Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 46
Invisible : 0
Total : 46
13654 membres inscrits

Montréal: 25 oct 21:55:19
Paris: 26 oct 03:55:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Oui, j'ose le dire ... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 3 :: Répondre
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 18 févr 2011 à 07:18
Modifié:  16 nov 2012 à 06:44 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Je pense que je ne suis pas le seul à le penser, et certains ne sont d’ailleurs plus là pour souligner mon propos, mais je trouve qu’il y a un gros coup de mou sur ce site depuis quelque temps.

Évidemment, je parle à la généralité et je remercie donc en introduisant ce post tous ceux qui essaient de faire bouger les choses par leurs idées, leur originalité, la pertinence de leurs remarques et pour les rares compositions qui valent le coup d’être lues, et qui d’ailleurs paradoxalement sont régulièrement loin d’être les plus commentées. Mais de plus en plus, ces coups de plumes sont noyés dans la masse. Il suffit, comme je viens récemment de le faire, de prendre une semaine de recul et revenir deux jours pour lire entièrement cet ensemble pour se rendre compte tout simplement de la réalité des choses.

Hélas, la grande majorité des textes se ressemblent tous et la richesse littéraire dans l’ensemble ne cesse de se dégrader.
Il existe toujours et encore et de plus en plus cette mauvaise maladie qui semble très contagieuse, de cette fraternité stupide et improductive de certains groupes d'auteurs qui doivent j'imagine super bien s'amuser à s'envoyer des mp à la con, à se dire qu’ils s’aiment alors que personne ne se connait vraiment et se servent de ce site comme une passerelle pour libérer un certain manque ou un certain exutoire, mais tout cela ne fait vraiment pas bander la littérature. Et je noterai que contrairement aux apparences, cette situation n’est pas pour favoriser l’échange entre poètes, car il y a bien longtemps que ceux-ci ne se sont pas rencontrés.

Personnellement j'en ai marre de lire des textes de merde sur l'amour (mon cul !), j’ai mal, je t’aime, je souffre, je crie, c’est beau un cœur qui bat, oui c’est super, je m’ennuie, et si j’écrivais un poème, tiens je t’aime, tu es mon emblème, tu es mon diadème, Ô tu colores mon cœur blême, je t’aime ; j’en ai marre de lire des haïkus minables composés en deux coups de dent, qui mangent tous à la même cantine, j’en ai marre de lire des soit disant poèmes qui se veulent super techniques et recherchés mais qui ne sont que des résultantes déplorables et qui ne veulent rien dire de moteurs de recherche informatisant des dictionnaire de synonyme et de rime, sans l’exposition de la moindre âme de son auteur et j’en ai surtout marre de voir gerber de la redondance en veux tu en voilà, sans compter les fautes innombrables de rythme et de syntaxe qui pullulent un peu partout à faire frémir la Poésie comme une Cosette qui va bientôt mourir de faim.

Et oui, un peu de travail et de relecture pour certains ne feraient pas de mal pour essayer de remonter le niveau de la médiocrité. Écrire n’est pas une course à l’échalote et pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas le comprendre, du genre à me raconter que tout est beau, qu’il en faut pour tout le monde etc …, voyez la poésie ou l’écriture en général comme un sport. Et bien il n’est pas possible de courir un cent mètres en 10 secondes au bout de quelques essais, voire même plusieurs centaines de courses, il faut travailler le physique, la technique, le feeling et le mental, bref il faut comme toute chose prendre de l’expérience pour aboutir à un quelconque résultat.
Tout est question de travail avec un brin de volonté et de prédisposition au départ.

