Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 23
Invisible : 1
Total : 26
· ÉternalFreedom12 · Marco
13227 membres inscrits

Montréal: 29 mai 05:30:48
Paris: 29 mai 11:30:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: Poétique Féminité vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
9 mars à 20:19
  Publié: 30 avr 2013 à 14:55 Citer vertical_align_bottom

Poétique féminité

Pathétique masculinité
Ordurier primaire
Épicentre de la haine
Terrien génocidaire
Insatiable obsédé
Quidam aliéné
Uniformise ta féminité
Et crie, prends exemple.

Femme est la condition.
Émoluments de ta passion.
Matricielle artistique.
Intemporelle frisson.
Nutriment d'encéphalique.
Inavouables fantasmes.
Tissu épithélial humanitaire,
Évidente créatrice naturelle...


PMJB 29.04.2013. 12.35
© Déposé

  pmjb
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
9 mars à 20:19
  Publié: 1er mai 2013 à 02:03 Citer vertical_align_bottom

Oui effectivement Cyme, ordurier primaire, ce que peut-être l'homme dans son langage et dans ses actions. Les exemples sont légions dans le monde.

J'ai voulu ramener l'homme dans sa généralité et avec un grand H à imaginer sa bestialité, sans vouloir choquer.
Le terme est peu être un peu fort, le sens n'aurait pas été mieux compris si j'avais écris "orgueilleux", je trouvais ce mot un peu faible.

Si je t'ai choqué, tu m'en vois sincèrement désolé...
Et puis il s'agit là de mon premier acrostiche, j'ai pas l'habitude de ce style. Ce n'est pas une excuse je sais...


Bien à toi
F.d.

  pmjb
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
11 jan à 22:07
  Publié: 1er mai 2013 à 02:38 Citer vertical_align_bottom

F.d

Comme dans la chanson "Ah ! si j'étais un homme" dans ce cas là, merci bien, tout mais pas ça, la tristesse de ces malotrus "donne envie de fuir"

je t'offre une bise à cette vérité pour certain de nos con-gé-n-erre (s)

Les pauvres diables

Sélénaé

 
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 déc 2014 à 08:00
  Publié: 1er mai 2013 à 15:04 Citer vertical_align_bottom

Très bel acrostiche, j'ai vraiment apprécié ma lecture et cette idée que tu as eu... Belle pensée, vraie et qui laisse à réfléchir...
Amitiés,
Ludo.

  Ludothum.
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
21 août 2022 à 11:22
  Publié: 1er mai 2013 à 15:25 Citer vertical_align_bottom



Pas un peu cruel envers les Hommes ?

Bel acrostiche F D

  Vers Cassés
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 jan 2022 à 15:41
  Publié: 1er mai 2013 à 18:04 Citer vertical_align_bottom


F.d : Je pense que chaque individu homme ou femme possède une part de bestialité dans l'amour plus ou moins prononcée suivant les individus...
Mais, nous avons tous ces instincts de désir qui nous envahissent même si la plupart du temps lorsque les femmes sont très amoureuses elles les refoulent pour rester honnêtes envers leur amoureux, ceci dit cela peut arriver à tout le monde, c'est mon avis...
Pour ma part, l'amour l'emporte et Ô combien!
Bel accrostiche!


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
9 mars à 20:19
  Publié: 2 mai 2013 à 14:01 Citer vertical_align_bottom

Paprika, tu es maintenant mon GMP, garde tes deux côtés, sans eux nous ne pourrions peut-être pas lire tes si jolis poèmes.
Tout plein de à toi

Et ben moi je t'en offre plein et encore plein des
Sélé
Amitié ma chère


Cyme, merci d'être revenu, j'ai effectivement cru vous avoir froissé.
Mais bon, LPDP, n'est-ce pas l'antre de la liberté d'expression, pour les uns ou les autres...?
J'aurais alors bien vu ah aahh comme onomatopée.
J'ai été néanmoins enchanté de vous voir sous ces quelques lignes.
Bien à vous.

Ludo, merci pour ta lecture et l'intérêt que tu as porté à cet exercice.
Toujours réellement content d'apercevoir tes comm sous mes textes.
Amitié

Vers cassé, peut-être un peu dur en effet , quoique...?
Enchanté encore une fois de ta présence ici

Sybilla, je suis entièrement d'accord avec ce que tu nous dis là et je n'ai absolument rien à ajouter car il s'agit de la vérité.
Tout pleins de à toi.

