Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 73
Invisible : 0
Total : 73
13291 membres inscrits

Montréal: 1er mars 22:52:55
Paris: 2 mars 04:52:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Comment j'ai vécu 20 ans sous la domination vaudou (2) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011 à 17:40
  Publié: 17 août 2008 à 13:52 Citer vertical_align_bottom


Chapitre 2

Durant les 20 ans qui ont suivi cet histoire, j’ai accumulé toutes sortes d épreuves et il faut reconnaître que j’ai eu assez peu de chance. Je me suis remise avec l’homme avec qui j’étais partie en Jamaïque, nous avons vécu 7 ans de relation tumultueuse et destructrice, avons eu un enfant, puis nous nous sommes séparés violemment. Après j’ai eu un accident de voiture assez grave puis un an plus tard le visage brûlé dans l’explosion d’une gazinière (qui remarchait normalement une fois l’explosion passée)…. .J’ai perdu mon travail, raté un concours d’un cheveu alors que j’étais sortie la première au concours d’entrée. Quelques années plus tard c’est mon fils qui est devenu soudainement violent avec moi !
A chaque galère je me prenais une claque mais je ne me laisse pas facilement abattre alors je me disais : « bon c’est une autre épreuve mais la vie va bien finir par me sourire un jour ».
Et puis mon père est décédé et c’était la première fois que j’avais de l’argent, alors je me suis dit qu’avec mon héritage, j’allais essayer de faire quelque chose de ma vie et j’ai décidé de créer mon entreprise. Je me suis intéressée à des franchises et je suis tombée dans le plus grand piège qui allait aussi m’ouvrir les yeux. J’ai choisi une franchise dans le monde de la beauté, un concept qui nécessitait 2 salariées. J’ai rencontré un promoteur véreux qui a réussi à me convaincre que son local était le bon (il a juste caché qu’il n’arrivait pas à louer depuis 3 ans et que sans être loin du centre, on ne capterai jamais la clientèle du centre ville dont j’avais besoin, mais je n’étais pas de la région alors c’était facile). Une intermédiaire m’a présenté une jeune femme à qui on aurait donné le bon Dieu sans confession, je l’ai embauchée et elle est devenue ma responsable de magasin. J’ai ainsi monté un projet de 100 000 € et j’ai tenu cette entreprise à perte une année durant en faisant le plus de sacrifices possibles pour permettre son envol mais il n’a rien eu à faire et pendant un an, il est arrivé plein de choses bizarres.
Tout le matériel neuf est tombé en panne à la suite l’un de l’autre et quand les réparateurs se déplaçaient, les appareils fonctionnaient normalement. Cela s’est produit pour la sonorisation de l’institut, la musique marchait bien et d’un seul coup la vitesse de lecture s’emballait, ils ont changé 3 fois de suite la lentille de lecture et à chaque fois cela recommençait, ils ont fini par envoyer un technicien pour vérifier l’installation électrique mais tout était normal et le pire était que lorsqu’ils venaient la musique marchait normalement pendant des heures durant.
Puis ce fut le système informatique (un jour c’était l’imprimante, le lendemain le logiciel) et enfin la climatisation qui s’emballait ou s’inversait La chambre des métiers m’avait immatriculé 2 fois, alors je recevais toutes les charges en double, l’EDF ne pouvait pas lire mon compteur, mes courriers se perdaient, etc…Il y a des jours où je devenais folle de rage. Un jour une de mes employées m’a dit : « Madame, vous devriez porter une patte de lapin dans votre sac. « Je l’ai regardée en souriant mais au fond de moi, je pensais la même chose.
Je voulais encore croire à ma réussite possible alors j’espérais et comme dans cette ville il y a une magnifique cathédrale où j’aimai me rendre, je me suis mise à fréquenter des fins de messes. Je ne suis pas vraiment pratiquante mais il m’arrivait de mettre des cierges et de faire une prière. Un jour j’ai décidé d’aller communier. Je crois que cela faisait plus de 25 ans que cela ne m’était pas arrivée. J’ai pris la file au centre de l’église, le prêtre donnait les hosties en disant « Amen » mais sans relever la tête. Je me souviens que juste avant d’arriver à lui, il a levé la tête comme si quelque chose l’avait interpellé et il m’a dévisagée et il a eu un mouvement d’hésitation mais il m’a tendu l’hostie en me disant « Amen ». Je me suis demandée pourquoi il avait levé les yeux ainsi et seulement sur moi mais je me suis dit que je devenais parano !
Je n’ai plus pensé à cette histoire jusqu’au jour où j’étais dans mon magasin et je regardais par la porte quand j’ai vu un jeune homme arriver par la rue en face, il est arrivé sur la place, a regardé dans ma direction mais il ne pouvait pas me voir car j’étais dans le contre jour et d’un seul coup, il s’est signé, a baissé la tête et a accéléré le pas. Je me suis dit, c’est bizarre, on aurait dit qu’il a vu le diable ! Ce jour là, j’ai repensé au prêtre et j’ai commencé à me dire qu’il y avait vraiment quelque chose qui ne tournait pas rond.

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Au Nom de la Rose


Une fleur de sang, pour tous les maux de la Terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1651 commentaires
Membre depuis
21 décembre 2004
Dernière connexion
10 déc 2022 à 16:56
  Publié: 17 août 2008 à 14:08 Citer vertical_align_bottom

J'ai hâte à la suite !

  La culture et la science ne nous aident pas à aimer.
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 déc 2015 à 11:31
  Publié: 17 août 2008 à 15:33 Citer vertical_align_bottom

J'attends la suite avec impatience...
J'ignore si cette histoire est vraie ou n'est que pure fiction mais cela fait froid dans le dos....
Ahténéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011 à 17:40
  Publié: 17 août 2008 à 15:57 Citer vertical_align_bottom

cette histoire m'a poursuivie et oui pour mon malheur elle a été vraie ! J'ai seulement mis des années à comprendre ce qui m'était arrivée et aujourd'hui des fois je me demande pourquoi et comment je m'en suis sortie. Je ne suis pas spécialement croyante mais depuis un certain temps, je mets des petites bougies à la cathédrale et dans diverses églises et je me trouve chanceuse d'être là à vous raconter mon histoire car j'ai failli me suicider mais la vie m'a renvoyée sur terre

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
celiwen

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
101 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2008
Dernière connexion
17 avr 2016 à 16:37
  Publié: 17 août 2008 à 17:19 Citer vertical_align_bottom

la vie est une belle chose mais avec tout ce que tu as vécu la belle chose c'est que tu sois encore la pour nous faire partager ton histoire
j'espère sincèrement que tout va mieux pour toi
et je suis également pressée de lire la suite

 
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011 à 17:40
  Publié: 18 août 2008 à 08:39 Citer vertical_align_bottom

Merci Celiwen
La suite et fin sera pour la semaine prochaine et tu vas voir que je suis contente d'être là aujourd'hui et d'avoir rencontré une certaine personne car sans elle, je crois que j'aurai perdu vraiment les pieds et la vie aussi

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1460
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0151] secondes.
 © 2000 - 2024 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.