter aux autres, pour rester maitre de ses mots, de ses formulations, de ses propositions de voyages.
et puis les évolutions arrivent avec les désirs de plaire, ou de se faire un peu plus plaisir, ou de devenir soi-même.
pour le reste…. les amitiés feront parfois de nouvelles richesses.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 791
Réponses: 2

Page : [1]

État du vote : 0/13691

 

 
Cette page a été générée en [0,0173] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.