Vita, merci pour le compliment. J'attends avec impatience de voir... et encore

Pelure d'oignon,

Complexe ou compliqué, je ne sais pas, aux autres de juger, dichotomique ? Certainement, c'est voulu, il s'agit du sujet de cet exercice que je me suis imposé.
Bon pour le cliché c'est certainement vrai, comme dans d'autres cas, le mal le bien,
le gentil le méchant etc... Mais dans ce cas-là, j'ai voulu mettre en corrélation ce qui fait ressortir la douceur de la femme par rapport à l'homme. Oui moi aussi j'ai connu des femmes insipides, méchantes et meurtrières si elles l'avaient pu, toujours à pousser les instincts primaire de L'HOMME aux abords de la violence haineuse et gratuite. J'ai aussi connu des hommes aussi doux et même plus que beaucoup de femmes, mais ce n'est hélas pas une généralité.
Et l'on ne me fera pas croire que ce n'est pas à cause de ce cliché que partout dans le monde les HOMMES se retrouvent en perpétuel état de guerre !

Obsédé sexuel, si on l'était tous, pardonne-moi ce propos, mais cela arrangerait peut-être beaucoup de choses dans ce monde, nous les hommes et les femmes serions en permanence en chasse et nous ne penserions qu'à niquer ! Non?

Mais je n'ai pas dit obsédé sexuel car à mon sens, la planète ne va pas si bien que ça et beaucoup de petites gens souffrent car l'HOMME est obsédé par sa soif de pouvoir et de richesses, il en veut toujours plus et cela le mène inexorablement à la jalousie et à la violence pour détenir toujours plus. Cela nous a donné en héritage cette société de consomation actuelle qui épuise nos ressources pour un profit toujours plus étendu.
Je ne dis pas que la femme n'est pas dans le même cas quelquefois, mais moins, beaucoup moins, et comme le dit le dernier vers, la femme est et sera à jamais créatrice de vie, la seule capable d'enfanter, ce qui par là même la rend à mes yeux et à ma philosophie plus douce et plus humaine par nature.

Mais je pense être un peu morose ces temps, peut-être est-ce dû à la météo qui se veut longue sous ses hospices grisonnants. Toujours est-il que j'ai écrit un poème qui s'intitule "si évidentes pensées " et qui va dans le même sans que ce que j'ai voulu faire entendre par cet acrostiche. Un des vers du premier quatrain dit en l'occurrence,"si tous les gars du monde se tenaient la main" !.... Je n'aurais alors pas écrit cet acrostiche. (Allez, c'est le prochain que je fais paraître...)

Quand à la démagogie, c'est un autre sujet sur lequel je m'étendrais en créant un autre acrostiche en fait, l'idée me vient à l'instant.
Cela fait du bien de débattre un petit peu sur l'idée d'un poème merci pour cela Pelure d'oignon et merci pour les bonnes et moins bonnes critiques. Je suis ravi de te voir sous ces lignes... et

Amitiés à tous
F.d.

  pmjb
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021 à 23:15
  Publié: 2 mai 2013 à 15:37
Modifié:  2 mai 2013 à 15:38 par ballandine
Citer vertical_align_bottom

Ces vers sonnent fort leur tempo...

Emancipation féminine ou exégèse impossible ?

" critique, traduction, analyse de fond, de forme, des motivations de l'écrivain et enfin interprétation

Lol ! c'est super compliqué ce texte une seule interpréttion possible l'accrostiche..."


Poétique féminité.... ?

En poésie, le vrai combat est de transformer une société masculine en société mixte. pour cela , la dichotomie semble nécessaire pour savoir ce qu'on mélange pour obtenir un mixte!....

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
9 mars à 20:19
  Publié: 4 mai 2013 à 04:14 Citer vertical_align_bottom

Ballandine, je crois que tu a raison en tous points.

Merci de ton passage et encore
Amitiés
F.d.

  pmjb
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1455 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
23 mars à 00:10
  Publié: 2 juin 2013 à 05:15 Citer vertical_align_bottom

Superbe acrostiche, une idée subtile, vraiment, même en qualité d'homme, j'apprécie sans limites ce texte vérité....

Amitiés

Robert.

  alweg
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
9 mars à 20:19
  Publié: 9 juin 2013 à 04:39 Citer vertical_align_bottom

Merci pour le compliment Robert.
J'apprécie ton post il me touche.

Amitiés
F.d.

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1738
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0306] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.