Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 48
Invisible : 1
Total : 49
13385 membres inscrits

Montréal: 24 jan 09:34:50
Paris: 24 jan 15:34:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Triste S... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 20 avr 2008 à 10:22
Modifié:  11 juil 2012 à 16:54 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page



Triste S...


Oh ce soir, je me moque de vos airs d’opéra
J’ensevelis mes rires, cesse mon cinéma
Oh ce soir, j’ai trop mal,mon cœur se vêt de peine
Et mon âme me semble de noir être si pleine
Que les mots qui me viennent m’empêchent de prier.
Je cache mon effroi, tente de surnager
Depuis que j’ai veillé de mon père le corps roide,
Que j’ai posé les mains sur son front, ses joues froides,
Voulant lui insuffler ma chaleur mais en vain
Puisqu’il était parti. Proche encore, déjà loin.
En cette nuit trop longue sonnant le requiem
La mort s’est abreuvée du sang chaud de ses veines.
Il a rejoint trop vite un firmament avide
D’accueillir en son sein son corps maigre et livide
Et les bruits de la vie dans ma stupeur se mêlent
A des brumes opaques qui font que je chancelle.
J’accepte la douleur et l’éternelle absence,
Je le sais libre enfin du poids de ses souffrances.

                                                                   




  Nul n'est une île...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 20 avr 2008 à 10:28 Citer     Aller en bas de page

(....)

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15617 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 20 avr 2008 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Ton texte est très beau, mais il prend aux tripes...Chagrin, absence, libération salvatrice et acceptation au nom de l'amour
Alex et merci

 
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 20 avr 2008 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Des frissons ont accompagné tes mots... sublimes dans la douleur.

Amitiés

Agnès

 
Claire de lune


Chacun de nous est une lune avec une face cachée que personne ne voit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
985 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2007
Dernière connexion
6 janvier 2021
  Publié: 20 avr 2008 à 11:47 Citer     Aller en bas de page


...Magnifique...


Dark Moon.

 
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 20 avr 2008 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

D'accord avec Jacques, ce texte superbe déborde d'amour d'une fille pour son père... Et le père que je suis ne peut que te féliciter pour ces mots et être sensible à la tristesse qui te touche...

  Carpe diem...
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 21 avr 2008 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

:

Touchée au plus prodond de mes émotions Roseds.
Mon affection t'accompagne....

Tendrement Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 21 avr 2008 à 12:48 Citer     Aller en bas de page


Je me souviens de cette douleur-là, je compatis à la tienne !



Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 21 avr 2008 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

C'est tres touchant et ça prend au ventre

Mystic

 
mimicoupet
Impossible d'afficher l'image
Plus je me dévoile, plus je perd, un à un les charmes qui opèrent... (Fred)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
63 commentaires
Membre depuis
20 avril 2008
Dernière connexion
22 janvier 2010
  Publié: 21 avr 2008 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

.... que dire! Juger ce poème serait pour moi insultant tellement sa beauté nous prend au tripe!

Bisou !

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
321 poèmes Liste
2522 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 21 avr 2008 à 14:09 Citer     Aller en bas de page

Roseds...

Dans la douleur, tu donnes à l' Amour ses lettres d'or...
Et ces lettres se gravent en toi pour jaillir en Requi' aime ! Ce soir je me moque des rires...

amitiés serge

 
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars 2020
  Publié: 22 avr 2008 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

C'est poignant ! Une déclaration magnifique à ce père aimé. J'ai été touché par ces mots !

 
Pierrot123

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
2 janvier 2008
Dernière connexion
24 mars 2009
  Publié: 22 avr 2008 à 13:52
Modifié:  22 avr 2008 à 13:53 par Pierrot123
Citer     Aller en bas de page

Très beau poème .
Je ne peux que compatir à ta souffrance mais si comme je l'ai compris, ton père s'est libéré de sa propre souffrance, alors j'admire son courage et le tien pour ne pas sombrer dans une déprime plus profonde que j'aurais pu imaginer .
Tu as très bien su traduire par l'élégance de la poésie ce qui s'est passé...

