Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 49
Invisible : 1
Total : 50
13385 membres inscrits

Montréal: 24 jan 09:32:52
Paris: 24 jan 15:32:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Reine de coeur sur le carreau Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 3 :: Répondre
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 29 jan 2007 à 08:04
Modifié:  30 avr 2014 à 14:38 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page


Reine de coeur sur le carreau



Aux temps pas si lointains où j'étais souveraine
- Que dis-je ! Impératrice, dictatrice et gardienne -
De mon pieux corps de garde par l'amour délaissé,
Je régnais en tyran, despote invétérée,
Sur un vague royaume et mon coeur de silice,
Sarcophage des jours et de tous les délices,
Entourée de cruels et douloureux vestiges,
M'infligeant la pensée d'indélicats vertiges.

J'étais une guerrière, indomptable amazone...
Je fourbissais mon âme pour protéger mon trône,
Cachant mes émotions au fond d'un coffre-fort
Dont je tentais en vain d'égarer le sésame.
Mes écus ne s'ornaient que de têtes de mort ;
J'ignorais en ces temps que tu prendrais les armes.



Je décochai mes flèches depuis la tour de guet
Mais tu franchis, fougueux, mes nombreux parapets,
Assiégeant mes escarpes, violant mes redoutes,
Pénétrant mes lézardes et tous mes garde-corps.
Ta détermination vint à bout de mes doutes
Et je levai la herse pour toi, Conquistador.



Seul vainqueur dans l'arène, tu es mon suzerain.
Je me rends, j'abdique, je te baise les mains.
Je déclos les chemins de chapelles secrètes ;
Tu t'égares, éperdu, dans ma moindre oubliette,
Te joues de mon humeur assassine et amère
Et envahis, glorieux, toutes mes meurtrières.
Désarmée, je t'attire contre mon sein Empire ;
Déjà je désapprends tourments, douleur et ire.

De ton cor qui me chasse j'accepte enfin l'hommage ;
D'une chanson de gestes tu berces mon corps sage,
Arraches mon armure, horribles oripeaux,
Et arpentes ma peau par ses monts et ses maux

Sur mon coeur, tes dix doigts, allègre fantasia,
Ont ardemment raison de mes derniers débats.
Je croyais mon donjon, mes atours, inviolables ;
Mon fief inexploité devient enfin arable.

Je dépose à tes pieds mes armes et mes soies.
Marque-moi de ton sceau, outrepasse tes droits,
Sois l'archer de mon être, bande toutes mes plaies
Et décoche à mon coeur cent traits d'union sacrée.



  Nul n'est une île...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 29 jan 2007 à 08:12 Citer     Aller en bas de page

Quelle lecture ! Plus qu'une épopée héroïque, elle est fantastique !!

"Et arpentes ma peau par ses monts et ses maux"

Et alors, y'a de ces images.. de ces évocations !!

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 29 jan 2007 à 08:53 Citer     Aller en bas de page

c'est un magnfique récit, tout en images et en méthaphores!! belle épopée!!
bises

 
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 29 jan 2007 à 09:02 Citer     Aller en bas de page

Quelle aventure ! Je t'ai suivi avec plaisir au fil des lignes

Fantastique, grandiose

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Clairette de Die


L'amitié double les joies, et réduit de moitié les peines (F.Bacon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
3 commentaires
Membre depuis
21 janvier 2007
Dernière connexion
7 avril 2007
  Publié: 29 jan 2007 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

c est très original comme récit et vraiment super agréable à lire. En tout cas une chose est sûre, ça colle beaucoup plus fidèlement à la réalité que beaucoup d'autres épopées...

  Et si le bonheur, c était une façon de penser?
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 29 jan 2007 à 18:07 Citer     Aller en bas de page

des images a ne plus savoir ou mettre la tète

j'ai adoré cette lecture
merci pour ce délicieux partage

bises
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril 2021
  Publié: 30 jan 2007 à 16:33
Modifié:  30 jan 2007 à 16:34 par Amandarine
Citer     Aller en bas de page

Quelle conquête ! On peut dire que tu es coriace, toi !
Il ne s'est pas découragé ton preux chevalier, et il a eu raison, car sous la glace couvent souvent les plus fous incendies

J'aime beaucoup !

 
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 30 jan 2007 à 16:51 Citer     Aller en bas de page

Merciiii, Ptitebulle, pour ta visite en mon fief et pour ton trop gentil commentaire!

à toi, Xebeche, ton petit mot me touche énormément!

Julie, tu es mignonne! Tes qualificatifs me vont droit au coeur bien que je ne sois vraiment pas sûre, mais alors pas sûre du tout, de les mériter...!

James, merci pour la p'tite flèche de Cupid n que tu me décoches (en tout bien tout honneur, of course!)

Clairette, merciiii pour ta gentille appréciation! Ca colle tellement fidèlement à la réalité que le preux chevalier est tombé dans les douves...

