Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 20
Invisibles : 2
Total : 22
13346 membres inscrits

Montréal: 20 jan 17:55:32
Paris: 20 jan 23:55:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère (semaine 4) : "Le temps des promesses" :: Autant en emporte le vœu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
shapoeman
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
50 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2012
Dernière connexion
15 septembre 2012
  Publié: 6 août 2012 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Autant en emporte le vœu

La solitude, la peur d'être abandonnée,
Des yeux, les larmes te faisaient couler.
Ta colère, à ton aimé, destinée,
T'avais toi-même effrayée, chamboulée.

Tentant par tous les égards de te consoler
Et de répondre au mieux à tes inquiétudes,
Il t'avait promis de ne jamais capituler
Face à tes humeurs et tes élans de turpitudes.

Son serment scellé du sceau de l'amour,
Progressivement, a vu les grandes eaux s'assécher...
Mais c'était seulement un compte à rebours,
Injustement sollicité, qui s'était déclenché:

Celui de nos épreuves et difficultés, qui ne peuvent être stoppées.
Suie neuve, voile d'opacité, qui nous empêche de voir avec clarté
Bruit qu'abreuve la fatalité, coupable d'une délivrance apocopée
Puis pluie veuve, éreinté, qui, passe et finit par tout emporter

Finalement, son vœu, c'est toi qui l'as brisé,
Permettant aux cœurs éveux, de s'affranchir
De cette souffrance sans aveux, attisée puis cotisée,
Qui a fait cet Amour suiveux, louchir.

 
shapoeman
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
50 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2012
Dernière connexion
15 septembre 2012
  Publié: 6 août 2012 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de ViTaLiC.
Un titre où le mot voeu prend plus de force que le mot promesse. Un texte songeur, qui me met le ciboulot en vitesse rapide...
Dans ces moments, personne n'est à blâmer... Qui a vu la souffrance... Qui a enduré la souffrance... Qui ont partagé cela ensemble... Enfin, je me comprend...
Très beau texte EXTRÊMEMENT RÉALISTE... Ce qui en fait toute sa force.

.`•.¸.•´… ♪♪♪ViTaLiC.♪♪….




Merci ViTaLiC pour ton commentaire. Vu tes interrogations, je pense qu'ON se comprend... Pas de blâme pour personnes...
C'est un réalisme non feint. Content que j'arrive à en rendre la force, au moins à certaines personnes! Ça fait très plaisir comme commentaire! Merci! :D

Je lis tous les poèmes d'un même thème éphémère quand celui-ci prend fin et, j'ai vu le tien qui attend qu'on le lise.
Je vais le faire patienter encore un peu mais c'est certain que j'irai!

J'ai vu que tu avais commencé juste à publier tes poèmes également, d'ailleurs comment se fait-ce que ton "N" de nouveau n'apparaisse plus déjà?.
Bonne continuation! :D

 
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1097 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
16 décembre 2021
  Publié: 8 août 2012 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

Un réalisme assez cynique, presque. Mais j'adore le cynisme

  ODH MAD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1443
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0235] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.