Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 29
· Filiquier · cro
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 05:35:38
Paris: 19 oct 11:35:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Portrait sous vers :: Portrait sous vers - 13 - Quoiqouije Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10600 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 22 sept 2020 à 13:14
Modifié:  6 oct 2020 à 14:51 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Quoiqouije,

Un grand merci de te soumettre au feu de mes questions.
On y va ?

1/ Tout d'abord pour quelle raison avoir choisi ce surnom de Quoiqouije : que signifie ce nom de scène ? Je crains toujours de faire une faute à ton nom.
Pourquoi une tête de lapin ? Pour nous dire que tu privilégies la dérision ?


C'est un avatar de dérision, mis pour Quoi ? Qu'ouïs-je ? Qu'entends-je ?
Un lapin à l'affût du moindre bruit.
La mauvaise écriture est faite exprès pour faire fauter les inattentifs.

2/ Oui, mais les dyslexiques - dont je fais partie, hein ?
Tu nous as rejoints en 2013. Comment as-tu connu le site ? As-tu rencontré déjà certains des membres ?


C'est par hasard que j'ai trouvé le site. J'ai pris ma retraite en 2009 et je cherchais à m'occuper le cerveau.
J'aimais lire des poésies, mais pas trop prises de tête.
Ronsard me plaisait bien dans le genre ; surtout les stances de circonstance.

Je suis assez casanier et je n'ai rencontré personne.
Je n'aime pas les gens qui s'écoutent parler sans que je puisse en placer une.


3/ Ton profil indique que tu t'intéresses aux compositions musicales. Que fais-tu exactement ?
J'amorce mes chansons dans les poèmes que je vous envoie.
Les remets vingt fois sur l'ouvrage... voire plus.

Je suis les préceptes de Boileau (pas à la lettre quand même).

Chant 1 de BOILEAU

"Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
Polissez-le sans cesse et le repolissez "

J'ai un peu modifié la phrase.
Je veux dire que je les modifie jusqu'à ce que je ne puisse plus trouver d'amélioration/

Sinon je joue au poker ou aux boules avec d'autres retraités.

Catherine : entre Joker et Poker, j'ai trouvé des compagnons joueurs.


4/ Trois de tes textes sont titrés 'rock'n'roll'. Qu'écoutes-tu aujourd'hui ?

Je ne suis pas pendu aux chansons actuelles qui le plus souvent ne sont que des refrains ou pré-refrains à longueur du morceau, comme
Meleğim Feat Dadju, Tout oublier, Donnez-Moi.
Et en plus, des fois, le temps des verbes est mal employé, comme par exemple un conditionnel après un si ! Br...

Je regarde à la télé les compètes dans 'N'oubliez pas les paroles' entre les 'dictionnaires ambulants' de la chanson.
Chapeau pour certains qui connaissent texte, mélodie et ont en plus une belle voix.
En général on y retrouve les chansons à texte qui me conviennent.


5/ Je ne connais aucune des chansons citées.
En lisant ta prose, je me rends compte que tu t'exprimes tellement par la dérision qu'il n'est pas forcément simple de détacher des sujets récurrents. J'y vois toutefois :
a) L'amour et les relations avec les femmes
b) Le temps qui passe, ta jeunesse


Es-tu nostalgique de tes jeunes années ? Penses-tu que le monde d'aujourd'hui est plus dur (après les 30 glorieuses), que les relations humaines sont plus complexes, les liens au travail tendus (ce que je décèle dans certains de tes textes) ?

Bien analysé ! T'as fait psy ?
Les gens n'ont pas d'empathie, d'ailleurs dans les discussions, il ne cherchent pas à connaître ta réponse, voire ton opinion, c'est ce qu'ils pensent qui compte. Je crois que ça a toujours été comme ça et que ça durera encore longtemps.
Je suis à un âge où je me souviens plus que je bâtis.

