Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 250
Invisible : 0
Total : 251
· Avraham
13353 membres inscrits

Montréal: 24 sept 14:30:27
Paris: 24 sept 20:30:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les fleurs de la mémoire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 7 avr 2009 à 15:54 Citer     Aller en bas de page

La mer s’est retirée,
Laissant le sable humide,
Et un vaste rivage ;
La mer a apporté,
Des visages livides,
Sur de grandes barges ;
La mer a débarqué,
Des hommes de tout horizon,
Prêt à combattre ;
La mer s’est baignée,
Dans le sang de l’union,
Dont le goût est saumâtre.

De l’autre côté,
Une seule nation,
Écoute l’Oracle ;
De l’autre côté,
C’est la confusion,
S’organise la débâcle ;
De l’autre côté,
Une lutte armée,
Non dépourvue ;
De l’autre côté,
Derrière les bunkers piégés,
Ils sont vaincus.

Des alignements de sépultures,
Des tombes noires,
Des tombes lugubres ;
Des alignements de sépultures,
Blanches de la victoire,
Parsemé de fleurs et de verdure.

La mer s’est retirée,
Laissant le sable humide,
Et un pays libre,

De l’autre côté,
Un homme avide,
Se suicide….






  Aimer, sans songer à aimer
HectorVigo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1680 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2008
Dernière connexion
4 juin 2016
  Publié: 7 avr 2009 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Dur mais joli texte

 
L'Euthanasiste


Les reines n'ont pas d'histoire d'amour avec nous, les valets.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
4 avril 2009
Dernière connexion
9 décembre 2009
  Publié: 7 avr 2009 à 16:16 Citer     Aller en bas de page

Joli texte.

 
Après tout tout le monde s'en fout.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 8 avr 2009 à 07:45 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ta plume de belles images

bisous

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
pitchi.ôl

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
29 août 2008
Dernière connexion
7 septembre 2011
  Publié: 8 avr 2009 à 13:33 Citer     Aller en bas de page

C'est superbe. Un ton, des mots, un rythme désarçonnant, mystérieux et profonds. Un voyage, à nouveau...
Merci.
Et bravo.

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 8 avr 2009 à 16:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sabine, ton poème est très poignant et magnifiquement esprimé ....

j'aime beaucoup cet écrit ....

merci pour ce partage

sincères amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 9 avr 2009 à 13:26 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous, RIMEUR, CLOVIS67, PITCHI.ÔL, JAMES, HERMES, HERMAPHRODITE, L'EUTHANASISTE et HECTOR.

Un texte, il est vrai d'un noirceur qu'il ne faut pas oublier, à Cambe et à Colleville où les deux plus grands cimetières de la seconde guerre mondiale y sont encrés, j'y ai vu un contraste qui m'a énormément touché les tombes noires pour les uns et blanches pour les autres.


Tendrement Sabine

  Aimer, sans songer à aimer
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 10 avr 2009 à 07:48 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage rendu à ceux qui ont péri dans cette folie meurtrière... merci Alex

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 10 avr 2009 à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Nymphette, c,est comme tu le décris que j'ai lu ton poème. Des faits à ne pas oublier..Bravo pour les images vraiment très belles.. Okana tendresse...

  Nicole chaput. *Okana *...
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
2873 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 avr 2009 à 06:48 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup le ton de ton poème, son tranchant plein d'acidité....

 
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 13 avr 2009 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Crépuscule merci beaucoup de ton passage

***

Okana, ne jamais oublier.... Merci

***

Alex tendrement

***

Ma belle Inégale (ment) humblement merci


Tendrement Sabine

  Aimer, sans songer à aimer
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 17 avr 2009 à 22:49 Citer     Aller en bas de page

Un ton dur pour une plume agile.
Mon père a tenu à nous montrer les plages du débarquement. Il a voulu nous raconter ces évènements historiques qui l'ont marqué dans son âme et dans sa chair sur les lieux. J'ai entendu sa voix en lisant ton poème.
Merci pour ce partage qui m'a émue.

Amicalement

Arabesques

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 17 avr 2009 à 22:52 Citer     Aller en bas de page

très beau texte qui figure dans mes favoris

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 18 avr 2009 à 06:47 Citer     Aller en bas de page

MMR 11 merci infiniment, j'espère que ton père a trouvé la paix dans son âme et dans sa chair, mais il est dur d'oublier

Bien à toi

Amitiés Sabine

  Aimer, sans songer à aimer
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 20 avr 2009 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

Ceux qui ont vécu de tels évènements n'oublient sans doute jamais. Mon père nous a très peu parlé de tout ça. Il a écrit ses mémoires. Je n'ai pas encore eu le courage de les lire. Les yeux humides et la gorge serrée tu m'y fais penser. Il faudra que je répare cet oubli pour honorer sa mémoire.
De temps en temps cela fait du bien une telle lecture.
Encore merci Nymphette

Amitiés

Arabesques

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 21 avr 2009 à 14:17 Citer     Aller en bas de page

MMR 11

Lis les mémoires de ton père quand tu en sera capable, je n'ai que des récits de mes parents, et de mes grands parents sur les 2 guerres mondiales.

Merci à toi d'être passer sous mes lignes et courage

Et si tu peux publier ses mémoires, informe-moi

Amitiés Sabine

  Aimer, sans songer à aimer
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
9 septembre
  Publié: 25 avr 2009 à 07:19 Citer     Aller en bas de page

Tout est dit suppra, alors j'en profite pour relire ce beau texte...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 29 avr 2009 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Merci Guid'Ô de ton passage, je suis profondément touchée



Tendrement Sabine

  Aimer, sans songer à aimer
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2362
Réponses: 17
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

peux-tu m'expliquer ton absence? (Poèmes par thèmes)
Auteur : aigle royal
Les Chine de mon coeur (Autres)
Auteur : Lunastrelle
L'armoire (Autres)
Auteur : PierreL
La fleur au bout du fusil (Autres)
Auteur : Nymphette
La prose qui repose (Autres)
Auteur : Nabeille
Papillon (Amitié)
Auteur : clovis67
Samantha de Tristan.... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Mamy(pour la fête des mères) (Amour)
Auteur : Tendresse54
Pour toi... (Acrostiches)
Auteur : Mustang (libre)
Solitaire (duo avec Nhand) (Collectifs)
Auteur : Lunastrelle
J'écoute le Silence... (Autres)
Auteur : Mustang (libre)
Le pays qui n'existe pas (Autres)
Auteur : patrick dabard
Crunchy Lapin (Autres)
Auteur : Athenea
Ces poètes-là (iii) (Amitié)
Auteur : Kaissy Tadrim
Te souviens-tu...alphonse Blaise .& galaad (Collectifs)
Auteur : Galaad

 

 
Cette page a été générée en [0,0434] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.