Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 16
Invisible : 1
Total : 19
· poètedunsoir · Naej
13265 membres inscrits

Montréal: 16 jan 14:56:08
Paris: 16 jan 20:56:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Adieu pépère Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 31 jan 2014 à 07:24
Modifié:  5 févr 2014 à 22:24 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Je sais trop bien qu’en ce monde il y a pire:
La faim, les guerres, les cataclysmes….
Moi, je suis là et j’ai un mal de chien
Pour quelques touffes de poils d’à peine 3 kilos.
Il s’appelait Darong et ses 14 printemps,
Moi, je l’appelais pépère,
Entre pépés, on s’entendait bien.
Jamais je ne l’ai traité comme un chien
Et, il n’est pas mort comme un chien :
Il a juste oublié de se réveiller,
Son petit cœur, juste oublié de battre.
Le soleil pointe, un temps à mettre un chien dehors
A lui creuser un petit trou, une dernière niche pour un tout petit chien.
Aujourd’hui, c’est jour de ‘’fête’’, le nouvel an chinois
L’année du cheval, pour moi, ça sera l’année d’mon chien,
Tous ces pétards qui crépitent dans le ciel, j’me dis que c’est pour lui;
Son panthéon, les Invalides.
Quand la terre a recouvert la petite boîte, je m’éloigne
en lui faisant un dernier signe de la main :
Adieu l’ami, mon ptit pépère.

JCE Tianjin 30/01/2014

Ps : Nom d’un chien, j’viens de me rendre compte que la mort a vraiment peu d’humour.

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16148 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
24 novembre 2021
  Publié: 31 jan 2014 à 08:16 Citer     Aller en bas de page

Moi j'ai ressenti cela pour deux "mémères" compagnes de moments de solitude

Adieu pépère !

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
531 poèmes Liste
10727 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 31 jan 2014 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est pas parce qu'il y a des guerres que nous ne pouvons ressentir de peine lorsqu'on perd son animal de compagnie, hein ? C'est bien normal, sinon, tu ne serais pas humain. Tu me ferais presque flipper !
Qu'elle soit du Chien ou du Cheval, bonne année 2014 !
Joyeux têt !
Catherine

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
2030 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
12 janvier
  Publié: 31 jan 2014 à 17:57 Citer     Aller en bas de page

toute ma sympathie, pour ma part j'ai pu dire il y a peu "nom d'un chat" ça pince malgré tout mine de rien!!, il avait dix ans le minou
amitiés

  Critiques acceptées
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15101 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 31 jan 2014 à 18:34 Citer     Aller en bas de page

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 2 févr 2014 à 23:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Guido, Catwoman, Xenia Ishtar et Kiwi pour vos mots chaleureux.

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
618 poèmes Liste
26727 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 févr 2014 à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Ah ! RIMARIEN, comment ai-je pu passer à côté de ce texte qui m'a complètement bouleversée; je connais cette peine que l'on peut avoir lorsque l'on perd un animal, un compagnon.
Dans mon jardin, combien reposent depuis de nombreuses années.
Flash, Tommy, Toutou, Virgule, Poutchie, Chipie, ce n'est pas que j'en oublie, mais cela me fait mal de les citer tous.
Je me souviens de ce chien qui avait sauvé mon père de la noyade...J'en ai des souvenirs d'animaux, heureux et malheureux.
Toi RIMARIEN qui sais tant me faire rire par tes commentaires, aujourd'hui, je découvre un autre RIMARIEN, qui n'en est que plus touchant et plus aimant
Bien amicalement ODE 31 - 17
Une tendre pensée pour pépère

  OM
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
628 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
11 décembre 2021
  Publié: 4 févr 2014 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Un bisou pour toi et une pensée pour ton pépère !

