Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
· Saint-Ange
13385 membres inscrits

Montréal: 24 jan 08:29:17
Paris: 24 jan 14:29:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Le coin de la technique : La grammaire :: Mémo! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
26 novembre 2021
  Publié: 24 déc 2008 à 07:49
Modifié:  21 sept 2011 à 14:55 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

son, sa, ses = adjectifs possessifs, au même titre que mon, ma, mes, ton, ta, tes...
ex: c'est son jouet, SA poupée, ses chaussures!


se = se place toujours avant un verbe, jamais un nom!
(Pour info c'est le pronom réfléchi de la troisième personne)
ex: SE donner, SE transformer, SE prendre...


Ce= adjectif démonstratif: CE chien, CE bureau... SE chien, SE bureau: nan!

(Exception: CE serait, CE devait... car on peut remplacer le CE par ÇA)
Au féminin c'est "cette"
Vous diriez vous "sette chose, sette maison...???"


Ça : désigne quelque chose, on a aussi "cela" qui a la même fonction (et "ceci" mais dans le cas présent ça nous intéresse pas)
ex: Ça pourrait, Ça vient, Ça était, Ça aurait...
SA pourrait, SA était...: nan, nan, et nan (!)


Chui pas énervée hein (zeeeeen), mais j'vous jure... Toujours corriger ces fautes là, c'est... Bref... Faites attention quand même...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
silence.


chut...tais-moi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2008
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 24 déc 2008 à 07:50
Modifié:  24 déc 2008 à 07:52 par silence.
Citer     Aller en bas de page

ha !
sa va être utile sa !

merssi : )




sérieusement, oui. c'est le genre de fautes qui peuvent s'éviter, je crois..

 
Rêveuse de Bulle


Enfant des nuits noires.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
1617 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2006
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 24 déc 2008 à 12:44 Citer     Aller en bas de page


Bonne chance, il y a quand même quelques irréductibles de la faute.


Yaël

  Ne contemple pas le sac pesant sur tes épaules, et fonce vers le chemin qu'il te reste à parcourir...
coeursolitaire62


L'école de la vie n'a point de vacances
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
720 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2006
Dernière connexion
13 novembre 2020
  Publié: 25 déc 2008 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

Salut Justine,

Je jure s'est pas moi qui fait sa!! Et sa m'arrivera jamais!

Lol non plus sérieusement, je fait énormément de fautes, je l'avoue, mais du genre de celles-là, j'essaye de faire attention.
Mais c'est toujours sympa de faire un petit rappel, ça nous ferra pas de mal.

Bisous et passe encore d'excellentes fêtes de fin d'année.

  La vie c'est comme une balle de Ping-Pong.Il faut savoir rebondir, afin de retrouver le sourire, avant que ne retentisse le gong!
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
26 novembre 2021
  Publié: 28 déc 2008 à 06:11 Citer     Aller en bas de page

Arf, j'ai rêvé que je me prenais pour un S un peu conné... Oups, sonné...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2033
Réponses: 4

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0228] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.