Oooh, Sumi, merciiiii aussi, pour ton commentaire plus que flatteur! Je suis très très touchée (du coup, j'en perds mes mots: mes remerciements sont très peu originaux et je m'en excuse...)

Ahlala! Kajak! Je suis en train de répondre (tardivement!) à tous les messages et, tout à coup, je découvre le tien!
Et j'en reste bouche bée! Réellement... Merci beaucoup pour tes mots! Et (j'ose ou j'ose pas... ?) si tu es Conquis, j't'adore!

Et, dans la foulée, je découvre aussi le tien, Ptite Mandarine! Merciiii, très sincèrement, merciiii!

  Nul n'est une île...
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 30 jan 2007 à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Pardon, Lacrima, je ne t'avais pas vue... Merci à toi aussi pour ce trop gentil message d'accueil et pour la nomination! Je suis vraiment, vraiment touchée.
(ps: j'adooooore "Mon amie la rose, surtout la version de Natacha Atlas...)

  Nul n'est une île...
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 31 jan 2007 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

Hey! Bonjour Messire du Thibault!
Que vous êtes joli, que vous me semblez beau!
(Diantre! Je crois que je m'égare!)
Je vous quittai hier soir en votre territoire
sis à Tartempion-les-Gargouilles
Et vous voici céans, au pied d'ma forteresse!
Je suis toute chose, pleine d'allégresse,
Je rosis, je bredouille, j'en baba fouille!

En lisant vos vers galants et courtois
Mon sang n'a fait qu'un tour noi
Et mon esprit crac boum huuuuue!
Vos mots me trouvère tout émue!

Palsambleu, ai-je bien lu?? Vous, un stagiaire!??
En conjectures, je me perds!
Vous êtes plutôt d'la trempe d'un beau de l'air!
Soyez donc le novice qui apprend à son maître,
Hum! Maîtresse en l'occurrence
Aaaah! là, sacrebleu, je m'avance!

Si je pige?!? Ah que oui!
Ce soir? Même heure? Au pied du pont levis!?


Merciii Maryjo!
Les apparences sont parfois trompeuses
Je ne suis pas belle y gueuse
A la guerre
De loin je préfère
Qu'on me fasse l'...acour
(Mais si on me pourchasse, je m'en courre )!

Bisous!


Merci à toi aussi Naej!
J'espère ne pas t'avoir perdu entre mes lignes Imaginot
A la recherche de messages subliminaux...

Merci pour tous tes mots!




  Nul n'est une île...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 31 jan 2007 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

A t-il fait le plus dur ce vaillant chevalier, après avoir su ouvrir la ceinture de chasteté munie de plusieurs clés a t-il su dans le temps conserver son royaume, conquérir c'est bien à condition de savoir conserver son empire!
je n'aime pas trop les poèmes d'amour mais l'amour qui décape et d'épées comme ça coquin malicieux j'aime;
beaucoup beaucoup plus que ton premier poème
amicalement
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 31 jan 2007 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Dis donc, tu es bien indiscret, Rimarien!
Bah, c'était un coup dans l'eau des douves: j'ai vite réalisé que je m'étais trompée de chevalier... Tu sais, un heaume,même un sweet heaume, ça trompe énormément... Il s'est malencontreusement pris les pieds dans mes robes et... plouf!
(je plaisaaaaaante, je ne suis guère hier!)
Merci aussi pour ton appréciation de mes poèmes! Mais si le premier était un manque de pot, celui-ci fut un coup de bol que je ne suis pas sûre de pouvoir réitérer...

  Nul n'est une île...
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 31 jan 2007 à 17:15
Modifié:  31 jan 2007 à 17:26 par Galaad
Citer     Aller en bas de page

Les amazones au coeur pur, au regard qui défie.
Lorsque tout en elles attise la conquête de l autre.
comme un ultime duel qui s engage, la dernière joute où les sentiments remplacent les armes et qu à la fin du combat le seul qui s 'érigera en vainqueur sera l amour.
comme j aime ces duels passionnels, chevaleresques et romanesques.

c est magnifique , c est magique, ça transporte

merci amitié

 
JCMian


L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1212 commentaires
Membre depuis
31 août 2006
Dernière connexion
19 octobre 2013
  Publié: 31 jan 2007 à 18:23 Citer     Aller en bas de page

Ce qui est bien chez toi c'est que l'on se régale autant de ton poème que de tes commentaires...
Je ne saurais d'ailleurs pas comment taire mon admiration belle dame.
Oubliez le vétéran gente dame et qu'on m'enterre avec vos écrits près de moi lol
Bon d'accord mais qu'on prenne le temps quand même !
Bises

  Voir, toucher, goûter, sentir,ouïr! Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 1er févr 2007 à 09:24
Modifié:  1er févr 2007 à 09:28 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page

Merciiii, Galaad, d'être venu me lire et d'avoir pris le temps de laisser de très jolis mots!
Pour qu'un duel passionnel se termine en duo d'amour, il faut que chacun se débarrasse de sa cuirasse. Et parfois, l'un des deux a du mal à s'en défaire...



