Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 368
Invisible : 0
Total : 372
· Chevalier Liqueur · Sims. · Avraham · Colin Escot
13388 membres inscrits

Montréal: 7 déc 14:12:16
Paris: 7 déc 20:12:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Le coin de la technique : Les mots autrement :: Les courants littéraires: 1 le moyen âge Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6657 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 16 avr 2006 à 09:19
Modifié:  22 sept 2011 à 12:56 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

J’inaugure ici une série que j’ai intitulée, les courants littéraires, il s’agit d’un résumé très bref des principaux courant littéraires du moyen âge à nos jours, qui fera mention non seulement des principaux courants mais également des auteurs et des œuvres majeurs appartenant à ces différent courants, je commence donc par le moyen âge.

LES COURANTS LITTÉRAIRES : LE MOYEN ÂGE.

A partir de l’effondrement de l’Empire romain, au cinquième siècle , le latin parlé subit des altérations rapides,on le nome le bas latin, le latin académique lui demeure la langue officielle de l’église, de l’enseignement et de tout document écrit.
En l’espace de deux siècles la langue parlée va beaucoup évoluer s’éloignant de plus en plus du latin académique.
En 813 le concile de Tours invite les prêtres à prêcher en langue vulgaire, le Gaulois.

Trois courants principaux :
La littérature épique.
La littérature courtoise.
La littérature populaire.

LA LITTÉRATURE ÉPIQUE.

La chanson de geste :
Les chansons de gestes sont écrites en langue Romane et transmises oralement par les jongleurs, poètes de langue d’oïl.
Il s’agit de poèmes narratifs chantés qui célèbrent les exploits guerriers des héros des temps passés, on distingue trois cycles : celui de Charlemagne, celui de Guillaume et celui des barons révoltés.
Le thème majeur est la lutte des représentants du bien (les chevaliers chrétiens) contre les forces du mal (les païens qui doivent mourir ou se convertir).
Tout le monde connaît la chanson de Roland qui conte le retour de Charlemagne victorieux après une expédition militaire de sept années en Espagne.

LA LITTÉRATURE COURTOISE.

La « fin’amor », qui signifie l’amour parfait et délicat, constitue le noyau central de la « courtoisie », c’est un art de vivre fondé sur la politesse, le raffinement, la générosité et la loyauté.
Liée à la vie de cour autour des grands seigneurs, la courtoisie est exaltée par les troubadours en langue d’oc et par les trouvères en langue d’oïl.

Le roman courtois :
Les plus connus sont Tristan et Iseut, le roman de la rose.
La poésie courtoise :
Elle est incarnée par Marie de France et par Rutebeuf, Marie de France fut la première femme écrivain en langue vulgaire.

LA LITTÉRATURE POPULAIRE.

Loin des épopées héroïques et des raffinements chevaleresques, il existe aussi une littérature populaire, lyrique ou satirique, religieuse ou profane.

Le roman satirique :
Le roman de renard est une parodie de la chanson de geste épique et du roman courtois qui contient de violentes attaques contre les autorités politiques et religieuses.
Les fabliaux sont de brefs contes dont la grossièreté produit un effet comique, les personnages types sont le moine paillard, la jolie femme qui cocufie son vieux mari, le paysan rusé qui triomphe du chevalier ou du prêtre stupide.
Un des plus connus est Aucassin et Nicolette.

Le théâtre comique :
Le jeu de la feuillée (Adam de la Halle, vers 1276) est la première pièce de théâtre d’inspiration entièrement profane.
On peut citer encore, La farce de maître Pathelin (anonyme, vers 1465), La farce du cuvier (anonyme, vers 1450).

Le théâtre religieux :
Le théâtre religieux est très populaire au moyen âge sortant fréquemment des monastères pour se jouer dans la rue.
On distingue :
Le « jeu », dramatisation des principaux épisodes de la Bible, (le jeu d’Adam, anonyme vers 1160).
Le « miracle », dérive du jeu mais qui célèbre la vie des saints, (le miracle de Théophile, 1262 du jongleur Rutebeuf).
Le « mystère », très en vogue à la fin du moyen âge, il évoque la vie et la passion du Christ, (Le mystère de la passion, vers 1450, d’Arnoul Gréban, qui compte 35 000 vers).