6/ Tes textes regorgent de portraits de femmes et d'hommes de natures très variées : de la fan véritable groupie au pêcheur désabusé. Tu sembles avoir un bon sens de l'observation. Je t'imagine au café, regardant les gens passer avec curiosité et sans jugement. Vrai ou Faux
Plutôt faux. Je sors et c'est dans la rue, la campagne et puis aussi dans mes rêves que je trouve tout ça. En ce moment j'aurais tendance à donner la parole aux choses : pourquoi pas la chaussure, ça devrait être le pied . Ah oui tiens, y a des chansons sur les godillots ?
Ah oui !
. Moi mes souliers de Félix Leclerc
. Chaussures à mon pied | Ricet BARRIER et les Parisiennes
. Les chaussures en plastique de Shy'm
. Les Souliers de Guy Béart
Actuellement je pense aux souliers de Pieds-en-VERS évidemment !

7/ J'ai remarqué que certains poèmes ont une suite, notés (1 / ?).
Pour quelle raison ? Ces textes sont courts et suivis.
D'autres, sur ce même principe, notés (1 / ?) sont prévus avec une suite mais n'en ont pas. Dans ce cas, est-ce le signe de panne d'inspiration ? Ou es-tu passé à autre chose entre-temps ?


Je me lance dans un poème sans savoir où il va me porter. Effectivement il m'arrive de ne pas le terminer, faute d'inspiration.
De toutes façons, quand l'inspiration passe je la saisis et la fige.
Le nombre de réponses LPDP me confirme ou pas que ça vaut le coup.


8/ Peut-être que je me trompe : tes textes mentionnent souvent des animaux, et, de manière plus diffuse, l'idée de ne pas abuser de ce que la planète offre. Qu'en dis-tu ?

Il ne faut jamais dire "La Fontaine, je ne boirai pas de ton eau".
J'apprécie beaucoup les animaux et de temps en temps ils m'inspirent.
À l'heure de la politique écologique il est logique d'en faire l'écho .


9/ Pourrais-tu nous dire :

. ce que tu apprécies sur le site :
la convivialité et l'ouverture d'esprit

. ce qui pourrait être amélioré :
pas facile à dire, si ce n'est un peu plus d'émojis : il faut s'adapter à l'évolution des écritures.

. ce qui pourrait être inventé :
peut être un trombinoscope.

10/ Y a-t-il une question que tu aimerais que je te pose ?
Veux-tu que je te dise à quoi tu rêves ?
Je n'arrive pas à me souvenir de mes rêves.

Catherine : moi si, mais je les conserve jalousement par devers-moi .


11/ Dieu te donne la mission de créer un monde à ton image, que construis-tu ?

Ça ne pourra se produire. Faudrait qu'il me parle d'abord et je ne l'ai jamais entendu et puis si c'est Dieu il ne ferait pas cette erreur.
Bon, ça mis à part, j'aimerais :
. un monde où tout le monde peut aller et venir sans entrave sur terre et dans l'univers
. où on se nourrit de rien et on s'arrête de vieillir à souhait
. où meurt qui veut
. des amoureux et des planètes dédiées aux différentes amours
. où la notion d'argent, de troc n'existe pas
. où on n'oublie pas mes petits souliers à Noël ainsi qu'aux fêtes, à l'anniversaire
. où le mérite est reconnu et serait le moteur d'évolution du monde
... etc.


12/ Comment trouves-tu cet entretien ? Quel est ton état d'esprit ? Pourrais-tu trouver un poème, un tableau, une chanson qui caractérisent cet échange ?

Très convivial
Prêt à recommencer

Nicole Croisille


Correspondances (Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal)

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L’homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l’observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

II est des parfums frais comme des chairs d’enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l’expansion des choses infinies,
Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,
Qui chantent les transports de l’esprit et des sens.

Merci beaucoup Quoiqouije d'avoir accepté ce jeu de questions-réponses car nous te connaissons bien mieux aujourd'hui.

A bientôt,
Catherine

 
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
356 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 22 sept 2020 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux pour ce portrait. L’horizon s’élargit à chaque fois et je trouve cela pa-ssio-nant ! Chaque publication dans cette rubrique me donne l’impression d’être une phalène irrésistiblement attirée par la source lumineuse où s’évanouit l’ennui. Merci !

