Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 635
Invisible : 0
Total : 638
· Colin Escot
Équipe de gestion
· Bestiole · Catwoman
13387 membres inscrits

Montréal: 7 déc 04:14:15
Paris: 7 déc 10:14:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ne pas perdre espoir... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 28 juil 2009 à 09:38
Modifié:  28 juil 2009 à 15:25 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Nageant vers la plage, elle embrassait du regard le décor alentour.
Le soleil baignait dans un ciel sans nuage.
Le vent était frais et léger, elle s'apprêtait à regagner le rivage.
Mais, elle perdit le sens de l'orientation;
Violemment bousculée de tout les côtés, aspirée vers le fond.
Cherchant à retrouver sa respiration, elle luttait pour rester en surface.
C'était un contre courant...
Comment résister, que faire?
Ressentant la fatigue, se battre pourquoi?
Comment faire; ses forces l'abandonnaient peu à peu.
Elle se sentait attirée sous les vagues; entraînée vers le fond!
Dans sa panique, elle se dit: "je ne peux abandonner"!
" Au secours!!" cria t elle en avalant l'eau salée et en s'étouffant.
Les courants étaient trop forts; beaucoup trop forts!
Elle ne pouvait plus lutter, ne sachant plus lutter!
Par désespoir, se mit sur le dos; se laissant porter.
Puis un instant plus tard se débattit encore, et encore!
Se sentant loin, très loin de tout espoir de secours.
Elle n'arrêtait pas de se dire et redire:" Je ne veux pas mourir, je veux vivre!!"
"Au secours", "au secours", "à l'aide, aidez moi"
" Je veux vivre, je veux rester en vie, pas mourir"
Elle se mit à pleurer; une vague l'emportant encore plus loin.
Elle entendit cette voix lui dire:" continue de nager, nage tu peux y arriver."
Soudain elle fut rejetée hors du contre courant.
Tout en regardant la côte au loin elle se dit:" jamais je n'y parviendrai..."
Ses paupières étaient d'une lourdeur.
Le sommeil de plus en plus fort, il la gagnait de plus en plus.
Elle entendit encore la voix: " Nage , vas-y tu peux y arriver!"
Se remettant à nager en contournant le contre-courant;
Sanglotant tout en respirant.
Chaque mouvement lui demandait un effort presque surhumain.
Elle sentit une force en elle, tout au fond de son être.
Rassemblant toute son énergie; sentant cette force maîtriser son corps.
Sans réfléchir, plongea dans une grosse vague qui la précipita vers le bord de l'eau.
Se retrouvant sur le sable dur et humide.
Elle était sauvée!


christel

 
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 29 juil 2009 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

euh... euh... euh....
.....
plus simple à dire qu'à faire.
puis un qqun en pleine mer...????

 
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 29 juil 2009 à 15:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chris_charmeur
Nan!!! personne en pleine mer.. juste le garde côte ... lui dispose de jumelles, hélicoptère, bateau de sauvetage... LA TOTALE pour âme perdue en haute mer




hum hum oui mais c'est bien connu le garde lui est toujours occupé à regarder les belles blondes!!!
et à draguer tout ce qui bouge.
si on l'attend on a le temps de crever

 
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 31 juil 2009 à 09:27 Citer     Aller en bas de page

oui mais tout dépend de la plage t'es à l'opposé c'est foutu

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 2 août 2009 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Tu décris extrêmement bien un danger qui menace les imprudents sur la côte Aquitaine: le piège mortel des baïnes. ( voir sur internet l'explication exacte du phénomène) . Mon père, un jour a été pris par ce courant violent. Il connaissait le principe. Excellent nageur, des nerfs d'acier, il s'est laissé emporter, sans résister...et le courant l'a ramené à la surface, plus loin. Il est revenu sans plus de problème sur le rivage auprès de sa petite famille très inquiète.
Ton poème m'a fait penser à cette anecdote personnelle .
Merci Christel
Amitiés
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 3 août 2009 à 16:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de MMR 11
Tu décris extrêmement bien un danger qui menace les imprudents sur la côte Aquitaine: le piège mortel des baïnes. ( voir sur internet l'explication exacte du phénomène) . Mon père, un jour a été pris par ce courant violent. Il connaissait le principe. Excellent nageur, des nerfs d'acier, il s'est laissé emporter, sans résister...et le courant l'a ramené à la surface, plus loin. Il est revenu sans plus de problème sur le rivage auprès de sa petite famille très inquiète.
Ton poème m'a fait penser à cette anecdote personnelle .
Merci Christel
Amitiés
Martine