D’autre part, l’ironie est profonde, il faut bien qu’un membre en parle, et je rigole en moi-même quand j’entrevois du coin de l’œil cette nouvelle mode de se faire misérablement publier (car tous ces soit disant maisons d’édition sur le net ne sont que des maisons d’illusion), et encore sur ce point, je ne dirais trop rien car il est vrai qu’il est gratifiant de posséder son œuvre achever et resplendir dans sa propre bibliothèque, mais je trouve parfaitement ridicule détaler sa semence et son soit disant nouveau statut de poète, comme des nouveaux messie vrp de mauvais vers bradés au kilo, sur un site de poésie amateur qui ne révèle rien ni personne tout en ne cessant de s’enfoncer dans la médiocrité de la langue.
Mes amis, que la vérité soit enfin dite, et sur ce point, je vous rassure de suite : personne sur ce site n’est un « poète professionnel », la plupart ne sont même pas des poètes amateurs, tout juste scribouilleurs de mots, et fut tant soit il qu’il en existerait un ou deux par hasard, « des poètes pros », ils viennent nous voir de temps en temps pour occuper leurs loisirs et ils savent rester discrets car ils n’ont pas besoin de ce site pour pouvoir vivre de leur plume. Un Poète est avant tout un homme qui respire la poésie et qui arrive à en vivre, en tout cas à en manger, car la littérature ne paye pas très bien de nos jours, et dans ce sens, cela m’étonnerait fort qu’il en existe beaucoup sur ce site, et si c’est le cas, et bien qu’ils me jettent à la gueule, leur première lourde pierre qu’ils puissent soulever sur leur chemin caillouteux.
Moi-même, qui me considère sans fausse modestie comme un des poètes les plus expérimentés de ce site, ne serait ce que pour le temps que j’y consacre depuis longtemps, l’interêt non dissimulé que j’y porte et les relations que je croise et que je connais dans ma vie, je ne suis pas Poète, tout juste éventuellement poète, parce que j’en ai tout simplement pas encore l’élan, au mieux, je serais aujourd'hui un écrivain à l’essai et en progrès, qui camoufle en son ventre un désir profond de vouloir le devenir, et ce n’est pas une publication de merde qui me fera changer d’avis. Alors que chacun reste à sa place et continue gentiment d’écrire, d’apprendre, de progresser, d’expérimenter, de chercher du style et des idées, et que chacun contribue, avec son travail et sa plume en exercice, à faire relever le niveau d’écriture de La Passion des Poèmes.

Vous m’avez tous compris, au-delà de l’expérience et du talent littéraire qui appartient à chacun de vouloir faire progresser, j’accuse donc la facilité, le manque d’ambition et d’originalité de la plupart des thèmes et des styles, ainsi que le défaut dangereux de ne pas savoir se remettre en question.

Et qu’on arrête de me dire que c’est pour favoriser l’ouverture de la poésie et pour la rendre accessible à tous. Cela ne suffit pas à expliquer ici la dégradation de l’écriture et il me parait évident que la plupart se complaisent de cette situation. Tous les anciens, enfin les rares qui sont encore là et qui ont connu les premières années de ce site, ne pourront que témoigner ce que j’ose écrire tout haut dans ce journal.

Nous surfons sur un océan plat et personne ne sait vraiment regarder ni le soleil ni la lune.

Pour conclure, parce que je ne serais pas ce petit branleur qui parle sans agir et réfléchir, à la question que certains me poseraient à raison de savoir pourquoi je suis encore inscrit, présent et actif sur ce site, je répondrais tout simplement : pour la principale et même raison que vous tous. Il n’existe pas à ma connaissance un site d’expression publique qui soit aussi pratique et agréable à l’œil en rassemblant autant de gens, et malgré tout ce que je viens de dénoncer, il y réside quelques talents, dont certains bien cachés, qui me procurent toujours du plaisir et de l’inspiration à la lecture de leurs écrits, et sans vouloir commencer à citer quelques noms, j’aimerais que ces poètes demeurent encore quelques temps en ce lieu de partage parce qu’ils sont à mes yeux les racines encore vivaces d’un arbre malade et qui fleurit de moins en moins chaque année.

En tout cas, si moi je me retire, à l'inverse d'une bonne vieille coutume lpdpienne, je ne vous préviendrais pas, mais vous saurez au moins pourquoi.

Sur ce, car la liberté d’expression n’enlève rien à la politesse, je vous prierai d’accepter tous, chers amis membres de LPDP, les salutations amicales et poétiques de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16146 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 18 févr 2011 à 07:35
Modifié:  18 févr 2011 à 07:37 par Guid'Ô
Citer     Aller en bas de page

Et bien voila une "mise au point" doublée d'un "coup de gueule" qui ne manquent pas d’aplomb....

ce site est une multitude...

faut-il être un Platini ou un Messi pour pouvoir s'éclater en jouant au foot ? Heureusement que non, sinon bien des choses constitueraient des cercles trop fermés de personnes à l'autosuffisance exacerbée, avec ou sans talent.

Peut-être il serait judicieux d'ouvri sur ce site "une école de poésie"....

Tu n'as pas tort, mais tu n'as pas tout à fait raison....même écrire mal, maladroitement, avec des imperfections peut permettre à certains de se sortir un peu de certains complexes....il ne faudrait pas leur couper les ailes....et gaffe à l'eugénisme.....

hasta la vista

le débat est lancé

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 18 févr 2011 à 07:42 Citer     Aller en bas de page

Oui, c'est que je voulais, le débat est lancé ...

Je ne suis pas contre la multitude, Guido, ce coup de gueule est lancé contre "l'endormissement" (pas sur que ce mot existe encore) dans la médiocrité ...

