Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· Véronique
13676 membres inscrits

Montréal: 27 oct 03:35:49
Paris: 27 oct 09:35:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Longévité, mon cul ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 22 nov 2010 à 08:21
Modifié:  22 nov 2010 à 08:28 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Il paraît qu’un jeune sur deux aujourd’hui vivra jusqu’à plus de cent ans demain.
C’est un petit nain grincheux qui l’a dit à la télé.
Et c’est un homme très important il paraît.
Mais je ne veux pas vivre si vieux.
Qui le voudrait ?

Avec tout plein de tubes partout partout,
à ne plus sentir ses organes,
comme Mamie
pendant trente ans.

Déjà que la vie est triste la plupart du temps vu qu’un nombre minuscule de personnes dans le monde parvient à vivre de ce qu’il aime.

Et puis en allant un peu plus loin, qui nous prouve que l’on vivra si vieux ?
Des statistiques basées sur des chiffres obsolètes et qui mériteraient de partir de bonne heure à la retraite ?
On ne connaissait pas le téléphone portable en ce temps là, ni les dégâts collatéraux de la surbanisation.
On n’était pas fusillé toutes les secondes par une toile d’araignée électro magnétique.
Le nombre de toxines par centimètre cube d’air, par centimètre cube d’eau, n’avait pas encore dépassé le stade létal interrogatoire.
La surmédicamentation n’était pas encore à la mode et ne curait pas encore le trou de la sécurité sociale.
On bouffait peut être un peu moins mais pas trop en tout cas et on mangeait encore les légumes de nos jardins.
La science n’avait pas encore inventé les hormones de synthèse, ni les OGM, ni les milliers de molécules inconnues du peuple créées pour le but unique et ultime de la productivité (et je suis bien placé pour le savoir, ayant travaillé sur ce sujet pendant longtemps).

La productivité et la croissance. Le monde n’a que ça dans la tête. Pourtant nous vivons dans un système géométriquement fermé et aucun économiste ne réussira jamais à prouver le contraire (ni contre-argumenter les lois physiques et les impacts de la concentration).

Certes on boit moins de mauvais pinard et on ne meurt plus pour un mauvais rhume ou à cause une bonne gastro. Mais les jeunes n’ont plus l’espoir qui les a pourtant fait naître et se bourre maintenant la gueule sous la protection d’un abri de bus en se battant à coup de degré.

Et la médecine progresse, répondant à la première loi des sciences, on arrivera bientôt à guérir tous les cancers il parait.
Enfin pour ceux qui auront les sous pour se payer une bonne santé autant qu’il en faut pour se racheter une bonne conscience.

Dans le meilleur des cas, ce n’est pas la vie que l’on rallonge, c’est la vieillesse.

Et je ne parle que du quart monde,
le quartier d’orange de ceux qui ont les moyens de s’en préoccuper.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
601 poèmes Liste
26161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 22 nov 2010 à 11:18 Citer     Aller en bas de page

Je suis bien d'accord , mais en attendant on est là , et qu'est - ce qu'on va déguster.....Ce qui m'ennuie le plus , c'est tous ces petits que l'on a mis au monde , c'est eux qui vont subir la dégringolade....
Triste monde , on ne peut plus rien y faire.....
Le seul plaisir qu'avait Jeanne Calmant, c'était son petit verre de gnôle, c'est uniquement ça qui devait la " calmer "

Bien raisonné ton texte

Amitiés ODE 3117

  OM
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 22 nov 2010 à 11:22
Modifié:  22 nov 2010 à 11:23 par Narcissange
Citer     Aller en bas de page

qui sait d'ici là le "soleil vert" en sera au stade de la commercialisation

miam miam la protéine à base d'humains... vive l'encadrement et l'adaptation de l'instinct de survie lol bin oui faut diriger jusqu'au bout

et on vivra vieux et vert comme des légumes aigris au coeur pourris... mais qui sait suis sûre que la globalisation de l'euthanasie corrélativement fera un bon salut pour nouveaux croyants lol

  ma971
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22985 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 23 nov 2010 à 09:55 Citer     Aller en bas de page

On est tous d'accord pour mourir dans 10 ans. Les jeunes romantiques se fixent 30 ans comme limite. Puis arrivés à 30 ans ils veulent encore 10 ans pour "réussir" ou fonder une famille, ensuite on repousse la camarde de 10 ans en 10 ans.
On vieillit mais on a toujours l'impression d'avoir 10 belles années devant nous.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7578 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 23 nov 2010 à 15:36
Modifié:  23 nov 2010 à 15:37 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

SI un jeune sur deux vit plus de cent ans....

y'a plus personne pour lui payer sa retraite...



  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
lampsame

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
115 commentaires
Membre depuis
12 août 2010
Dernière connexion
31 août 2011
  Publié: 25 nov 2010 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

Il y a aussi tout un monde qui bouge , moi c'est celui là que j'ai décidé de suivre ...
Et enfant des années 80 que je suis , j'aime la vie ....



Caroline

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22985 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 25 nov 2010 à 05:17
Modifié:  25 nov 2010 à 05:18 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Je me disais ce matin que quitte à rallonger la durée de vie, quitte à repousser l'âge de la retraite, on pourrait tant qu'à faire repousser l'âge de la ménopause (comme tu dis, Mr Barnabooth : longévité, mon cul).

Lol

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 26 nov 2010 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Heureux de voir ce débat s'animer ... Content d'entendre des personnes concernées ...

Mais alors ... Pourquoi les français tombent ils toujours dans la démagogie et ... surtout pourquoi avons nous voté cette putain de loi sur les retraites qui dans le fond (sans même parler de l'injustice) n'a aucun sens à part celui de regarder crever les gens dans les dernières années de leur travail et plomber encore plus le trou de la sécurité Social ?????????


Sinon, Val et Caro, d'accord avec vous et merci pour vos aphorismes ...

Aude, un matin emplit de réflexion profonde ... et personnellement, si la libido s'évapore avec la ménopause, j'apporte mon vote mâle à ta suggestion ...

et Narcissange, plus le temps passe et plus on s'en approche, du Soleil Vert (film magnifique malgré la présence de ce connard de Charlon heston !)

Merci à tous pour l'entretien de ce débat.

Et n'oublier pas :

"La médecine est une putain
Son maquereau c'est l'pharmacien" (Renaud Sechan)

Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 835
Réponses: 7

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0253] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.