Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 51
Invisible : 0
Total : 52
· Jean-Claude
13536 membres inscrits

Montréal: 19 juin 10:49:12
Paris: 19 juin 16:49:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Double Jeu, deuxième chapitre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
strange


parce que quoi qu'il arrive j'aurais toujours des ennemies
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2007
Dernière connexion
26 octobre 2008
  Publié: 30 sept 2007 à 15:26
Modifié:  1er nov 2010 à 07:07 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

C'est sous une pluie fine de mois d'avril qu'Elodie rentra chez elle.
Le soleil s'était couché il y a de cela une demi-heure environ.

Comment en était elle arrivée là?
Elle se pose encore la question...
La seule chose dont elle se souvient c'est de ce samedi
d'Octobre, au petit parc non loin de chez elle...
Et de cet homme...

Elle fut soulagée de retrouver la chaleur et la douceur de son chez
elle. Silencieusement elle monta dans sa chambre.
Malgré la fatigue elle entreprit de nettoyer son arme,
pensant soudainement à demain matin.
Oui, demain ce sera lundi, c'est la reprise des cours, finies les
vacances. Elle s'imaginait déjà Staicy lui posait la question
suivante: " Tu as fais quoi de tes vacances?", et Elodie se
contentant de répondre: " J'ai beaucoup voyagé". Bien sûr tout
cela avec le sourire, comme toujours.

De sa chambre elle entendait les enfants de
la voisine rire. Ils ont entre 13 et 15 ans mais pour elle se ne sont
encore que des enfants... en un an elle avait l'impression
d'avoir vieilli de 10 ans...
Et oui, cela va faire un an et demi qu'elle travaille pour
le conte Vincent Johnson.

Un an et demi qu'elle avait du sang sur les mains.
Un an et demi qu'elle n'a plus connu le bonheur
véritable... sauf ... oui, sauf ... cette fameuse nuit, ou elle l'avait
rencontré... son bel inconnu...
Elle l'avait rencontré lors d'une soirée mondaine,
accompagné de son "patron", elle se faisait passer pour sa fille.
Ils avait parlé ensemble toute la nuit, de tout et de rien, mais
surtout de rien. Pas une seule fois lors dans la conversation
elle n'avait eu à mentir sur son identité car il ne le lui avait
pas demandé, pas une seule fois elle avait eu à mentir sur
son histoire, car il ne le lui avait pas demandé non plus.
Elle-même n'avait aucun de ces renseignements sur lui
pourtant elle avait eu l'impression de toujours le
connaître. Cela fait à présent deux mois qu'elle pense
à lui, à ses yeux brun profond, ses cheveux noir de jais,
son sourire...
Elle se perdit ainsi dans ses pensés un long moment avant
de se rendre compte qu'elle était tombée amoureuse d'un parfait inconnu.

Le lendemain matin

Le soleil brillait de tout son éclat,
tout le monde parlait de leurs vacances.
Elodie attendait sous le préau, Staicy ne devrait pas tarder.
Et en effet peu de temps après Staicy, la rejoignit.
A partir du moment là, Elodie savait qu'elle devrait jouer un rôle.
Celui de la brune un peu bébête, chef des pom-pom,
bien dans sa peau, heureuse et super populaire.
- Alors Elodie? T'as fait quoi de tes vacances?
- J'ai voyagé, répondit elle avec le sourire.
- La chance, moi j'ai passé toutes mes vacance de printemps
chez tata. C'était affreux.

Un peu plus tard

Elodie ne se trouvant pas dans la même classe que sa meilleure
amie Staicy, elle décida de se mettre à côté de personne.
S'ennuyant fermement durant ce cour d'italien, elle s'autorisa
à rêver à une vie meilleure. Une vie où elle n'aurait pas signé
ce contrat.
Le cour d'italien fut interrompu par la principale qui les
informa de l'arrivée imminente d'un nouvel élève.

La proviseur: - Quand on parle du loup, ajouta-t-elle, entre.

Un garçon entra... Elodie le reconnaîtrait entre mille,
c'était lui... son inconnu, une joie immense l'envahit,
un sourire béat se dessina sur ses lèvres.

La proviseur: - N'aie pas peur, présente-toi.

Sûr de lui il fit face à toute la classe.

Lui: - Je m'appelle Evan Parker , j'ai 16 ans et je viens de Paris.

Le professeur: - Bien, maintenant je te prierai d'aller t'installer, elle me regarda
un court instant, installe près d'Elodie, dit-elle en la pointant du doigt.

A ce moment là une lueur apparut dans le regard D'Evan.
La proviseur partit. Elodie et son beau ténébreux parlèrent
ensemble toute l'heure du cour ainsi qu'à toutes les autres.
Au déjeuner de midi, à la cafétéria, Elodie l'avait intégré au groupe.

La journée prit fin et c'est à contrecoeur que notre héroïne
rentra chez elle. Sur le chemin un beau ténébreux la rattrapa.

Evan: - Tu fais quoi ce soir?