L'idée de l'école n'est pas si mal ... Au moins le fait d'ouvrir quelques ateliers ...

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 18 févr 2011 à 07:46 Citer     Aller en bas de page

Ton discours est passionnant, on dirait que tu essaies de te convaincre toi même en faisant les questions et les reponses ou vice et versa...
pour ma part, vu mon ancienneté sur ce site, ce que tu viens
d'ecrire est un eternel debat qui ne me passionne pas ou plus,
la vie est ailleurs.....
lpdp est un eternel recommencement avec les anciens qui sont là, les nouveaux qui arrivent, la mediocrité , les fautes ect......
Les uns partent puis reviennent ect.......

Rien de nouveau mais LPDP est toujours là avec toujours autant de membres actifs et peu de forums de poésie peuvent en dire autant......

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 18 févr 2011 à 07:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mr.Barnabooth
Un Poète, comme le disait bien la miss vipère il y a quelque temps, est avant tout un homme qui respire la poésie et qui arrive à en vivre, en tout cas à en manger, car la littérature ne paye pas très bien de nos jours, et dans ce sens, cela m’étonnerait fort qu’il en existe beaucoup sur ce site, et si c’est le cas, et bien qu’ils me jettent à la gueule, leur première lourde pierre qu’ils puissent soulever sur leur chemin caillouteux.




Juste un point à éclaircir: celui qui ne vit pas de sa poésie n'est pas Poète alors?
Je croyais que c'était un état d'esprit, ou une passion. Mille excuses...
Poète, poète, boaf... Que des mots...
Il faut avant tout aimer écrire et partager, et découvrir de nouveaux horizons... Que les autres aiment ou pas, on s'en fout.
Accepter la critique ou non, c'est un autre débat. Bien plus général je dirais même.

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 18 févr 2011 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Dans ce cas Justine on retire la majuscule ...

Et sur le coté passion loisir, je veux bien mais l'investissement est proportionnel aux résultats même si ce dernier mot ne me semble pas le plus juste ...

Pour tous les étudiants la nuance peut paraître osée mais pour les autres elle retrouve toute sa justesse.


Mystic, pour ma part, j'ai l'impression que cela s'est dégradé, d'où l'écriture de ce post.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15975 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 18 févr 2011 à 08:05
Modifié:  18 févr 2011 à 08:11 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Mr Barbabooth ..avant de me perdre, envoûtée par mes nombreuses fautes, je désire dire fort et clair que j'aime la poésie et j'adore lire tes poèmes qui ont le goût du vrai et sont encore plus compréhensibles et efficaces car ont forme et style...

Je pense aussi que ce site s'est sûrement enrichi grace à la présence de non-poètes qui nagent , avec leur lourde et laide boue de mots juste pour le plaisir de se rafraîchir d'une vie souvent lourde et trop suffocante...

Cette ouverture d'un site comme lpdp aux non savants ,et aux étrangers comme moi, permet à un nombre incroyable de monde de communiquer , échanger des idées , connaître, APPRENDRE, éliminer beaucoup de préjudices...

Pas mal, selon moi, malgré le but originel de la belle écriture soit atteint seulement par vous , le petit group des poètes qui font l'effort, louable de brider entre alexandrin de fer et les nombre exacte de syllabes qui cémentent et font éternelle votre inspiration.

Et a propos. de....

Il existe toujours et encore et de plus en plus cette mauvaise maladie qui semble très contagieuse, de cette fraternité stupide et improductive de certains groupes d'auteurs qui doivent j'imagine super bien s'amuser à s'envoyer des mp à la con, à se dire qu’ils s’aiment alors que personne ne se connaît vraiment et se servent de ce site comme une passerelle pour libérer un certain manque ou un certain exutoire, mais tout cela ne fait vraiment pas bander la littérature


moi, je n'aime pas du tout le commentaire de la baise...mais enfin je me dis que je préfère être bavochée par milles bisoux bisoux plutôt quer rester dans ma tour d'ivoire de la solitude entourée de mes magnifiques vers...

Je reste en attente de vous lire...pour apprendre , apprécier,
goûter.


Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 18 févr 2011 à 08:09 Citer     Aller en bas de page

Et euh... Que poète ait une majuscule ou non, est-ce vraiment important? C'est là-dessus que je m'avance...
Pour moi, ça n'en a pas. Je ne raisonne pas ainsi.
Oui l'investissement est proportionnel aux "résultats", je ne dis pas le contraire.
Il n'y a pas que pour les étudiants que la nuance peut paraître osée, tu sais. Je trouve même que c'est prétentieux d'accorder une majuscule à poète, ou même à tout autre passion, je veux dire... Est-ce vraiment important d'être reconnu comme tel?
Le plus important est d'apprendre, aimer ce que l'on fait, non?
Pour ma part, je ne me prends pas la tête, je fais mon bonhomme de chemin, et ceux qui me guident le font, ceux qui ne le font pas... Eh bien, tant pis, la vie continue!
J'crois que j'ai du mal à m'expliquer en fait, mais c'est pas grave.