Ouiiii, JC, surtout prends ton temps! Tu as encore tant de jolies choses à nous écrire!
Merci pour ton gentil commentaire, tu es mignian !




  Nul n'est une île...
minotaure

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2006
Dernière connexion
1er avril 2013
  Publié: 1er févr 2007 à 12:58
Modifié:  1er févr 2007 à 13:00 par minotaure
Citer     Aller en bas de page

Je crois que tout a été dit et commenté sur ton poème, jusqu'à même une suspicion dans les deux derniers que j'ai lu, et dont je n'ai absolument rien compris quel rapport ils avaient avec ton poème.
J'ai juste une petite critique que j'espère constructive, au sujet de deux rimes qui ne sont "qu'assonnances", et qu'au vu de la qualité de ton écrit auraient bien mérité d'être rimes à part entière.
"A genoux devant toi, je veux que tu m'adoubes
Je te donne les clés de ma céleste voûte"
Au plaisir de te lire encore
Minotaure

  Merci de m'avoir lu
GENTLEMAN


Il n'y a pas plus beau poème que les mots
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
2490 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2004
Dernière connexion
22 octobre 2019
  Publié: 1er févr 2007 à 18:45 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Rose des Sables


Un vrai délice de lecture ...

Métaphores et images comme je les aime



J'ai aimé...j'aime te lire


Bises de Joël
GENTLEMAN



  ..Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains,transforme-les en caresses..[Jacques Salomé]
Malinoir

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
70 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2006
Dernière connexion
9 février 2013
  Publié: 2 févr 2007 à 05:09 Citer     Aller en bas de page

Vraiment très beau poème qui me donne envie de lever des remparts afin de moi aussi me faire désarmer par un preux chevalier

Félicitation

 
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 7 févr 2007 à 13:14
Modifié:  7 févr 2007 à 13:16 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton commentaire, Minotaure! Tu as vraiment raison, mais le seul terme qui rime avec adoube est ... caroubes , fruits du caroubier, et ce sont de longues gousses noires... (ou alors devrais-je en faire une couronne et en ceindre le front de la châtelaine? Mais vraiment, ce n'est pas joli du tout...!)


Merci, Gentilhomme , d'être passé par ici et de me laisser un tel commentaire...

Malinoir... Mercii ! (mais c'est quand même mieux quand on n'éprouve pas le besoin de se protéger...)

Merci pour ta très gentille appréciation, Ania!

Mary Jo, tu sais déjà comme j'ai apprécié ton commentaire, mais je te le redis ici: merci du fond du coeur, pour un tas de raisons...

O2, Merci à toi pour ce message qui me touche... en mon for(t) intérieur !

(Et merci aussi à toi, Misterweby, d'avoir gommé le problème!

Merciiii à vous tous! Je suis très touchée!





  Nul n'est une île...
PowerOfLove


Il y a des larmes d'amour qui dureront plus longtemps que les étoiles du ciel. [Charles Péguy]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
47 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2014
  Publié: 8 févr 2007 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

waouuuhhh

et dire que j'ai failli ne pas le voir celui là !

Bravo, vraiment, c'est absolument excellent


Power

  L'espérance est un risque à courir. [Georges Bernanos]
Dark Solstice


Biblical choirs soir beyond veiled light , A swangsong for ravens trapped flapping in night. -COF
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
130 poèmes Liste
1410 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2002
Dernière connexion
14 novembre 2021
  Publié: 8 févr 2007 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Puissant comme poème... de belles images, un vocabulaire riche et varié.... un style des plus agréable à lire....

je me ferai un plaisir de reluquer tes prochains érits... bravo...

et bienvenu sur lpdp....

amitiés, Eric

  Hélas de trop semer tes beautés sur mes terre et l’hiver d’amener flocons au sablier, je ne pourrais donner, à ma fleur éphémère, qu’une place en mon coeur pour ne pas l’oublier...
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 11572
Réponses: 60
Réponses uniques: 36
Listes: 8 - Voir

Page : [1] 2 3

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Duel (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Sur de longs rouleaux blancs... (Amour)
Auteur : Mister O.
Peau d'encre. (Amour)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Abond'amants (Loufoques)
Auteur : J'oséphine
De valses en violons... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Sans ambages, notre peau aime... Roseds / Lacase (Collectifs)
Auteur : Lacase
Encre d'échine (Amour)
Auteur : Amandarine
dansent les violons (Amour)
Auteur : luna78
Confidences... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Par amour je … (Amour)
Auteur : James
L'apogée De L'amour...(7 ème ) (Amour)
Auteur : LE PASSANT

 

 
Cette page a été générée en [0,0513] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.