Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 13
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 06:28:48
Paris: 29 juin 12:28:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Des pas… Hors d’hiver. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 13 déc 2008 à 05:28 Citer vertical_align_bottom



Une goutte d’ennui, un zeste de paresse…
Je contemple l’instant les yeux rivés au ciel,
Ses nuages trop blancs - Car est-ce de l’ivresse ? -
Je regarde le bleu de son vide essentiel.

Un air de paradis, une aile de mésange
Sur le souffle ravi par ce tendre ballet,
Tant que l’astre citron ne devient pas orange !
Je reste là, perché, sur le toit du chalet…

Voir l’amour à zéro perler ses doux flocons
Sur la plaine blanchie aux brumes carcérales
Où l’horizon borné de ses contours abscons
Teinte de tout son gris le sommet de mes râles.

Le degré des iris change ma pluie en neige
Pour un chagrin moins lourd ; un solstice annoncé
Où le destin du jour entonne un autre arpège,
Que l’océan revêt un rivage poncé.

Une goutte d’envie un zeste d’espérance
Et des cendres du toi sur un pont de cristal,
Réchauffer la saison d’un printemps d’élégance
Pour joindre mon chemin parfumé de santal.

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 13 déc 2008 à 05:53 Citer vertical_align_bottom

Monsieur sait se faire attendre.

(Mais je suis contente qu'il revienne de temps en temps nous livrer ses petites perles )

"Tant que l’astre citron ne devient pas orange !"
J'ai du mal avec celui-là.

Hors d'hiver, hors d'hiver... Pas tant que ça finalement. Avant d'en sortir, ils y vont, ces pas - moi je suis le mouvement.

(J'avais envie de dire hors d'œuvre, mais ça n'allait pas... c'est loin d'en être hors... Je vais me faire une raison, pas de jeux de mots minables ici.)

Merci, surtout.

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 13 déc 2008 à 10:03 Citer vertical_align_bottom

Houlà on dirait un pèlerinage...
D'en haut on voit bien mieux tu sais ?

(j'ai pas assez dormi, j'ai vu le mot 'chat' à plusieurs reprises )

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 13 déc 2008 à 13:16 Citer vertical_align_bottom

Lol ! C’est surtout que je dispose de moins de temps et que ma muse est gelée !!!

Tu « es » le mouvement car toi tu vis automne… Donc précèdes l’hiver.
Mais je préfère l’été… !

« Hors d’hiver » car le son est proche « d’ordinaire » … Et qu’on y est (en hiver)… Et que l’histoire est ordinaire… Et que j’aimerais bien ne plus l’être !!!
(Les deux !)
Merci
--
Si j’ai bien compris le sens de pèlerinage et surtout le « houlà » qui l’accompagne, sachant de plus que ma religion c’est l’amour : un ou deux mots peuvent effectivement rendre confuses les pensées de personnes proches… (Et perspicaces comme toi) mais ils sont fortuits, assurément

Oui. Surtout en fermant les yeux !

Lol ! C’est bien.
En plus, j’ai longtemps hésiter à faire le mauvais jeu de mot : « chat laid » au vers contenant « des cendres du toi ». Comme quoi !
Merci


 
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 13 déc 2008 à 13:47 Citer vertical_align_bottom

J'adore le santal et j'aime tes mots, et ton histoire n'est en rien ordinaire

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 14 déc 2008 à 03:57 Citer vertical_align_bottom

J'y devine comme une attente active parce qu'en te lisant ça bouge ça bouge dans tous les sens , pour moi tes vers sont la perfection mais tu le sais deja , j'ai bien aimé en particulier ce vers là :

"Et des cendres du toi sur un pont de cristal,"

Mystic

 
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 14 déc 2008 à 06:12 Citer vertical_align_bottom

Merci Fransua. Moi aussi j’aime le santal…
Sur mon sentier.
On se construit tous, en nous, des petits nids douillets, à l’abri des conditions extérieures, où l’on aime se lover…

C’est gentil l’Insoumise, merci
Ton passage pourtant, est un exemple que je devrais suivre bien plus souvent…

Le plus grave serait d’en choir Inegale_(ment)… Mais, doit-on faire du rase-mottes par crainte de se faire mal en tombant ?
Enfin ! En bon idéaliste « L’on ferait de cet enfer un nouveau paradis » (N-F)
Oui oui, il n’y a pas que les bonnes choses qui ont une fin, les mauvaises aussi
Merci

C’est gentil Mystic (et bien trop), et je compte bien apprendre encor… Juste pour : « Toucher l’Instant » (G-C-M)
J’ai hésité longtemps entre « du » et « de »… Mais avec « de » l’on ne voyait plus le « toit »
Merci beaucoup.

 
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 15 déc 2008 à 04:41 Citer vertical_align_bottom


De bien belles images. J'ai aimé.

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 22 déc 2008 à 13:23 Citer vertical_align_bottom

Votre présence est très appréciée Athénéa et Dominique
Merci

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19416 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 14 jan 2009 à 13:18 Citer vertical_align_bottom

Givre perlant.
C'est presque triste je trouve, mais toujours beau oui

Bisous
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 8 févr 2009 à 07:30 Citer vertical_align_bottom

Oui oui c'est triste,
cependant l'espoir n'est pas loin !
Merci Vinie

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19416 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 21 mars 2010 à 19:24 Citer vertical_align_bottom

J'y repasse et c'est toujours aussi givrant. Mais le printemps est là ....

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1565
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0316] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.