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 18 févr 2011 à 08:32
Modifié:  18 févr 2011 à 08:34 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

Mr Barnabooth

Bien !! ça au moins c'est fait, à lire et à relire sans modération...c'est tout ce que j'ai à dire...sinon que MERCI pour l'endormissement ...

Sélénaé

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
6211 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 18 févr 2011 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

Rien que le titre annonce la couleur : ’’oui j’ose le dire’’, penses-tu que ce soit si difficile d’oser ce genre de chose, avec des mots je crois que tout le monde ose, tout le monde a la solution, tout le monde peut refaire le monde. J’espère au moins que tu ne mets pas ton ‘’ oui j’ose le dire’’ sur le même plan qu’un Zola qui disait ‘’ j’accuse’’, ou qu’un opposant chinois qui se met en travers de la route d’un char. J’espère au moins que tu ne penses pas être le premier à avoir osé, cette démarche est récurrente sur le site et existe depuis le début, attention je ne dis pas que ton diagnostic de docteur es rime est faux mais dans ton ordonnance je ne trouve guère le/les médicaments pour guérir le mal! Je peux me tromper mais ta déception vient en majeure partie du fait que tu mets la poésie, le poète sur un piédestal où il n’a pas à être, ce n’est pas parce qu’on est artiste chanteur écrivain poète… qu’on ne peut pas être un salaud, un affameur, un fasciste, un raciste, un pédophile, un assassin… un nom me vient tout de suite à l’esprit parce qu’on en fait pas mal de tapage en ce moment, L.F.Celine, pour moi un des plus grands écrivains de langue française du XX ième siècle, ce que je veux dire par là c’est que l’écrivain, le poète n’ont pas l’apanage de la vertu quelque soit la qualité de leur plume ou de leurs vers. Oui l’ambiance sur ce site est assez médiocre, oui les magouilles, le copinage etc, et alors, ne me dis pas que sur 12000 membres inscrits tu n’arrives pas à trouver un peu de qualité et depuis tout ce temps que tu y es comment se fait-il que tu te sentes encore obligé de lire de la merde, mais qui t’oblige, des noms… en faisant comme tu le dis toi-même un effort, je suis sûr que tu pourras trouver une bonne centaine de membres qui ne seront pas si médiocres à tes yeux , je t’assure qu’en cherchant un peu dans les oubliettes du site tu pourras trouver ton bonheur. Ah c’est sûr tu n’y seras pas en pleine lumière, tu n’auras peut-être aucun écho à tes éventuels commentaires et alors du moment que tu auras pris plaisir à lire de la bonne ‘’poésie’’ Tu pars quelques jours et tu es largué, et alors mais largué de quoi, des derniers potins de la cour, on ne vient pas ici tous les jours pour y lire les nouvelles comme on parcoure un quotidien Oui LPDP est un hypermarché sur la tête et certains trop à mon goût ont une boulimie assez maladive, tous les jours qu’il pleuve qu’il vente, qu’il neige, ils s’amènent avec leur caddy et le remplissent jusqu’à ras-bord, un peu comme si demain, on ne sait jamais tout aurait disparu des rayons, qui sait peut-être prévoient-ils une disette prochaine, je fais souvent des coupures plus ou moins longues, bon dieu que c’est bon un peu de silence par rapport au vacarme, ronron quotidien de LPDP. Oui il y a beaucoup de médiocrité sur ce site et j’en fais partie, crois-tu que le monde dans lequel nous vivons n’est pas médiocre, alors pourquoi LPDP serait à l’abri de ce courant médiocre planétaire, pourquoi ? Parce que le poète est au-dessus de la mêlée, au dessus de tout ça ? ben non il chie il pète il boit il bouffe comme les autres et tout aussi doué qu’il peut être à manier ses mots, tout ça ne le met pas à l’abri d’être un con. Ne prends pas tout ça pour toi, je n’essaie que de remettre le poète au centre de la vie ici bas et non pas là haut sur son nuage à toiser d’un air condescendant ses semblables.