La poésie :
La poésie lyrique des troubadours et des trouvères décline à partir du 12ème siècle, elle cède la place aux « dits », des poésies didactiques ou morales qui abordent tous les sujets.
Parallèlement se développe une nouvelle poésie lyrique, qui parle de l’individu et de l’angoisse qu’il éprouve devant les mutations de la société, (La complainte de Rutebeuf, vers 1261, qui conte la longue liste des malheurs subis par Rutebeuf).
On peut encore citer :
Charles d’Orléans, « prince poète » qui renonce aux luttes politiques pour s’adonner à la poésie dont il renouvelle le lyrisme amoureux (ballades, rondeaux).
François Villon, ancien voleur et assassin qui écrit des poésies lyriques empreintes de compassion pour les pauvres. En révolte conte la société et l’ordre établi, très loin de la thématique courtoise, il est hanté par le temps qui passe, la détresse et la faiblesse humaine, (ballade des pendus, ballade des dames du temps jadis,1462, le testament).






  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5040 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 16 avr 2006 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

merci pour ce passage en revue de qualité Patrick, tu mets
à l'honneur des courants qui restent parfois à tort dans
l'ombre

c'est qu'elle commence vraiment à prendre corps et âme
cette section, grâce à vous

Hyperion, héhé oui je connais, c'est un des mes livres de chevet

amitiés,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
6 mars
  Publié: 17 avr 2006 à 17:26 Citer     Aller en bas de page


Yep, un exposé très intéressant.

Vraiment une bonne idée d'avoir créé cette rubrique...

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 18 avr 2006 à 15:35 Citer     Aller en bas de page

Super initiative Patrick !
Merci pour le p'tit cours !

J'ai un petit livret chez moi sur le Moyen-Âge, petit extrait :

Les lois de l'Amour

1. Tu rejetteras l'avarice comme la peste et tu t'efforceras à son contraire.

2. Tu respecteras toi-même la chasteté pour l'amour de ta bien-aimée.

3. Tu ne tenteras pas, en connaissance de cause, de briser un autre amour.

4.Tu ne choisiras pas pour bien-aimée celle que tu ne pourrais pas épouser sans honte.

5. Tu éviteras soigneusement toute forme de fausseté.

6. Ne permets pas que ton amour soit connu de tous.

7. Obéissant en toutes choses aux désirs des dames, tu t'efforceras toujours de te mettre au service de l'amour.

8. Donnant et recevant les réconforts de l'amour, tu montreras de la modération.

9. Tu ne parleras pas mal.

10. Tu ne trahiras jamais les affaires de coeur.

11. Tu seras poli et courtois en tout.

12. En exerçant les réconforts de l'amour, tu n'excéderas pas les désirs de ta bien-aimée.

Fin du XIIe siècle
Andreas Capellenus : L'Art de l'amour courtois

Ca rigolait pas à l'époque !

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5040 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 25 avr 2006 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

un peu austère tout ca ... en faisant le tri on pourrait garder les 6, 9, 10 j'aime bien l'expression "les réconforts de l'amour" si c pas joli ca

  La musique danse, la poésie chante
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 25 avr 2006 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Oh ben je pensais que les 2 et 8 te conviendraient aussi
3 sur 10 c'est déjà pas mal ! Héhé ça fait qu'il te reste 7 péchés capiteux !

 
betty-kristy


Si la vie m'a appris quelque chose , c'est qu'il faut aimer pour vivre et vivre pour aimer ,hors l'A
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
21 avril 2006
Dernière connexion
1er mars 2011
  Publié: 27 juil 2006 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Moi, je prends les 3 et 5 en sus.Pourquoi se priver ?
Merci Patrick pour cet intéressant résumé que je vais relire pour tenter de le garder en mémoire. Je vais aller prendre connaissance des écrits que tu nommes .
Heureuse que cette rubrique existe
Marie

  Betty-Kristy
Melvaya


Céruléen
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
187 commentaires
Membre depuis
16 septembre 2006
Dernière connexion
26 décembre 2007
  Publié: 30 juin 2007 à 11:43 Citer     Aller en bas de page

dire que c'est grâce à cet article que j'ai découvert LPDP...un an après, je te remercie encore! ca m'a bien aidé pour ma dissert'!
aha!
amicalement,
mel

  (la statue de marbre m'a souri dans la cour.)
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 8 jan 2008 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Une très sage initiative

J'aime beaucoup

Poétiquement

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 8 jan 2008 à 09:43 Citer     Aller en bas de page


Merci Patrick intéressant exposé qui m'a beaucoup apporté...

Mes amitiés...

Yvon

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 13479
Réponses: 9

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0246] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.