Elodie allait répondre mais son portable vibra, elle venait de recevoir un texto.
" Rejoins-moi à mon bureau, tout de suite. "
Elodie se jura intérieurement de le mettre sur silencieux la prochaine fois.
Elle s'excusa et partit en courant, laissant Evan perplexe.

Dans le bureau de son patron...

Elodie rentra calmement.

Elodie: - Vous vouliez me voir?

Vincent: - Effectivement. Vous avez une nouvelle proie à abattre. Vous avez un délai de deux semaines.

Elodie: - C'est relativement correct.

Vincent: - Effectivement.

Elodie:- Et puis-je savoir qui est ma cible?

Un sourire se dessina sur les lèvres du trentenaire.

Vincent: - Evan Parker.

Elle eut la sensation que tout s'écroulait autour d'elle.
Evan Parker, l'homme dont elle était tombée amoureuse...
mais pourquoi le sort s'acharnait contre elle.

  QUAND LE MYTHE DEVIENT REALITEE
Candice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
1er juin 2006
Dernière connexion
8 octobre 2013
  Publié: 30 sept 2007 à 22:13 Citer     Aller en bas de page

ah gnon!!

refuse Elo!!!!

 
strange


parce que quoi qu'il arrive j'aurais toujours des ennemies
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2007
Dernière connexion
26 octobre 2008
  Publié: 1er oct 2007 à 12:54 Citer     Aller en bas de page

Merci simpleplan79 d'avoir pris le temps de me lire


Et ensuite pour ce qui est du choix d'Elodie c'est à voir dans la suite

Gros bisous

  QUAND LE MYTHE DEVIENT REALITEE
Psycodingo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
35 commentaires
Membre depuis
1er septembre 2007
Dernière connexion
6 octobre 2010
  Publié: 1er oct 2007 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

non, tue le!!! ou c'est lui qui va te tuer!!!!!!!!

heu, j'ai posté sa? heu... oups

me suis emporté

c quand la suite? (sa y est, je suis dedans... chapeau! )

 
strange


parce que quoi qu'il arrive j'aurais toujours des ennemies
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2007
Dernière connexion
26 octobre 2008
  Publié: 1er oct 2007 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

merci psycodingo pour ton commentaire qui me fait
superbement plaisir

Heu la suite et prévu pour bientôt ne t'en fais pas, je la posterais sûrement mercredi après midi

BISOUS


  QUAND LE MYTHE DEVIENT REALITEE
allumette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
725 commentaires
Membre depuis
14 mai 2007
Dernière connexion
12 mars 2011
  Publié: 2 oct 2007 à 17:21 Citer     Aller en bas de page

argllllllllllllllllllllll
la pauvre...


pas mal ton histoire^^

 
strange


parce que quoi qu'il arrive j'aurais toujours des ennemies
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2007
Dernière connexion
26 octobre 2008
  Publié: 2 oct 2007 à 17:41 Citer     Aller en bas de page

Merci





  QUAND LE MYTHE DEVIENT REALITEE
strange


parce que quoi qu'il arrive j'aurais toujours des ennemies
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2007
Dernière connexion
26 octobre 2008
  Publié: 3 oct 2007 à 13:30 Citer     Aller en bas de page



Merci



  QUAND LE MYTHE DEVIENT REALITEE
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2478 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 5 oct 2007 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

c sympa c émouvant un peu stressant, j'aime bien...
Je tombe amoureux de cette tueuse, trés exitant!!!

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
strange


parce que quoi qu'il arrive j'aurais toujours des ennemies
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2007
Dernière connexion
26 octobre 2008
  Publié: 7 oct 2007 à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Déjà merci beaucoup pour ton commentaires


Et ensuite sache GRANNY que le fait que tu tombe amoureux de ma tueuse me flatte énormément, tu peux pas savoir comment que sa me fait plaisir.



  QUAND LE MYTHE DEVIENT REALITEE
strange


parce que quoi qu'il arrive j'aurais toujours des ennemies
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2007
Dernière connexion
26 octobre 2008
  Publié: 16 oct 2007 à 01:13 Citer     Aller en bas de page

hihi

Je suis ravi que cela te plaise thedeadlydoll666


Amicalement.
Strange.

  QUAND LE MYTHE DEVIENT REALITEE
Rêveuse de Bulle


Enfant des nuits noires.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
1617 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2006
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 20 avr 2008 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Je me demande quelles seront les conséquences si elle ne le tue pas...
Remarque ils peuvent aussi être tous les deux des agents travaillant pour des boîtes rivales et ils ont décidé d'envoyer leurs recrues faire le ménage à leur place...

Bon je file lire la suite, je suis trop impatiente

  Ne contemple pas le sac pesant sur tes épaules, et fonce vers le chemin qu'il te reste à parcourir...
strange


parce que quoi qu'il arrive j'aurais toujours des ennemies
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2007
Dernière connexion
26 octobre 2008
  Publié: 20 avr 2008 à 11:58 Citer     Aller en bas de page

Ravi de voir que ça te plaît.


Strange

  QUAND LE MYTHE DEVIENT REALITEE
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2375
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0301] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.