Amicalement
jc

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 18 févr 2011 à 10:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de rimarien
Rien que le titre annonce la couleur : ’’oui j’ose le dire’’, penses-tu que ce soit si difficile d’oser ce genre de chose, avec des mots je crois que tout le monde ose, tout le monde a la solution, tout le monde peut refaire le monde. J’espère au moins que tu ne mets pas ton ‘’ oui j’ose le dire’’ sur le même plan qu’un Zola qui disait ‘’ j’accuse’’, ou qu’un opposant chinois qui se met en travers de la route d’un char. J’espère au moins que tu ne penses pas être le premier à avoir osé, cette démarche est récurrente sur le site et existe depuis le début, attention je ne dis pas que ton diagnostic de docteur es rime est faux mais dans ton ordonnance je ne trouve guère le/les médicaments pour guérir le mal! Je peux me tromper mais ta déception vient en majeure partie du fait que tu mets la poésie, le poète sur un piédestal où il n’a pas à être, ce n’est pas parce qu’on est artiste chanteur écrivain poète… qu’on ne peut pas être un salaud, un affameur, un fasciste, un raciste, un pédophile, un assassin… un nom me vient tout de suite à l’esprit parce qu’on en fait pas mal de tapage en ce moment, L.F.Celine, pour moi un des plus grands écrivains de langue française du XX ième siècle, ce que je veux dire par là c’est que l’écrivain, le poète n’ont pas l’apanage de la vertu quelque soit la qualité de leur plume ou de leurs vers. Oui l’ambiance sur ce site est assez médiocre, oui les magouilles, le copinage etc, et alors, ne me dis pas que sur 12000 membres inscrits tu n’arrives pas à trouver un peu de qualité et depuis tout ce temps que tu y es comment se fait-il que tu te sentes encore obligé de lire de la merde, mais qui t’oblige, des noms… en faisant comme tu le dis toi-même un effort, je suis sûr que tu pourras trouver une bonne centaine de membres qui ne seront pas si médiocres à tes yeux , je t’assure qu’en cherchant un peu dans les oubliettes du site tu pourras trouver ton bonheur. Ah c’est sûr tu n’y seras pas en pleine lumière, tu n’auras peut-être aucun écho à tes éventuels commentaires et alors du moment que tu auras pris plaisir à lire de la bonne ‘’poésie’’ Tu pars quelques jours et tu es largué, et alors mais largué de quoi, des derniers potins de la cour, on ne vient pas ici tous les jours pour y lire les nouvelles comme on parcoure un quotidien Oui LPDP est un hypermarché sur la tête et certains trop à mon goût ont une boulimie assez maladive, tous les jours qu’il pleuve qu’il vente, qu’il neige, ils s’amènent avec leur caddy et le remplissent jusqu’à ras-bord, un peu comme si demain, on ne sait jamais tout aurait disparu des rayons, qui sait peut-être prévoient-ils une disette prochaine, je fais souvent des coupures plus ou moins longues, bon dieu que c’est bon un peu de silence par rapport au vacarme, ronron quotidien de LPDP. Oui il y a beaucoup de médiocrité sur ce site et j’en fais partie, crois-tu que le monde dans lequel nous vivons n’est pas médiocre, alors pourquoi LPDP serait à l’abri de ce courant médiocre planétaire, pourquoi ? Parce que le poète est au-dessus de la mêlée, au dessus de tout ça ? ben non il chie il pète il boit il bouffe comme les autres et tout aussi doué qu’il peut être à manier ses mots, tout ça ne le met pas à l’abri d’être un con. Ne prends pas tout ça pour toi, je n’essaie que de remettre le poète au centre de la vie ici bas et non pas là haut sur son nuage à toiser d’un air condescendant ses semblables.

Amicalement
jc




Tonton JC

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22985 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 18 févr 2011 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

Déjà je te tire mon chapeau Mr Barnabooth, j'ai lu ton post jusqu'à la fin !
En général je renonce à lire d'aussi longues diatribes sur LPDP.
Que dire ?

Que les poètaillons et les poétasses font "un peu pitié" comme on dit ? Oui je suis d'accord. Je m'apitoie souvent sur mon propre sort d'ailleurs.
Qui d'entre nous n'est pas un poète du dimanche ?

Moi !

Car je compose uniquement le lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Le samedi c'est shabbat et le dimanche c'est la messe. Désolée je ne vais pas à la mosquée le vendredi, mais ce n'est pas pour des raisons religieuses.

C'est vrai qu'il y a du mou n'empêche.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 18 févr 2011 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Déjà je te tire mon chapeau Mr Barnabooth, j'ai lu ton post jusqu'à la fin !
En général je renonce à lire d'aussi longues diatribes sur LPDP.
Que dire ?

Que les poètaillons et les poétasses font "un peu pitié" comme on dit ? Oui je suis d'accord. Je m'apitoie souvent sur mon propre sort d'ailleurs.
Qui d'entre nous n'est pas un poète du dimanche ?

Moi !

