Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 330
Invisible : 0
Total : 333
· Jean-Claude · Fried
Équipe de gestion
· Bestiole
13391 membres inscrits

Montréal: 8 déc 02:40:41
Paris: 8 déc 08:40:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Pesante heure... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 11 mars 2007 à 18:37
Modifié:  22 août 2009 à 19:11 par (...)
Citer     Aller en bas de page


Le ciel semble si lourd que ce soir il me pèse
Comme si je devais supporter tout son poids
Comme s’il m’éprouvait à brûler sous sa braise
Comme s’il me voulait souffrir plus qu’il ne doit !

Le ciel semble si noir qu’il paraît marier
La couleur de son cœur à ma peine cruelle
Qu’il souille de charbon la plus tendre aquarelle
Qu’il barbouille rageur la gouache à l’encrier

Le ciel semble si fou qu’il paraît aliéner
Le silence pendu au cou de ma faiblesse
Qu’il enserre son fil autour de ma détresse
Qu’il étrangle ma voix de ses cris effrénés

Le ciel est si sournois que ce soir il me lèche
Comme pour m’embrasser de son plus vil sourire
Comme s’il m’achevait de sa dernière flèche
Comme s’il m’obligeait à me laisser mourir


© LR

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Tyty


La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible (Woody Allen)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
5 mars 2007
Dernière connexion
26 novembre 2007
  Publié: 11 mars 2007 à 20:02 Citer     Aller en bas de page

En effet c'est pas très gai...

Mais cela ne fait qu'illustrer le fait que ton poème m'ait touché.

Ça sonne terriblement juste...

Une bien belle oeuvre... Et pourtant moi et les poèmes tristes on est fâché !

Bravo

  And she's buying a stairway to Heaven...
~~Andromède~~


Still to The End ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
183 commentaires
Membre depuis
9 octobre 2005
Dernière connexion
8 juin 2016
  Publié: 11 mars 2007 à 21:20 Citer     Aller en bas de page

Superbe, j'adore ce mélange indissible de tristesse et de vérité je suis séduit...
PS: Dans mes favoris

^^Andro.

  Mea Maxima Culpa
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
678 poèmes Liste
18661 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 mars 2007 à 05:56 Citer     Aller en bas de page

Bah, celui-là, je l'ai emmené avec pour dormir hier soir... Bah, il est tristement bien écrit... Le mélange des couleurs, une impression noir et blanc et je parle même pas de la musique de fond.... Brrr... Il fait froid d'un coup...

J'adore quand même...

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 12 mars 2007 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Trop beau...

 
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1438 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 13 mars 2007 à 03:11
Modifié:  13 mars 2007 à 03:15 par Joey
Citer     Aller en bas de page


Une émotion qui pèse dans tes mots..
Que puis-je dire pour te remonter le moral si ce n'est que je retrouve plus mes lunettes
Bise et vivement un poème un p'tit peu plus gai (tout aussi beau bien sûr, mais.. plus "gai" ---> l'auteur )
Jonathan

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1044 poèmes Liste
16843 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 13 mars 2007 à 09:27 Citer     Aller en bas de page

des images magnifiques comme ce charbon souillant une aquarelle..mais comment les trouves-tu ces images qui nous touchent dans nos esprits de poètes?
j ai vraiment aimé te lire malgré la tristesse qui ressort de cette oeuvre...
sincères amitiés à toi.
pyc.

 
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 14 mars 2007 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

J'ai envie de lire et de relire ce superbe poème, il me ressemble tant par les temps qui courent...bien que je n'aie pas du tout envie de me laisser mourir !

Je le nomine, j'en aime chaque stance et j'en cite la beauté rien que pour le plaisir:

Le ciel semble si lourd que ce soir il me pèse
Comme si je devais supporter tout son poids
Comme s’il m’éprouvait à brûler sous sa braise
Comme s’il me voulait souffrir plus qu’il ne doit !

Le ciel semble si noir qu’il paraît marier
La couleur de son cœur à ma peine cruelle
Qu’il souille de charbon la plus tendre aquarelle
Qu’il barbouille rageur la gouache à l’encrier

Le ciel semble si fou qu’il paraît aliéner
Le silence pendu au cou de ma faiblesse
Qu’il enserre son fil autour de ma détresse
Qu’il étrangle ma voix de ses cris effrénés

Le ciel est si sournois que ce soir il me lèche
Comme pour m’embrasser de son plus vil sourire
Comme s’il m’achevait de sa dernière flèche
Comme s’il m’obligeait à me laisser mourir

Bravo à toi, et que ce ciel s'éclaircisse enfin ...!

