Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 83
Invisible : 0
Total : 84
· Avraham
13216 membres inscrits

Montréal: 29 nov 02:45:31
Paris: 29 nov 08:45:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2013 (semaine 6) : "Et si" :: À un fil... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 19 août 2013 à 10:07
Modifié:  27 avr 2017 à 11:29 par Rimevasion
Citer vertical_align_bottom

On arrive, on recule, on lutte avec effort ...
Puis, le vaste et profond silence de la mort !

Victor hugo, les contemplations




TA VIE contre le TEMPS



Et si la vie ne tenait pas qu'à un fil...
et si j'avais encore le temps de nous souvenir à deux,
et si je pouvais remonter ta vie qui se défile,
lorsque vous étiez ensemble, unis, heureux...

Et si tout ne tombait pas en poussières...
et si l'on pouvait renier notre réalité,
et si le ciel m'écoutait, je lancerais des prières,
pour qu'ensemble nous finissions un bel été...

Et si j'avais encore des années pour te voir...
et si tu voyais nos chemins se construire,
et si le jour ne s'éteignait pas pour le noir,
je resterais près de toi des nuits à te sourire...

Et si l'on avait la chance de te garder...
et si tu n'étais pas prévu pour le paradis,
et si un ange ne t'emportait pas pour l'éternité,
je pourrais encore vivre avec toi un bout de vie...

Et si les horloges pouvaient à présent s'arrêter...
et si le soleil sur toi toujours t'embellir,
et si les sirènes de l'amour en même temps sonner,
pour qu'ensemble nous puissions encore vieillir...

Et si ta vie ne tenait pas qu'à un fil...
et si la maladie ne devait pas t'emporter,
et si quand je tiens ta main qui se faufile,
j'avais la force tous les jours de dire que je t'aimais...

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17553 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 19 août 2013 à 10:32 Citer vertical_align_bottom

et si ce magnifique poème n'en finissait pas?
en le lisant on espère que ça durera une éternité j'ai trop aimé ma lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
702 poèmes Liste
28399 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 19 août 2013 à 10:40 Citer vertical_align_bottom

Et si tant de belles choses pouvait encore combler ta vie, tes espérances, j'en serais la première ravie, une touchante lecture, j'ai pleinement appréciée
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
546 poèmes Liste
11184 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 19 août 2013 à 14:10 Citer vertical_align_bottom

Comme le dit, tes mots sont touchants. J'aime en particulier la 3ème strophe. La fin quant à elle est moins optimiste néanmoins réaliste certainement.
Catherine

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 21 août 2013 à 15:29 Citer vertical_align_bottom

Merci a vous trois de ces commentaires qui on une note de "soutien" que je prends volontier...
et si l'on pouvait refaire l'histoire ou bien tout juste reecrire la fin... si je prenais ma plume en cette autre occasion et gommer mes lettres pour ecrire nos instants de joie , tes plaisirs... et si je remonter le temps 2 mois en arriere ou tu etait encore ma grand mere........
RIMEVASION

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
6124 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 22 août 2013 à 03:10 Citer vertical_align_bottom

Et si...
Oui mais la vie ça se joue en direct, il n'y a guère moyen de répéter avant.
Comme l'écrivait Aragon il n'y a pas d'amour heureux :
"Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos cœurs à l'unisson
Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson"

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17043 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 22 août 2013 à 11:46 Citer vertical_align_bottom

bonjour...

j'ai lu ton poème puis les commentaires qui m'ont permis de mieux comprendre la force et la tristesse qui sont dans ces mots...je m'y retrouve d'ailleurs un peu, en repensant au décès de ma grand mère il y a plusieurs années de ça...c'est sans doute pour ça que je suis très touché, et que j'y vois beaucoup de choses...je pense que je vais le relire, et je te transmets ma compassion dans ces moments difficiles.
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 9 sept 2013 à 07:10 Citer vertical_align_bottom

ALLANA ..... Merci pour ce joli et doux commentaire qui me laisse des frissons la perte d un etre cher est universelle comme la douleur que l on ressent ...

merci PYC pour ton soutien moral , comme je le disai precedement il est bien une chose que nous connaissons tous et qui nous rallie sur le theme de la mort de la maladie du depart autant de pleurs que tous les cœurs connaissent

LACASE;......"LE TEMPS D APPRENDRE A VIVRE IL EST DEJA TROP TARD" c'est une belle phrase dure et forte de sens que je ressent deux cent pour cent la vie passe vite et la perte nous le fait malheureusement comprendre.

eN HOMMAGE A MY grany? forte et combattante dans les derniers jours de sa maladie, puisse le temps nous tenir encore pres de toi quelques jours quelques semaines, voir ton regard ou s 'agraine les souvenirs ........

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1615
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0288] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.