Car je compose uniquement le lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Le samedi c'est shabbat et le dimanche c'est la messe. Désolée je ne vais pas à la mosquée le vendredi, mais ce n'est pas pour des raisons religieuses.

C'est vrai qu'il y a du mou n'empêche.




bah vaut mieux faire pitié qu'envie au moins personne jalouse notre talent poetique, moi je suis une poetasse 24H/24 sauf quand je fais l'amour

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22985 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 18 févr 2011 à 12:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mystic4Ever

Citation de Aude Doiderose
Déjà je te tire mon chapeau Mr Barnabooth, j'ai lu ton post jusqu'à la fin !
En général je renonce à lire d'aussi longues diatribes sur LPDP.
Que dire ?

Que les poètaillons et les poétasses font "un peu pitié" comme on dit ? Oui je suis d'accord. Je m'apitoie souvent sur mon propre sort d'ailleurs.
Qui d'entre nous n'est pas un poète du dimanche ?

Moi !

Car je compose uniquement le lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Le samedi c'est shabbat et le dimanche c'est la messe. Désolée je ne vais pas à la mosquée le vendredi, mais ce n'est pas pour des raisons religieuses.

C'est vrai qu'il y a du mou n'empêche.




bah vaut mieux faire pitié qu'envie au moins personne jalouse notre talent poetique, moi je suis une poetasse 24H/24 sauf quand je fais l'amour



Ah ? moi c'est tout l'inverse, je déclame pendant l'amour ! Ça en a surpris plus d'un !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 18 févr 2011 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Faire partager ses émotions avec les bons mots, un beau rythme c'est tout un art, pas évident du tout mais au résultat cà donne naissance à de vrais petits bijoux de poèmes et je crois qu'ici ils n'en manquent pas non? En tout cas, il m'a été donné d'en lire et je sais que çà va continuer.
Je viens sur ce site pour lire des poètes qui sont d'un tout autre univers que le mien et c'est là toute la richesse du partage. J'aime tout les textes qui ne sont pas du Rousselaure.
En ce qui concerne ce que tu dis sur l'amour, si de grands poètes connus ou mal connus en parlent tant et aussi bien c'est qu'il existe non?

  je suis et resterai celle qui t'attends
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7578 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 18 févr 2011 à 14:59
Modifié:  18 févr 2011 à 14:59 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

je voudrais bien que tu nous montres ton tout tout premier poème... Suis sûre que depuis tu as du évoluer dans l'écriture.. Faut pas oublier d'où l'on vient non plus..

Je trouve une espèce de 'supériorité' dans certains de tes propos qui me dérange un tantinet.. Je mettrai ca sur le compte de l'emphase...

Ici il y a des gens de 7 à 77 ans (voir plus) , donc il est clair qu'on ne peut demander à chacun d'être au même niveau.

Il est peut être un fait qu'on n'écrit pas tous pour la même chose, mais il est peut être clair aussi qu'on ne vient pas tous ici, lire, dans le même but..
Je m'explique, certains vont mettre l'accent sur la lecture de la technique en premier et certains vont vouloir lire et ressentir les émotions qui passent, avant de reconnaitre les prouesses techniques.
Il est vrai que le but est atteint quand les deux se mélangent, mais on s'appelle pas tous Baudelaire.

On m'a souvent dit, également, qu'émettre des critiques était une bonne chose, (et là, je rejoins Rimarien) que proposes tu pour faire 'évoluer' la situation?

Parce que sinon, c'est un débat ouvert, peut être (oui on a ouvert un post...) , mais qui va se fermer tout seul parce que tout le monde dit plus ou moins la même chose mais on n'avance pas trop.

''Le coin de la technique'' est intéressant, mais pas forcément assez alimenté par nous tous.. IL est vrai que ce seront les 'meilleurs' qui apprendront au 'plus faibles' qui se donnent la peine de vouloir progresser... Tout est une question de vouloir.. De part et d'autre.

Et puis, imaginons une célébrité à titre posthume.. ca a quelque chose de tragique dans la gloire.. ne désespérons pas.

Amicalement.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
18659 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
7 octobre
  Publié: 18 févr 2011 à 15:17
Modifié:  18 févr 2011 à 15:18 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

En fait, je comptais écrire quelque chose... essayer de répondre et à la lecture des réponses diverses et variées de tes détracteurs. Je n'ai pas grand chose à ajouter.

J'ai un petit faible pour l'argumentation développée par JC car elle correspond peut-être un peu plus à mon point de vue personnel... Mais en vérité, les autres points de vues sont tout autant valables car il représente autant de réalités....

