Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 49
Invisible : 0
Total : 50
· zouzou31
13206 membres inscrits

Montréal: 6 oct 02:54:42
Paris: 6 oct 08:54:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (juin 2013) : "Ailleurs" – duos improbables :: La clé des songes ... {heak1925 & Rimeva} vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 13 juin 2013 à 10:03
Modifié:  28 avr 2017 à 06:40 par Rimevasion
Citer vertical_align_bottom

"Sors du nuage, ombre charmante. O fantôme, laisse-toi voir "! Les contemplations. Victor Hugo


La clé des songes…


Aussi loin que l'idée se promène,
l'esprit, au présent, suit, sans peine,
à travers des yeux, d'éclats irisés,
des chemins d'amour et de liberté...

Surmenée, au temps qui se dissout
où mes mots s'abandonnent, lassés de tout,
transportée, loin du malheur qui m'enlace -
ne plus être prisonnière d'une telle carapace...


Je cherche une porte à ouvrir, enfin,
le parfum d'un ailleurs qui te ressemblera,
comme une fleur et je tremble déjà
de ne rien savoir, d'avoir à deviner
ce qu'il me reste à vivre, sans compter...


Je t'attends ici, enveloppée de douceur,
m'entends-tu ? Déliant tes craintes et peurs,
dans un cotonneux jardin de milles délices,
monde intemporel, sans rouge supplice,
où la vie est devenue couleur carmin...


Je n'attends que la voix, au futur,
du réconfort, qui cicatrise les blessures -
Avec la patience, au bras de la sagesse,
je viendrais te rejoindre - Alors, je laisse
derrière moi, dormir le doute et l'incertain…


Je reçois les ondes de ton monde qui se perd,
comme un gouffre béant, un faux repaire,
mon appel ne doit pas être assez réel
l'ailleurs est bien plus beau et fait briller mes ailes,
là où se séparent nos frontières, je perçois une main...


Dans mon errance, insupportable cécité,
je tends les bras pour atteindre ton coeur,
je suis sans force, sans pouvoir te toucher,
saisir ta main, me retrouver ailleurs -
Mais qu'il me tarde, ce rendez-vous à deux…


Et j’effleure, doux contact, les liens qui se dénouent.
Quand enfin je parviens et quand toi tu te résous,
L’ailleurs nous offrira ses peintures boréales,
je te laisse si tu le veut me suivre vers l’idéal.


Tu as brisé tes chaines, fait du rêve une liberté,
écouté mon cœur qui ne faisait que de t’appeler,
j’ai tant chanté de louanges et crié mes aubades,
que nos mains se sont scellées en cette belle croisade.

En traversant l'espace et le temps qu'on dit vain,
j'ai trouvé ce trésor, juste au creux de ta main,
la clé qui nous endort et nous emmène ailleurs -
et que nos deux regards s'illuminent de bonheur....



* * heak1925 & Rimevasion **

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17507 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 octobre
  Publié: 13 juin 2013 à 11:24 Citer vertical_align_bottom

cette AILLEURS et sûrement magnifique
exposées par 2 plumes merveilleuse
c est un plaisir toujours renouvelée

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 14 juin 2013 à 08:51
Modifié:  14 juin 2013 à 10:48 par Rimevasion
Citer vertical_align_bottom

un grand merci de notre part à tous les deux , c 'est toujours un plaisir de voir l'interet que tu portes à nos écrits,
Ce duo avec hubix a éte enrichissant et plaisant , quand deux univers se rencontrent ..
mes amitiés

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 14 juin 2013 à 18:43 Citer vertical_align_bottom

Rimevasion & heak1925

Une belle harmonie de plumes qui magnifie l'Amour dans cette envolée poétique et j'aime beaucoup le titre
Bien cordialement, L'Architecte

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
6124 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 15 juin 2013 à 16:36 Citer vertical_align_bottom

Est ce la forme de la clé que calligraphie le poème ?
J'ai aimé ces appels et leurs réponses.
Un beau duo merci à vous deux

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021
  Publié: 20 juin 2013 à 08:17
Modifié:  20 juin 2013 à 08:50 par ballandine
Citer vertical_align_bottom





Le coeur et l'âme de Rimevasion
se sont blottis ...au creux des mots de heak1925
en tout confort d'un paradis d'amour à trouver...

C'est encore plus beau
quand l'harmonie se crée sans dénier les personnalités...

Très réussi ! Un dialogue de toute beauté !

et à vous deux

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 26 juil 2013 à 11:55 Citer vertical_align_bottom

ballandine .......... "C'est encore plus beau
quand l'harmonie se crée sans dénier les personnalités..." mrice c'est le plus beau des compliments pour un duo !
lacase .................... une clef ? la clef du paradis oui de l'ailleurs que l'on cherche tous , la porte du silence et le bonheur serein est ce bloqué ? chasam ouvre TOI !
merci lacase de ce passage
l'architecte.......... tu as bien batti ton commentaire pour nous donner assez de ciment pour être combler par tes jolis mots.


MERCI A VOUS TROIS

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 23 oct 2013 à 05:56 Citer vertical_align_bottom

La disposition des vers, enfin des quatrains, est-elle une matérialisation de cet ailleurs que vous avez construit ensemble ? Pour un duo improbable, vous vous êtes bien trouvés, je trouve. Ce jardin, je reviendrai m'y perdre, je pense... .

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1612
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0305] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.