Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 29
· Véronique · Hubix-Jeee · Filiquier
13676 membres inscrits

Montréal: 27 oct 05:47:50
Paris: 27 oct 11:47:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: The stranger Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10609 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 5 août 2016 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Hello,

C'est bien beau de visionner du cinéma d'hauteur : coréen pour le coup. Le danger est que dans ce cas, on prend un sérieux risque.
Prenez le film "the strangers" : une histoire 100 pour sang peau-cédée (comme dit ma copine de la Gestion), des chamans, un père voulant sauver sa fille car un esprit la manipule, le tout plutôt bien ficelé car ponctué d'humour et conçu comme un polar. Bon, un film purement asiat avec ses névroses et ses mythes. Est-ce du fait au fait de la différence culturelle ou bien tout simplement que j'y étais pas ? Il faut dire que le film m'a fait sursauter à plusieurs reprises.

Bref, si quelqu'un l'a vu, peut-il m'envoyer un MP pour me donner sa version de la compréhension de la fin de l'histoire ? Ca me rendrait bien service.

Merci d'avance.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10970 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 6 août 2016 à 03:26 Citer     Aller en bas de page

merci CAT de cette formulation.

 
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
840 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 30 août 2019 à 03:13 Citer     Aller en bas de page

Bonjour catwoman ! Adorant le cinéma asiatique, je le regarderai.... Et te dirai ce que j'en pense de la fin

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2162
Réponses: 2

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0126] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.