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
341 poèmes Liste
10960 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 23 sept 2020 à 04:24 Citer     Aller en bas de page

merci CATHERINE et QUOIQUOIJE
- tu n'es ou plutôt tu sembles (les compteurs d'invisibles ayant disparus), tout au moins par moi, pas suffisamment lu.
- je vais me replonger dans tes piscines de mots.
pour satisfaire mes lubies du décorticage.
- la présentation question réponse est plutôt flou.
- je suis heureux que les bénévoles courageux t'ait choisi.
à bientôt de SAM

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
600 poèmes Liste
26144 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 23 sept 2020 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Vraiment sympa de nous faire découvrir ce QUOIQUOIJE, que j'apprécie beaucoup.
Je me rappelle le collectif que nous avons écrit tous deux, parlant de la pluie, cela m'avait fait un grand plaisir.
QUOIQUOIJE, la pluie tombe trop lourdement à certains endroits et à d'autres c'est la sécheresse. Notre poème mériterait bien d' être retenu par dame nature.
Merci d'avoir accepté de venir te confier et merci à CAT;
J'ai aimé cet interview.
Bises à tous deux
ODE 31 - 17

  OM
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 août
  Publié: 23 sept 2020 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Lapin Bleu et Catherine !

Merci pour ce sympathique portrait du non moins sympathique QUOIQOUIJE ! Pour avoir écrit en duo avec ce cher Lapin Bleu, je garde un excellent souvenir de notre collaboration ainsi que son goût, si je puis dire, du "poème-chanson" ou au moins deux vers reviennent régulièrement entre les différents quatrains !

Un Lapin qui fait aussi très attention aux rimes et qui en MP à la délicatesse de venir en aide lorsque parfois certains vers sont trop pesants ou la rime mal appropriée ! Ben oui, Lapin toujours à l'affut ! Un grand merci à lui, il fait partie de ces "belles âmes" LPDPiennes qui sont là pour aider... dans l'ombre.

Plein de à vous deux ! Au plaisir...

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22985 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 24 sept 2020 à 03:20 Citer     Aller en bas de page

Un échange des plus intéressants qui révèle un peu la personnalité d'un poète atypique et sympathique.
Je regrette un peu la numérotation des questions et l'emploi des a) b) c) qui donne un côté scolaire à la lecture.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10600 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 26 sept 2020 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Merci à tous pour vos commentaire.
@Samamuse, les questions ont été mises en gras. J'espère qu'elles sont plus facilement visibles/lisibles.

Bien à vous,
Catherine

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
346 poèmes Liste
2936 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 26 sept 2020 à 05:21 Citer     Aller en bas de page

Bravo !

La maturité se trouve ici, elle triomphe largement !
Une question, une réponse...

Une lecture qui va droit au but, j’adore

Cela m’a semblé très limpide, un courant marin, nous flottons vers une grande compréhension...

Merci beaucoup Catherine, Quoiquoije


Simple, efficace, paisiblement nous lisons


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1781 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 3 oct 2020 à 08:47
Modifié:  4 oct 2020 à 05:38 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Coucou .....en venant lire ce portrait je ne pensais pas tomber sur mes souliers , merci QUOIQOUIJE !o
Étonnée par ce portrait car je me faisais l’image d’une personne tjrs ds l’humour voire la dérision et là je retrouve le sérieux ,l’amour de la poésie ,de la vie simple.....
Merci à tous les deux

J’ajoute que même si je me connecte rarement je lis souvent les portraits sous vers

 
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15053 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 4 oct 2020 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Un portrait intéressant. Il est toujours plaisant de mieux découvrir un membre.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22985 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 5 oct 2020 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

Il n'y aurait pas une faute dans le titre ? C'est Quoiquouije et non Quoiquoije.
Je le sais par expérience, ce pseudo me donne toujours du mal lorsque je l'écris.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
251 poèmes Liste
4716 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 5 oct 2020 à 14:07 Citer     Aller en bas de page

T'as presque tout bon Aude
Ce n'est pas Quoiquoije
ni Quoiquouije
mais Quoiqouije avec la faute d'orthographe pas de u après le 2ième q

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13092 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 6 oct 2020 à 01:14 Citer     Aller en bas de page

Corrigé

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 12 nov 2020 à 03:25 Citer     Aller en bas de page

Encore un portrait très intéressant, je trouve . Le passage sur l'empathie, je suis assez d'accord malheureusement...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1146
Réponses: 13

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0276] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.