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 14 mars 2007 à 16:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Petitebulle, j'ai lue ton poème et quel talent tu
as pour décrire ce qui t'attires,nimporte quel sujet tu sais bien les définir,beaux mots et belles images.Sincèrement.Okana.Merci d'avoir corriger mon texte.À bientôt et pour ce beau travail, une nomination.

  Nicole chaput. *Okana *...
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 14 mars 2007 à 17:44 Citer     Aller en bas de page

Le ciel sur les épaules ... Il est difficile de jouer le rôle d'Atlas, il est si lourd, ce ciel !

C'est douloureux, autant que c'est beau.

 
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 février
  Publié: 15 mars 2007 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Le ciel est si sournois que ce soir il me lèche
Comme pour m’embrasser de son plus vil sourire




Ton poème est vraiment beau !! J'ai aimé ma lecture où on y lit la tristesse, mais courage, le ciel n'est pas toujours noir .

Merci !


Amicalement,
Ghislaine The Dark Rose

 
Le_chat_mauve


Changer les rêves en projets...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 15 mars 2007 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Quel plaisir de revenir te lire, chère poétesse... C'est magnifique, si triste, touchant...

  LCM
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 16 mars 2007 à 02:50 Citer     Aller en bas de page

Et non, le Ciel ne te tombera sur la tête Ptitebulle ! Peut-être qu'il pleut sur toi ses derniers orages. Si tu réussis à rester debout après tout cela, je crois qu'il sera à court de munition pour te "dynamiter". C'est toujours ce que je me dis, que si je ne brave pas corps et âme l'orage qui se présente à moi maintenant, je vais noyer lamentablement dans les premières gouttes du prochain.

J'ai senti cette pesanteur aussi ! Puisse-t-elle se dissiper bientôt !

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 18 mars 2007 à 18:44 Citer     Aller en bas de page



Je ressens toute cette pesanteur qui semble t'anéantir...
Il faut continuer de rester debout, même si parfois les sentiments douloureux nous portent à fléchir.

Il n'y a pas que des cieux assombris,
Il y a un toujours un soleil qui se cache à travers les nuages gris.

Il est vrai que nous vivons un 'trip' solo ( phrase célèbre du Doc Mailloux) à la radio de chez-nous!
Il ne faut pas négliger les gens autour de nous, qui nous aident à se sentir un peu moins seule!

Je pense à toi...



Marie.


  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
251 poèmes Liste
4305 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 19 mars 2007 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

"Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle..."

La vie aussi connaît ses saisons et parfois, nous n'avons d'autre issue que de faire le gros dos... et attendre que la tempête passe.

Que l'amitié soit ton refuge.

De très belles images.

Amitié
Myo

 
Deirdre


et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1945 commentaires
Membre depuis
30 juin 2006
Dernière connexion
17 février 2019
  Publié: 20 mars 2007 à 13:07 Citer     Aller en bas de page

c'est poignant, douloureux, un peu oppressant aussi... Une lecture qui ne me laisse pas indifférente !

amicalement Deirdre

  Je tiens pour certain que rien n'est jamais acquis...
tsunami


Vivre c'est poétiser.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
661 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2002
Dernière connexion
20 mars 2019
  Publié: 20 mars 2007 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

le ciel te semble lourd;
ce n'est qu'une impression.
Mais bon, si ça peut t'inspirer
des "spleen" comme çà, çà a du bon
je passerai tjrs avec l'orage pour le nettoyer
tsu

  Le ciel t'a fait poète, à jamais soit héraut; ( E.M.)
l'ab


L' amour est une veine que tout le monde n'a pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
65 commentaires
Membre depuis
2 février 2007
Dernière connexion
23 mai 2010
  Publié: 21 mars 2007 à 12:18
Modifié:  21 mars 2007 à 12:19 par  l'ab
Citer     Aller en bas de page

Bien qu'il soit triste, il est magnifique

Amicalement

PS je le mets dans mes favoris

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 avr 2007 à 17:28 Citer     Aller en bas de page

Houlà !

