Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 8
13202 membres inscrits

Montréal: 21 sept 21:29:55
Paris: 22 sept 03:29:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Dis moi qui tu es Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 3 sept 2009 à 06:20 Citer     Aller en bas de page


Dis-moi qui tu es,
Ne me dis pas qui tu fréquentes,
Du haut de ta caste arrogante.
Sans regarder à la dépense,
Dis-moi plutôt comment tu penses,

Dis-moi qui tu es.
L’nombre de bulles dans le champagne
Des invités qui t’accompagnent,
Leur nom, mondain, sur ton carnet,
De m’en moquer, je me permets.

Dis-moi qui tu es.
Evite de me faire l’inventaire
De l’héritage de ta grand-mère
Re-découpé devant Notaire
Pour querelles entre sœurs et frères.

Dis-moi qui tu es.
Ne me dis pas combien tu gagnes
Ni à quel poste tu excelles
Pour aligner sur compte épargne
Tes gardes robes signées Chanel.

Dis-moi qui tu es.
Ne me dis pas quelle est la marque
Greffée au dos de ton chandail.
Permets-moi de faire la remarque
Que sous la marque, souvent la faille
Est plus illustre que l’Enarque.

Dis-moi qui tu es.
Ne me dis pas qui tu fréquentes.
Du haut de ta caste arrogante,
Sans regarder à la dépense,
Dis-moi plutôt comment tu penses.

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 3 sept 2009 à 06:30
Modifié:  3 sept 2009 à 06:31 par Alphonse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Belle démonstration...souvent des êtres se cachent derrière une façade pour se donner une importance et paraître ce qu'ils ne sont pas....
Alex

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 3 sept 2009 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

ah que oui c'est bien souvent comme cela !
merci Athénéa de ce poème

mes amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 3 sept 2009 à 08:39 Citer     Aller en bas de page

Athenea,

Enfinnn ! si heureuse de te relire, ton intégrité, ton imagination, ta sensibilité et ton talent poétiques manquaient grandement à ce site

Ton poème me parle énormément, je côtoie des gens de ce genre trop souvent à mon goût, des gens dont l'apparence compte plus que l'être lui-même.

Merci de l'avoir écrit.

Je t'embrasse très très fort ma douce Athenea et mil câlins à ta petite fille.


Ton amie Carole

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 3 sept 2009 à 08:51 Citer     Aller en bas de page

merci pour ces vers et le messages qu'ils font passer..
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
3 juin 2020
  Publié: 3 sept 2009 à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Qu'il est difficile de nos jours pour savoir comment pensent certaines personnes...

 
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 3 sept 2009 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins ce qui c'est dit précédemment.
Très beau poème, merci pour ce partage.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
6070 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 5 sept 2009 à 09:17 Citer     Aller en bas de page

Bien observé.
Merci

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
patrick dabard


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
16 juillet 2020
  Publié: 5 sept 2009 à 09:38 Citer     Aller en bas de page

Quand paraître est plus important qu'être.
J'ai aimé cette lecture.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
faust 13

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
30 août 2009
Dernière connexion
28 mars 2011
  Publié: 5 sept 2009 à 17:32 Citer     Aller en bas de page

je suis bien d'accord avec tout ça
il faut chercher le naturel avant tout

  Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 6 sept 2009 à 00:17 Citer     Aller en bas de page

D'accord avec tous les commentaires qui me précèdent.
Merci Athéna
Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 6 sept 2009 à 12:58 Citer     Aller en bas de page

@Alexui et parfois, ras le bol

@M'alika. Merci pour ta visite

@L'insoumise.

@James. Trop et ça me rend parfois associable !

@Mariesarah. Trop émue par tes mots. . Moi aussi j'en croise trop des comme ça, surtout dans mon boulot. Ces gens ne rencontrent personne en fin, même pas eux même lol
Plein de bisous

@Angitia. Merci de ta visite

@Fleur du vent. Oui surtout quand l'avoir est mis en avant...

@Viridiane. Merci à toi

@Lacase. Merci de ta visite et

@Patrick. Oui paraître et avoir... dommage !

@Faust 13. Merci pour ta visite.

@Arabesques. Merci à toi - amitiés

  L'essentiel est invisible avec les yeux
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 7 sept 2009 à 01:18 Citer     Aller en bas de page

Comme une demande pour comprendre la profondeur d'un être qui se complaît dans le superficiel ! Une phrase qui résume mon ressenti devant ces mots ! Les valeurs de la vie sont tellement différentes de ces aspects de richesse !
Une lecture très appréciée pour un sujet intéressant !
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 24 sept 2009 à 06:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Athenea, ton joli poème est l’expression d’une absolue vérité…. Etre, et ne pas paraître….

Sincères amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Le Galion

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
5 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2011
Dernière connexion
2 août 2011
  Publié: 28 juil 2011 à 06:59 Citer     Aller en bas de page

bonjour

nouveau ici, j'ai aimé le thème et la manière
à le trop trouver encore trop gentil
mais je l'ai lu avec plaisir
merci , le regard est bien lucide et doit parfois sans doute souffrir
Amicalement: clap

 
Le Galion

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
5 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2011
Dernière connexion
2 août 2011
  Publié: 28 juil 2011 à 07:06 Citer     Aller en bas de page

Merci du poème et surtout du regard porté sur cette façon de vivre
Ces mots là sont trop rares ...et pourtant !

Si je peux me permettre .... le " L' nombre" du second vers est plus texte de chanson que poème ... il est trop "dur" pour une lecture orale , du moins c'est comme cela que je le ressens
ce qui ne m'a pas empêché de trouver dans vos mots un beau plaisir de lecture et de regard

Amicalement

L.G

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1606
Réponses: 15
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0352] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.