Sinon quand à ton poème, le vocabulaire est bien développé, seulement, dommage que ton rime en "roide-froide" est reprit (peut-être n'est-ce qu'une coïncidence) par Victor Hugo dans "souvenir de la nuit du 4" :

"Comme pour réchauffer ses membres déjà roides
Hélas ! ce que la mort touche de ses mains froides"

Même si je me doute que pleins de rimes sont repris

Bon rétablissement (si on peut se rétablir d'un événement aussi dur )

  La beauté est dans l'oeil du spectateur
passe-rose


Un coeur-sanglot sous des mots caresses.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2006
Dernière connexion
16 février 2011
  Publié: 23 avr 2008 à 07:14
Modifié:  23 avr 2008 à 07:15 par passe-rose
Citer     Aller en bas de page

Chère Roseds, je ressens profondément ta douleur. Perdre son papa n'est jamais facile pour l'avoir vécue. C'est le premier grand amour de notre vie, dis-toi qu'il est là quelque part pour veiller sur toi.

Courage et bisous tendresse

  Je parcourerai le monde sur les ailes d'un papillon et répandrai sur mon chemin de la poussière d'ange qui se transformera en croissant de lune, en rayon de soleil, en arc-en-ciel, en sourire, en premier baiser, en rire de bébé et en amour inconditionnel d'une mère pour son enfant.
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 24 avr 2008 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Fichu crabe.....
Un hymne à l'amour dans la douleur...
Magnifique
Cathy

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 25 avr 2008 à 06:21 Citer     Aller en bas de page

"Que j’ai posé les mains sur son front ses joues froides
Voulant lui insuffler ma chaleur mais en vain"

Comme ils sont tristes ces mots ... comme c'est trop poétique cet élan.

Très touché, ma poétesse

Poétiquement, ton lecteur

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 28 avr 2008 à 04:43
Modifié:  28 avr 2008 à 04:45 par James
Citer     Aller en bas de page

Je savais aussi que ton beau-père était malade.
Ton poème est un bel hommage remplit d'amour.
Je peux te comprendre, comme tu le sais
avec mes deux disparitions en deux mois
je suis de tout coeur avec toi.
la mort est une délivrance pour ceux qui souffrent
mais quel désespoir pour ceux qui reste
toutes mes condoléances
je suis désolé


james

  Membre de la Société des poètes Français.
Little stella


La sensibilité de chacun, c' est son génie. BAUDELAIRE
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
1er mars 2007
Dernière connexion
6 janvier 2012
  Publié: 29 avr 2008 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Comme tous les autres, je trouve ce texte extrêmement bien écrit, poignant...

Je tenais absolument à te le dire rose des sables

T' envoie plein de forces...

de So

  Little stella
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 22 août 2008 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

Comme je l'aime c'est écrit là !
merci

 
Racyne


Cacher son âge c'est effacer ses souvenirs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
199 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2008
Dernière connexion
30 décembre 2010
  Publié: 22 oct 2008 à 15:32 Citer     Aller en bas de page



Le silence devrait s’imposer sur ce splendide poème, mais c’est un véritable hymne à l’amour…

  Sait-on vraiment qui on est ? L’essentiel est le plaisir de se découvrir.
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre 2018
  Publié: 14 nov 2008 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

d'accord je suis pas d'humeur joyeuse
mais là du coup je pleure...

il est magnifique cet hommage...
Merci ROSED

Tendrement

Luna

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3525
Réponses: 23
Réponses uniques: 22
Listes: 2 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Mélancolie (Tristes)
Auteur : Aeshne
Court dialogue unilatéral d'un coeur scindé (Amour)
Auteur : Le Hérisson

 

 
Cette page a été générée en [0,0490] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.