Et à titre personnel, si je suis sur LPDP, c'est à la fois pour la Poésie que l'on peut y trouver mais aussi pour lire et voir s'exprimer les gens avant tout (tout aussi "mal habile" soit l'expression ou pleine de redites). Aussi pour aider ou même parfois "parrainer" (même si c'est un bien grand mot) autant que faire se peut certains membres quand l'occasion se présente et que je suis en capacité de le faire...

"remettre le poète au centre de la vie ici bas et non pas là haut sur son nuage à toiser d’un air condescendant ses semblables. " : il me semble que c'est bien cela qui a motivé la création de LPDP ou du moins a-t-il l'élément déclencheur... C'est cela qui a plu et ça semble un bon objectif que d'essayer de continuer à faire en sorte que cela reste.

Enfin... c'est mon avis perso et un peu ce qui fait je suis arrivé ici... Entre autre...

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 18 févr 2011 à 20:04
Modifié:  20 févr 2011 à 13:22 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Que tous les éléments soient bien clairs.

D’abord, je n’ai visé personne sur ce post, excepté les publicateurs de la nouvelle ère et sur ce point, permettez-moi d’assumer une opinion toute personnelle et d’évoquer une problématique qui n’avait pas encore été abordée sur ce site.

J’ai ensuite essayé d’être le plus précis possible dans l’élaboration de ce journal qui se veut une démonstration d’un tout pour exprimer une impression que j’ai ressenti sur un recul expérientiel à propos de la lecture d’un ensemble de textes publiés pendant un temps donné.
La thèse que j’ai tenté d’exprimer et de démontrer dans ce post est la suivante : la qualité dans l’ensemble de l’écriture des membres de LPDP s’est dégradée au cours des années.
Et dans ce sens je mets en avant le problème malheureusement récurent depuis longtemps des clans qui n’encouragent rien sinon la condamnation de la critique et l’auto proclamation des commentaires flatteurs, la facilité qu’éprouvent certains de ne pas vouloir affiner leur écrit, la capacité qu’ont d’autres à entretenir systématiquement la redondance, et les fautes de répétitions, de syntaxe … etc qui peuvent être facilement corrigées.

Je respecte les avis de chacun et si certains ne sont pas d’accord avec moi, tant mieux, je ne fais que débattre à propos d’une impression et je les encourage à argumenter clairement leur opinion.

Mais je ne suis pas d’accord avec la déformation de mes propos et certaines remarques, dont quelques unes désagréables, ne concernent en rien ce que j’ai dit.
Non seulement je n’ai jamais écrit que je ne trouvais pas des textes à mon goût sur ce site mais j’ai même évoqué à deux reprises le fait que j’éprouvais du plaisir à partager les poèmes de nombreux auteurs. Et sans parler du fait que je reste un commentateur plutôt actif (et j’espère objectif) par rapport à la moyenne, je pensais à plus de 1% des membres, rimarien (100 personnes sur 12 000). Pour continuer sur tes remarques, j’ajouterai que je ne vois pas le rapport avec les potins de LPDP et qu’il y a aucun lien avec mon cas. Je ne parle que d’une impression qui découle de la lecture de poème et de lecture pure. Pour ce qui concerne le titre, je remercie Ambriotix qui peut te répondre sur ce point un peu plus loin dans ce journal. Sinon j’apprécie et j’adhère à la plupart de tes remarques.
Je n’ai jamais dit que le poème n’était pas accessible à tout le monde. Le poème est effectivement affaire de ressenti et le débat n’est nullement porté sur sa naissance, ou sur l’origine de l’art.

Je regrette que ce post soit devenu une interprétation d’un manque d’ouverture d’esprit et d’un excès de condescendance. Ce n’était nullement l’objet de mes propos que je maintiens.

Je tenais à dire à Galatea, notre petite exilé italo belge obsédée par ses fautes, que non seulement je n’ai jamais été choqué par son français, mais j’apprécie en plus l’univers de ses poèmes que je trouve original et réussi.

Enfin je remercie Aude pour avoir évoqué la seule expression qu’il fallait retenir de ce journal, c'est-à-dire, le coup de mou du moment sur LPDP.

De toute manière et pour conclure, j’aurais toujours en moi la dernière et la meilleure défense, celle efficace d’avoir réussi à occuper mon ennui (et peut être le votre) en alimentant un buzz au sujet définitivement lpdpien.

Amicalement,

Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15975 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 19 févr 2011 à 02:49 Citer     Aller en bas de page

La thèse que j’ai tenté d’exprimer et de démontrer dans ce post est la suivante : la qualité dans l’ensemble de l’écriture des membres de LPDP s’est dégradée au cours des années.
Et dans ce sens je mets en avant le problème malheureusement récurent depuis longtemps des clans qui n’encouragent rien sinon la condamnation de la critique et l’auto proclamation des commentaires flatteurs...