à ben mince c'est fou....
en l'écrivant je pensais surtout au épreuves de la vie.
les contre- courant qui sont les épreuves de la vie...
la mort qui nous guette aussi et le fait de vouloir vivre...
à travers ce texte c'était surtout le message de vouloir rester en vie.
( je suis tétanique et en plus manque de sang, de ferritine, de transferritine; c'est ce qui conduit l'air dans le sang, résultat tu as la sensation de manquer d'air).
je vais aller voir ce phénomène que tu m'explique sur le net
merci

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 4 août 2009 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Très belle histoire elle est prenante

je faisais un rêve toujours le même une de mes sœurs s'enfonçait dans le sable mouvant, et un jour le téléphone sonne , ma sœur venait de risquer sa vie, elle avait 12 ans elle jouait (une citerne dans un trou creusé, ils avaient renfloué le trou autour avec du sable, il avait plu toute la nuit, donc le sable plein d'eau, la citerne flottait ) ma sœur sautait du bord sur la citerne et sur l'autre bord, elle a fini par faire bouger la citerne, après plusieurs sauts la citerne a tourné avec elle dessus, coincée entre la citerne et la terre elle a crié longtemps, un homme est arrivé, il a attrapé les deux coté de son chemisier et la maintenu comme ça plusieurs minutes, la force à vivre de ma sœur a fini par la sauvé d'un coup elle est sortie du trou par la force des deux réunis l'homme et elle, j'ai appris après qu'ils étaient restés 45 minutes lui accroupi devant ma sœur et elle a hurler vouloir vivre.....

Comme quoi les deux histoires sont pratiquement pareilles, avoir envie de vivre.. la force de trouver l'envie de rester...

j'ai repensé a cette épreuve et je n'ai plus jamais fait ce cauchemar.

Sélénaé

 
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 4 août 2009 à 17:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sélénaé (La Lionne)
Très belle histoire elle est prenante

je faisais un rêve toujours le même une de mes sœurs s'enfonçait dans le sable mouvant, et un jour le téléphone sonne , ma sœur venait de risquer sa vie, elle avait 12 ans elle jouait (une citerne dans un trou creusé, ils avaient renfloué le trou autour avec du sable, il avait plu toute la nuit, donc le sable plein d'eau, la citerne flottait ) ma sœur sautait du bord sur la citerne et sur l'autre bord, elle a fini par faire bouger la citerne, après plusieurs sauts la citerne a tourné avec elle dessus, coincée entre la citerne et la terre elle a crié longtemps, un homme est arrivé, il a attrapé les deux coté de son chemisier et la maintenu comme ça plusieurs minutes, la force à vivre de ma sœur a fini par la sauvé d'un coup elle est sortie du trou par la force des deux réunis l'homme et elle, j'ai appris après qu'ils étaient restés 45 minutes lui accroupi devant ma sœur et elle a hurler vouloir vivre.....

Comme quoi les deux histoires sont pratiquement pareilles, avoir envie de vivre.. la force de trouver l'envie de rester...

j'ai repensé a cette épreuve et je n'ai plus jamais fait ce cauchemar.

Sélénaé



comme quoi il y a des rêves prémonitoires aussi.
c'est vrai que l'envie de vouloir vivre peut être forte.

 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 16 sept 2009 à 08:44 Citer     Aller en bas de page

c'est un très beau poème, un magnifique message d'espoir
j'ai beaucoup aimé
Amitiés a toi

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Krikyl


LA CHIMÈRE AUTHENTIQUE !!!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1345 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2009
Dernière connexion
21 décembre 2020
  Publié: 17 sept 2009 à 17:39 Citer     Aller en bas de page

Citation de Angitia
c'est un très beau poème, un magnifique message d'espoir
j'ai beaucoup aimé
Amitiés a toi



je te remercie.
oui un message d'espoir.
je pense que tu comprend le sens de l'eau....
de se battre pour rester en vie, de respirer.
Amitié à toi aussi.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1334
Réponses: 9
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0249] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.