Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 351
Invisible : 0
Total : 356
· Lou Malou · valise · Avraham · Guid'Ô · Matavie
13391 membres inscrits

Montréal: 8 déc 02:07:05
Paris: 8 déc 08:07:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Blues marine... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 21 sept 2007 à 05:37
Modifié:  22 août 2009 à 19:43 par (...)
Citer     Aller en bas de page


Je voudrais dans un lac, où l’onde étend son or
M’immerger au profond pour tirer les pépites
De riches destinées lovées dans son décor
Quand le mien se noircit des souffres sélénites

Sous sa nappe blondie, là où l’eau se repose
-Telle étale la mer aux jours d’apaisement-
Il y aurait le pont d’un navire en dépose
Dont la bastingue à nu soutiendrait mon tourment

Je m’y alanguirais, pansant mon souvenir
Ou pour le lui enfouir, auprès de l’algue verte
Qui sait si un matin un chercheur à venir
Oserait renflouer sa pâle découverte ?

Le monde est ainsi fait de trésors ignorés
Qui sombrent sous les flots, oubliés de l’orage
Certains gardent leur vif, d’autres décolorés
Ne remontent jamais du fracas d’un naufrage !


© AD


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
TiTe FuRaX


La pauvreté fait les voleurs comme l'amour les poètes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
1265 commentaires
Membre depuis
21 mai 2006
Dernière connexion
8 octobre 2009
  Publié: 21 sept 2007 à 06:27 Citer     Aller en bas de page

quel écrit!!!
tes mots sont vraiment très beau !!
j'aime beaucoup!

  TiTe fUrAx
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars 2018
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 21 sept 2007 à 06:44
Modifié:  21 sept 2007 à 06:45 par Ben Htv
Citer     Aller en bas de page

Les trésors sont tes mots qui s'enfouissent au creux des vagues.
Les chercheurs trouvent lorsque leurs regards s'inonde de mille éclats aux travers d'émotions.

J'aime ce poème, oh oui j'aime sa délicate écriture affectée dont tu as le secret!


 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
25 octobre 2020
  Publié: 21 sept 2007 à 06:44
Modifié:  21 sept 2007 à 06:45 par Ben Htv
Citer     Aller en bas de page

Les trésors sont tes mots qui s'enfouissent au creux des vagues.
Les chercheurs trouvent lorsque leurs regards s'inonde de mille éclats aux travers d'émotions.

J'aime ce poème, oh oui j'aime sa délicate écriture affectée dont tu as le secret!


  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 21 sept 2007 à 08:50 Citer     Aller en bas de page

Qu'est-ce que je pourrais bien dire d'intelligent devant l'écriture d'un tel poème ! Tout en finesse, la dernière strophe me touche particulièrement.......

Le monde est ainsi fait de trésors ignorés
Qui sombrent sous les flots, oubliés de l’orage
Certains gardent leur vif, d’autres décolorés
Ne remontent jamais du fracas d’un naufrage !

Seulement te dire que j'ai grandement apprécié.

Merci.

Amitiés, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19149 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 21 sept 2007 à 09:52 Citer     Aller en bas de page

Pourtant ... certains trésors ne méritent ils pas parfois de demeurer enfouis ?

Les orages permettent aussi de noyer certaines barrières qu'on croyait résistantes ..

Bisous
Minette

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
MaximeB

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
422 commentaires
Membre depuis
30 mai 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 21 sept 2007 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

moi aussi j'ai adoré surtout la dernière strophe
Amicalement
Maxime

 
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 21 sept 2007 à 15:37 Citer     Aller en bas de page

Même aux tréfonds du plus sombre des abîmes, tes vers brilleraient jusqu'à illuminer la surface azurée des flots.

Bises.
Bertrand.

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 22 sept 2007 à 18:53
Modifié:  22 sept 2007 à 18:55 par Andjik
Citer     Aller en bas de page

Le monde est ainsi fait de trésors ignorés
Qui sombrent sous les flots, oubliés de l’orage
Certains gardent leur vif, d’autres décolorés
Ne remontent jamais du fracas d’un naufrage !


À ce moment où la vie me comble à mon tour, où je ressors la tête après m'être noyé tant de fois, à ce moment où l'air frais m'est offert à moindre coût, j'ai envie de croire que tous ces trésors qui restent enfouis après le naufrage sont faits pour être découverts tôt ou tard. Sinon il y a la vie de ces capitaines dont les navires ont coulé avec leurs coffrets qui sont eux-mêmes un trésor inestimable ! Vois-là mon hommage Ptitebulle : j'ai profondément foi qu'il y a aussi l'inspiration, ce souffle-là que l'on a distillé à tant généreusement ! C'est une de ces richesses-là qui ne s'enfouissent jamais !