Un grand merci à vous tous de vous être attardés sous mon ciel nuageux…


Tyty, j’essaierai de ne plus te fâcher alors.. mais je crois que nous nous sommes déjà réconciliés

--------

Andro, trop gentil…

--------

Oh ben mon Tilou ! Toutes mes excuses... et mon émotion de te voir ici…

--------

Vi il s’est un peu levé, Fanny, sûrement que tu l’y as aidé…

--------

Je suis tout autant séduite par ton passage Edna …

--------

Steph, heureuse de te voir ici…

--------

Jacques, toujours là…

--------

Ben ayé Joey… j’ai essayé d’équilibrer entre temps hein ? Mais faut accepter toutes les facettes quand même.. bisous tit scarabée …

--------

Oh je sais que tu les as déjà évoquées ces couleurs-là Venise…

--------

Ben.. tu me poses une colle Pyc, ça sort tout seul toujours d’instinct, quand je le vis… Juste fermer les yeux et revivre l'instant en le visualisant…

--------

Tu me confuses Mademoiselle H, et doublement… Tu connais mon inculture quant aux classiques que je fuis… ton passage me touche beaucoup…

--------

Ah Chantal, nous nous retrouvons souvent dans nos maux..

--------

C’est trop gentil Nicole… (ah , non on peut plus me nominer )

--------

Oh Charlotte ! Vi mais il arrive aussi qu’on s’habitue au poids tu sais ?

--------

Môdieu JB !! Je serais jamais arrivée jusque là… comme quoi.. les douleurs revêtent parfois les mêmes habits…

--------

C’est mimi Ciga…

--------

Non Ghislaine, il peut être gris foncé aussi.. c’est déjà mieux non ?


--------

C’est moi qui suis touchée de ta visite petit chat..

--------

Bah là, j’essaie de me redresser Yvan.. mais comme tu dis y’a le ‘’tout cela’’ à passer encore… j’apprécie ton passage...

--------

Je tiens, je tiens Marie… et je tiendrai encore.. grâce à des messages chaleureux comme le tien..

--------

Oui Myo, le gros dos pour se ‘’muscler’’ aussi ... j'aime ce refuge-là…

--------

Trop gentil Deirdre…

--------

Oh Tsu.. ton passage me touche beaucoup tu sais ? On te voit si peu…

--------

Vi Dyna.. le soleil est plus fort on le sait bien hein ?

--------

Trop d’honneur l’abandonnée..

--------

Juliette, tu sais, je crois que je préfère t’entendre rire au réel...



Encore un grand merci à vous tous..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 15 août 2007 à 17:55 Citer     Aller en bas de page

Je te remercie Saphariel.. toi et ton coeur....

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Euge


Le nez en l'air les pieds sur terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
372 commentaires
Membre depuis
9 juin 2007
Dernière connexion
15 juin 2009
  Publié: 4 sept 2007 à 15:01
Modifié:  4 sept 2007 à 15:03 par Euge
Citer     Aller en bas de page

Tristesse, Nostalgie, Vague à l'âme;

Centuplé par un "Ciel bas et lourd" et par la solitude!

Tu m'as magistralement ramené certains souvenirs au goût de cendre ou ni la joie ni le soleil n'étaient de la partie.

merci de ce partage

Amicalement




  Euge
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4614
Réponses: 23
Réponses uniques: 20
Listes: 2 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Je saurai l'aimer (Amour)
Auteur : cartouche
Prémices du temps (duo Alhéna & Guido) (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô
dis-moi si tu fermes les yeux quand tu embrasses (Tristes)
Auteur : xebeche
Fleuve d'encre aux méandres sanguins (Autres)
Auteur : Billie
Les dalles des Tuileries (Amour)
Auteur : Lauriane
maison close (Autres)
Auteur : rimarien
L'enfant... (Autres)
Auteur : LE PASSANT
Un papillon sur ton épaule (Autres)
Auteur : Little stella
Georgia (Tristes)
Auteur : THOMAS
Ivresse d'amour (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Moi qui n’ai rien vécu qu’une vie sans histoire (Autres)
Auteur : IciOuLa
Les mots traîtres. (Tristes)
Auteur : Bestiole
Je suis de sel (Tristes)
Auteur : Mystic4Ever
Rouge-neige et les sept riens (Tristes)
Auteur : Maan
Souvenirs d'un infirmier (Tristes)
Auteur : THOMAS

 

 
Cette page a été générée en [0,0635] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.