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 5 févr 2014 à 22:23 Citer     Aller en bas de page

Ode et Fanny

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er janvier
  Publié: 6 févr 2014 à 14:19 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Rimarien,
avec ce texte tu as rendu un très bel hommage à ton pèpère.
L'humour et la mort ça fait 2 quand c'est nous qui sommes concernés.
Courage à toi et écris nous d'autres textes talentueux pour faire passer ce douloureux moment.
Amicalement
pichardin

  Pichardin
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
757 poèmes Liste
16118 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 8 févr 2014 à 03:44 Citer     Aller en bas de page



Je comprends bien ce manque...
mon chien Harry a laissé un vide de joie pure .

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 10 févr 2014 à 23:53 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous pour vos mots qui réchauffent en cet hiver pourri

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15617 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 11 févr 2014 à 17:50 Citer     Aller en bas de page

Alex trop triste...je connais hélas....

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 12 févr 2014 à 23:42 Citer     Aller en bas de page

Oui on est nombreux à connaître ou avoir connu ces moments là.
merci Alex

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
3947 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 22 févr 2014 à 10:57 Citer     Aller en bas de page

Vid'emment qu'on est nombreux à avoir connu ce vide....mais là, il s'agit de toi et on n'a pas vraiment de mots. Sinon que tu lui as rendu un bel hommage à Pèpère et que quelque part, justement, il reste là.
mon JC.
Riaga.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
joncour

Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
2610 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2005
Dernière connexion
5 mars 2019
  Publié: 23 févr 2014 à 18:18
Modifié:  23 févr 2014 à 18:19 par joncour
Citer     Aller en bas de page

On s'attache à ses petites bêtes là, surtout lorsqu'elle nous accompagne aussi longtemps.

Nul doute que le paradis des chiens saura l'accueillir avec une pluie de croquettes.

E

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 4 mars 2014 à 23:56 Citer     Aller en bas de page

Riaga, Péribole et Joncour, merci d'être passés faire un coucou à pépère
Amicalement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
17 juin 2021
  Publié: 26 mars 2014 à 20:31 Citer     Aller en bas de page

Hello Tonton JC,
Tu peux te cacher derrière les mots mais il y a une emotion difficilement contenue dans ce texte. On s'attache parfois à ces p'tites bêtes heinnnnnn !

A+

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
pirate24


Persévère dans tes vers
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
990 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2009
Dernière connexion
29 octobre 2021
  Publié: 24 avr 2014 à 05:26 Citer     Aller en bas de page

JC
Grand talent de conteur. J'étais ému à la première lecture. Par ton texte, Pépère a eu tout un hommage. À la hauteur de l'amour qui vous liait. Merci pour ce bon moment de lecture. Sincèrement. Daniel

  Daniel
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 4 jan 2021 à 00:04 Citer     Aller en bas de page

Salut Daniel

J’espère que tu es patient car mettre 6 ans pour te répondre...ouais j’etais Parti pisser!
Bon au moins je va donner quelques nouvelles.
Depuis j’ai quitté cette Chine pourrie et pris ma retraite et depuis 5 ans j’ai un nouveau toutou un cavalier king-charles, il avait déjà 3 ans quand je suis allé le chercher à la SPA, c’est un chien tres humain: il mange il dort il ronfle que du bonheur....
Bonne année cher Daniel
Amicalement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
618 poèmes Liste
26727 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 jan 2021 à 02:01 Citer     Aller en bas de page

Mon cher RIMARIEN, de relire ton écrit j'en ressens en cette année 2021 qui commence, beaucoup de tristesse, moi même j'ai depuis, perdu beaucoup de mes amis animaux et tout le monde sait combien cela me laisse de peine.
Je suis contente que ce petit chien vienne de la spa, pépère n'est pas oublié pour autant.
Merci pour nous rappeler les joies qu'il a su t'apporter.
Tite ODE qui est toujours là pour continuer à faire des textes d'humour malgré tout et ce n'est pas pour autant que l'on ne soit pas touchés par des évènements qui nous blessent
Bises Tite ODE

  OM
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2625
Réponses: 26

Page : [1] 2

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0476] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.