J'ai aimé ma lecture !

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 22 sept 2007 à 22:14 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ambre, j'ai adorée ce poème qui reflète la réalité de ses trésors enfouis.merci pour ce beau partage de tes connaissances.un coup de coeur mérité.amitié.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
6315 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 24 sept 2007 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

Et voilà avec quelques allégories ou métaphores dont elle a le secret comment tite ambre nous emmene en bateau, d'accord l'élément marin est omniprésent mais le propos est tout autre et la dernière strophe le prouve
en fait je partage assez le point de vue de mon neveu!

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15614 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 26 sept 2007 à 07:34
Modifié:  26 sept 2007 à 07:35 par Alphonse BLAISE.
Citer     Aller en bas de page

Ambre, pour ce poème si délicatement écrit de cette façon inimitable qui est la tienne et qui me met les larmes aux yeux tant je ressens cette déchirure de la vie. Alex

 
Le_chat_mauve


Changer les rêves en projets...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 28 sept 2007 à 12:16
Modifié:  28 sept 2007 à 12:16 par Le_chat_mauve
Citer     Aller en bas de page

Très plaisante flottaison... entre deux eaux... C'est agréable de retrouver tes mots.

  LCM
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 2 avr 2008 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à vous tous .. d'être venus essuyer ce gros grain....

Laura, touchée.. vraiment.. merci..

Flore, merci pour ton regard brillant..

Et j'apprécie grandement ton passage Marie.. merci ...

Il est des orages qui détruisent beaucoup plus qu'il n'en faudrait (hélas).. Merci Vinie..

Nous ne devons pas parler des mêmes trésors Jacques.. Merci de ton passage...

Mon coeur a bien reçu Claire.. merci à toi.. (tellement)..

Mais il va oui, Thib... encore un peu.... merci...
Je t'embrasse...


C'est gentil à toi Maxime.. je te remercie....

Pouf Bertrand... ... Bisous pour toi et merci beaucoup...

Tu es bien téméraire Ibi... Merci de ton secours..

Andjik... tout ce qu'il y aurait à en dire est ailleurs... merci d'être là... J'ai repris un peu de ton souffle.. il m'a fait du bien...

C'est moi qui te remercie Nicole..

Merci de ton passage par ici monsieur rimarien...

Une vie parmi d'autres encore à vivre Alex...
Merci pour ton commentaire chaleureux..

Rien n'est vraiment insubmersible JB... l'âme vague toujours ... Merci beaucoup ....

Et je suis touchée de te voir sous ses flots-là petit chat mauve... merci à toi..

Maureen, nos mélancolies s'achoppent entre elles souvent... Merci...

Je te dois un magnifique merci Saphariel...


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 27 sept 2008 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Certains trésors méritent d'être restés enfouis, pour ne pas perdre la magie qu'ils dégagent ou leur existence même.. Qui sait si ils ne sont pas évanescents sous l'oeil humain?




(faudra vraiment taper le module "poèmes au hasard"...)

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
7 octobre 2020
  Publié: 3 oct 2008 à 10:13 Citer     Aller en bas de page

Je m'y sens chez moi... Peut-être le titre, peut-être ce rêve que tu m'offres... une cachette n'est pas toujours secrète, elle en demeure belle malgré tout...






T'embrasse...


Marine...

  Ava
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 6 oct 2008 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

Dominique, Justine, Lily.. je vous remercie...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4165
Réponses: 16
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ephemeraldream (Amour)
Auteur : Tharrek
Rêves de chimères (Autres)
Auteur : Epsilon Cygni
Accost'âge (duo Ptitebulle - Bestiole) (Collectifs)
Auteur : Bestiole
Les mots traîtres. (Tristes)
Auteur : Bestiole
Tes doux ans... (Amour)
Auteur : (...)
Territoires d'outre-amour (Amour)
Auteur : Amandarine
Hors... tographe... (Loufoques)
Auteur : (...)
L'enfant... (Autres)
Auteur : LE PASSANT
Dans les regrets du temps (Collectifs)
Auteur : Tendresse54
Peine ombre... (Tristes)
Auteur : (...)

 

 
Cette page a été générée en [0,0368] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.