Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 9
Invisible : 1
Total : 11
· Melchior DEMEST
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 06:53:07
Paris: 29 juin 12:53:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: De père en fils… Je perds vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 22 oct 2008 à 13:52 Citer vertical_align_bottom



Un sourire un jardin et le soleil décide
De sortir de sa peau pour arroser l’endroit
De ses rais lentement il envahit le vide
Dessine des contours de son toucher adroit

Il met le feu au sombre à l’humide la bruine
Ravive la feue joie oubliée au lit vert
Quand un défunt printemps vit mon bien-être en ruine
Sans même me laisser un brandon pour l’hiver

C’est long la vie sans toi le bonheur est avare
Le soir reprend toujours ce que donne le jour
Son train-train quotidien me nuit, sans crier gare
J’attendais des matins simples comme bonjour

Je sais au fond de moi que le temps suit son cours
Que l’hirondeau grandi pour l’avenir s’envole
Que dans son sac « ado » j’ai mis tout mon amour
Qu’un père tel que nous n’est pérenne boussole
~
Va vers le bleu promis ! Et qu’Éole t’escorte !
User tes ailes d’ange aux nuées de tes choix
Affiner tes avis tes rêves en cohorte
Je serais ton coussin si par malheur tu chois.

Le 22/10/08

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19416 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 22 oct 2008 à 13:54 Citer vertical_align_bottom

un joli message , il doit etre sacrément fier..... merci encore

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 22 oct 2008 à 14:49 Citer vertical_align_bottom

Il part avec un superbe bagage...

 
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 22 oct 2008 à 16:44 Citer vertical_align_bottom


Oooh ! Quelle superbe déclaration d'amour paternel !(sur fond d'un peu de tristesse, non ?) ! Avec une magnifique image finale...




(juste pas compris la présence du "nous" (de majesté ? ) dans 'qu'un père tel que nous...')

Amitiés,
Roseds

  Nul n'est une île...
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 23 oct 2008 à 04:59 Citer vertical_align_bottom

C’est gentil Vinie
Je ne sais pas…
C’est moi

J’aime beaucoup ton paradoxe Flâneuse, qu’il en soit ainsi !
Merci

« Quand on n’a que l’amour…. »
Merci Eliawe

Merci Re-création1…
Un enfant qui vole de ses propres ailes c’est toujours émouvant…

Bien sûr, c’est un peu triste Roseds,
Mais chuuut… !
Il ne faut pas lui mettre la pression…
Merci
Mon père est aussi présent dans ce texte, c’est le pourquoi du « nous »



 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
6117 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
20 février
  Publié: 23 oct 2008 à 15:30 Citer vertical_align_bottom

Beau message, la route est longue mais il part avec des provisions d'amour.
Bravo magnifique texte.
Amicalement
L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 24 oct 2008 à 13:20 Citer vertical_align_bottom

Oui, L’oncle, l’amour est un mets intarissable ( n’en déplaise à Coluche )
Merci.

L’important c’est ta présence L’insoumise
merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1086
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0247] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.