Là je suis completement d'accord avec toi !!!

Bonne journée
Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
6211 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 19 févr 2011 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Mr B, je te l’accorde le début de mon commentaire était assez ironique mais crois-moi, il ne voulait en aucun cas être méchant, surtout qu’in fine en lisant entre les lignes, sur le fond nous sommes d’accord sur pas mal de points. Je te le concède ayant bien relu mon commentaire, ma manie à toujours manier l’ironie, a parasité mon propos, donc je tiens à préciser et sans ironie cette fois que tous les termes employés du genre salaud, fasciste pédophile, copinage, brosse à reluire, complaisance, remplissage de caddy etc ne s’adressaient nullement à toi, ils ne faisaient que dresser le portrait de tous ce qu’on peut trouver sur le net, un peu comme une mise en garde aussi pour dire que dans le virtuel on peut tous être des héros des grands hommes, des purs, moi-même qui peut prouver que je ne suis pas ce pédophile, cet assassin ce fasciste etc. Donc comme déjà dit dans mon premier com, sur le diagnostic, je suis d’accord : médiocrité, là où je ne suis pas aussi catégorique que toi, c’est de penser que le site se dégrade de plus en plus. Si tu me montres que tu as fait une analyse profonde, détaillée et objective pour étayer tes dire, alors ok et bravo, si par contre et comme je le pense peut-être à tort, tu ne fais que d’exprimer ton ressenti, et bien là aussi je peux respecter ça dans la mesure où je considère que le ressenti peut se tromper mais mentir jamais. Tu écris, je te cite’’ tous les anciens, enfin les rares qui sont encore là et qui ont connu les 1ères années du site, ne pourront que témoigner ce que j’ose écrire tout haut’’. Franchement en quoi l'ancienneté apporte plus de discernement, en quoi ces anciens là seraient-ils plus aptes que des membres plus récents, à juger de l’augmentation de la médiocrité, ça a un peu le ton de la rengaine de l’ancien combattant qui à tout bout d’champ sort sa phrase fétiche : ah de mon temps c’était mieux. Vas dans les premières pages du site et tu te rendras compte que la médiocrité était aussi courante que maintenant, avec orthographe encore pire car à l’époque il n’y avait pas la correction systématique. Moi aussi j’ai eu ce ressenti sur ce site, quand la plupart de ceux ou celles avec qui j’avais des affinités littéraires se faisaient la malle, moi aussi j’ai ressenti cette impression de devenir orphelin, et après coup bien sûr que j’ai eu cette impression qu’avant c’était mieux, je suis presque sûr que ceux qui sont arrivés récemment diront la même chose dans quelques années. C’est vrai qu’il y a eu le départ regretté de quelques belles plumes mais pour rester objectif,
il faudrait aussi mentionner l’arrivée de quelques autres belles plumes, inutiles de donner des noms mais ce serait vraiment être de mauvaise foi pour dire qu’il n’y a que des scribouillards qui soient arrivés sur le site depuis deux ans. Dire que ceux qui sont ici depuis plusieurs années n’ont pas fait des progrès ça aussi c’est faux, un lecteur attentif ne peux pas dire ça, pas tous ça je suis d’accord ! Pour finir quand je mentionnais 100 membres sur 12000, bien sûr que c’était un chiffre arbitraire, disons que ça doit être un peu plus! En tout cas ça te surprendra peut-être mais pour moi, tu es dans ces 100 là, j’aime ce que tu écris et tes commentaires font souvent une bonne analyse , je le dis d’autant plus librement que je n’ai jamais eu le privilège d’en recevoir un seul de toi, mais les goûts et les couleurs….A ce sujet, j’en profite pour donner un ‘’conseil’’ à ceux qui arrivent sur le site, n’essayez pas de plaire à tout le monde, n’essayez pas de vous faire intégrer dans tel ou tel clan, méfiez-vous de ceux qui vous encensent un peu trop facilement, sur le net les méchants ne sont pas toujours là où on croit ; essayez d’être libres sinon vous serez bouffés et dans quelque temps vous viendriez ici dire que ce site est pourri.
amicalement
JC

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16146 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 19 févr 2011 à 04:01 Citer     Aller en bas de page

"Et si la poésie était tout simplement un vecteur ?"

des à la fratrie des poètes de tous les âges et sexes...

J'ajoute que la nature de ce post est pertinente....le site semble tout raplapla...mais à l'instar de notre société

Et moi qui ai cru à un mai 2008.....

hasta la vista

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4488
Réponses: 59

Page : [1] 2 3

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0440] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.